Les sorties du 11 mai 2016

1
243

Cannes

Le grand jour est enfin arrivé, puisque la 69ème édition du Festival de Cannes débutera ce soir. L’équipe de Critique-film.fr y est représentée en force, puisque nos rédacteurs chevronnés Pascal, Julien et Jean-Jacques, ainsi que les nouveaux venus Julia et Nicolas vous tiendront au courant de l’actualité du festival au jour le jour. Et pour ceux et celles qui n’ont pas pu faire le déplacement, Cannes s’invite aussi dans toute la France à travers les sorties en simultané du film d’ouverture Café Society de Woody Allen, ainsi que de Money monster de Jodie Foster, Ma loute de Bruno Dumont et The Nice guys de Shane Black cette semaine et Julieta de Pedro Almodovar la semaine prochaine. Pour les parisiens, le festival joue les prolongations par le biais d’une reprise de différents films de la sélection officielle au Gaumont Opéra du 20 au 22 mai et de celle d’Un certain regard, de la Quinzaine des réalisateurs et de la Semaine de la Critique, respectivement du 25 au 31 mai au Reflet Médicis, du 26 mai au 5 juin au Forum des Images et du 1er au 6 juin à la Cinémathèque Française.

AngeBlesse

A côté du brouhaha médiatique qui remontera donc pendant les onze jours à venir de la Croisette, le programme hebdomadaire des sorties cinéma n’est pas aussi anémique que les années passées. Il s’emploie même à une sorte de contre-programmation presque aussi éclectique que les films qui sont censés captiver l’attention du jury de George Miller et des milliers de professionnels prêts à courir d’une salle de projection bondée à l’autre. En parallèle des sélections cannoises déjà citées, nous pourrons donc découvrir des transfuges du Festival de Berlin, le curieux film kazakh L’Ange blessé de Emir Baigazin, et de celui de Venise, Mauvaise graine de Claudio Caligari, ainsi que des films venus des quatre coins du monde : l’Inde / Court [en instance] de Chaitanya Tamhane – le Japon / Hana et Alice mènent l’enquête de Shunji Iwai – les Etats-Unis / Angry brids Le film de Clay Kaytis et Fergal Reilly et Sisters de Jason Moore – le Chili / La Visita de Mauricio Lopez Fernandez – et enfin la France / Tout tout de suite de Richard Berry qui fait doublon avec 24 jours de Alexandre Arcady sorti il y a deux ans.

Exodus

Du côté des reprises, l’ordre alphabétique respecte pour une fois le niveau de qualité, puisque le film à revoir en priorité cette semaine est bien sûr la Palme d’Or du Festival de Cannes 1967 Blow up de Michelangelo Antonioni. Ce film énigmatique est entre autres projeté aux Fauvettes où il constitue la pièce de résistance d’un cycle dédié aux Palmes d’Or passées. Quant à l’épique Exodus et à l’intimiste La Maison des étrangers, ils peuvent tranquillement être considérés comme des œuvres solides, quoique mineures, dans la filmographie de leurs réalisateurs respectifs, Otto Preminger et Joseph L. Mankiewicz.


L’Ange blessé de Emir Baigazin (Kazakhstan, Drame, 1h52) avec Nurlybek Saktaganov, Madiyar Aripbay et Madiyar Nazarov

Angry brids Le film de Clay Kaytis et Fergal Reilly (Etats-Unis, Animation, 1h30)

Café Society de Woody Allen (Etats-Unis, Drame) avec Jeannie Berlin, Steve Carell et Jesse Eisenberg

Court [en instance] de Chaitanya Tamhane (Inde, Drame, 1h56, distribué sur 18 copies) avec Vira Sathidar, Vivek Gomber et Geetanjali Kulkarni

Hana et Alice mènent l’enquête de Shunji Iwai (Japon, Animation, 1h40)

Ma loute de Bruno Dumont (France, Comédie dramatique, 2h02) avec Juliette Binoche, Valeria Bruni-Tedeschi et Fabrice Luchini [sortie le vendredi 13 mai]

Mauvaise graine de Claudio Caligari (Italie, Drame, 1h40, distribué sur 17 copies) avec Luca Marinelli, Alessandro Borghi et Roberta Mattei

Money monster de Jodie Foster (Etats-Unis, Thriller) avec George Clooney, Julia Roberts et Jack O’Connell [sortie le jeudi 12 mai]

The Nice guys de Shane Black (Etats-Unis, Comédie, 1h55) avec Russell Crowe, Ryan Gosling et Matt Bomer [sortie le dimanche 15 mai]

Sisters de Jason Moore (Etats-Unis, Comédie, 1h57) avec Tina Fey, Amy Poehler et Maya Rudolph (critique)

Tout tout de suite de Richard Berry (France, Drame, 1h51) avec Marc Ruchmann, Steve Achiepo et Richard Berry

Vague citoyenne de François Guieu (France, Documentaire, 1h53)

La Visita de Mauricio Lopez Fernandez (Chili, Drame, 1h22) avec Carmen Barros, Paulo Brunetti et Claudia Cantero (critique)

Reprises

 

Blow up (1967) de Michelangelo Antonioni (Royaume-Uni, Drame, 1h50, distribué sur 4 copies) avec Vanessa Redgrave, David Hemmings et Sarah Miles

Exodus (1961) de Otto Preminger (Etats-Unis, Drame historique, 3h28, distribué sur 1 copies) avec Paul Newman, Eva Marie Saint et Ralph Richardson

La Maison des étrangers (1948) de Joseph L. Mankiewicz (Etats-Unis, Drame psychologique, 1h41, distribué sur 1 copie) avec Edward G. Robinson, Susan Hayward et Richard Conte

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici