Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne l'affiche Spielberg, JacksonLes Aventures de : Le Secret de la Licorne

USA : 2011
Titre original : The Adventures of Tintin: Secret of the Unicorn
Réalisateur :
Scénario : Steven Moffat
Acteurs : , ,
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 1h47
Genre : Aventure , Animation
Date de sortie : 26 octobre 2011

Globale : [rating:5][five-star-rating]

Après avoir épuisé le filon des Comics, Hollywood en panne d’inspiration s’attaque aux bandes dessinées européennes. ne nous ont pas emballés cet été, c’est au tour du héros d’ de débarquer sur nos écrans avec . Et quand deux monstres du cinéma comme Steven Spielberg et Peter s’associent pour mettre en scène le héros le plus culte de l’histoire de la bande dessinée ça donne quoi ?

Synopsis : Après avoir fait connaissance avec le capitaine Haddock à bord d’un cargo, Tintin enquête sur un navire dont le commandant de bord n’est autre qu’un ancêtre de ce dernier. Trois maquettes, dont l’une a été achetée par le reporter dans un vide-grenier, contiennent un parchemin dont le contenu révèle l’existence d’un trésor enfoui avec l’épave de ce bateau. En compagnie de Milou et des Dupondt, ils décident de partir à la recherche de ce précieux trésor appartenant à l’ancêtre du capitaine Haddock et convoité par son rival le pirate Rackham le Rouge.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne, images du film

Un projet de longue date

L’histoire de l’adaptation de Tintin au cinéma par Spielberg n’est pas toute jeune. En effet c’est en 1983 que Spielberg, qui vient de rencontrer un énorme succès avec Les aventures d’, tape dans l’œil d’Hergé qui est à l’époque très malade. Le créateur de Tintin, qui a beaucoup apprécié Indiana Jones, souhaite que Spielberg adapte son héros au cinéma, après de nombreux échecs lors des adaptations précédentes.

Malheureusement Hergé très malade ne rencontrera pas le papa d’ET et laissera à un associé le soin de discuter d’une éventuelle collaboration. Hergé décédera quelques mois après, les deux hommes ne se rencontreront jamais. Mais cela n’empêchera pas Spielberg de garder le projet en tête, attendant patiemment que la technique évolue pour permettre au metteur en scène de réaliser le film en Motion Capture.

Première impression, Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne reste très fidèle à l’album d’Hergé. Le duo Spielberg/Jackson n’a pas pris beaucoup de liberté et suit parfaitement les péripéties de Tintin. Les fans vont donc être heureux de retrouver un film qui respecte l’univers d’Hergé à la lettre, la machinerie hollywoodienne n’a pas avalé tout cru notre petit reporter Belge.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne, images du film

Tintin prend des allures d’Indiana Jones

Malheureusement pour le public qui n’est pas fan de Tintin (et oui il y en a), le film risque de paraître long, manquant peut-être de rythme dans sa première moitié. Heureusement pour eux, la second partie prend quelques libertés et Tintin des allures d’Indiana Jones. L’action devient plus présente apportant des scènes très rythmées et bien plus américanisées qui nous en mettent plein la vue.

Et c’est d’ailleurs l’un des gros points forts de ce Tintin version 2011, on en prend plein la vue, grâce à une Motion Capture révolutionnaire. Là où, jusqu’à présent, on avait droit à des regards vides et des visages sans grande expression, on nous propose des personnages semblables à des humains grâce à de bons acteurs (on y reviendra plus tard) et surtout à une technique parfaitement maitrisée.

Il y a de l’argent dans Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (200 millions de dollars pour être exact) et ça se voit. Les décors sont éblouissants, de la bibliothèque à la licorne en passant par Moulinsard. Le pompon revient à la scène du barrage qui est sans aucun doute l’un des plans séquences les plus incroyables de l’histoire du cinéma. On n’en dira pas trop pour ne pas spoiler le film mais durant 5 minutes le spectateur reste scotché à son fauteuil devant une surenchère d’action qui n’en finit plus et qui tient du génie. Un sens du rythme, une gestion de l’espace et de l’action qui repousse les limites du cinéma grâce à la motion capture. Il aurait été impossible de réaliser une telle scène dans un film classique.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne, images du film

Andy Serkis habité par son personnage

Le scénario bien évidemment n’a rien d’original mais confirme qu’Hergé avait un sens aigü du fil narratif. Tintin est fait pour être adapté au cinéma, la cadence de l’intrigue et le suspens permettent de maintenir l’intérêt et de capter l’attention des petits comme des grands. On regrettera que la fin ne soit qu’une ouverture pour de nouvelles aventures, nous laissant ébahis mais tristes de ne pas continuer l’aventure du héros d’enfance qui vient de renaitre devant nous.

Et que dire du casting, même si on regarde des images de synthèse il ne faut pas oublier le travail des acteurs. C’est du très bon boulot, Jamie Bell en Tintin et Daniel Craig en Ivanovich Sakharine sont très bons. On a plaisir à voir en Dupond. Mais celui qui se détache vraiment du film est bien Andy Serkis qui joue un capitaine Haddock drôle, surprenant et même torturé par son passé. L’acteur semble habité par le personnage pour notre plus grand plaisir.

Résumé

Spielberg et Jackson ont réussi le projet ambitieux de donner vie à Tintin au cinéma. Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne est une petite pépite offrant des images d’une beauté incroyable et un rythme intense pour une aventure qui nous transporte dans notre enfance.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=melpnRGQFA8[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film. Lire tous ses articles