Goya 2024 : le palmarès

0
428

Le Cercle des neiges © 2023 El Arriero Films / Mision de Audaces Films / Netflix France Tous droits réservés

Alors que le week-end dernier, les yeux des cinéphiles étaient rivés sur ce qui se passait aux États-Unis, côté grand public pour les bandes-annonces des blockbusters à venir diffusées au cours du Super Bowl, côté fanatiques de prix pour s’assurer que Christopher Nolan aura bien son Oscar grâce à son sacre aux Directors Guild Awards, en Espagne, la 38ème cérémonie des prix Goya a cloturé l’année 2023 du cinéma ibérique. Elle s’est tenue le samedi 10 février à Valladolid, dans la région Castille-Léon. Et elle était animée par Ana Belén, Javier Ambrossi et Javier Calvo.

Les votants de l’Académie du cinéma espagnol se sont montrés particulièrement généreux à l’égard du Cercle des neiges de Juan Antonio Bayona, victorieux dans douze des treize catégories dans lesquelles il avait été nommé. Seuls Mar adentro de Alejandro Amenabar en 2005 et ¡ Ay Carmela ! de Carlos Saura en 1991 avaient fait mieux avec respectivement quatorze et treize trophées. D’ailleurs, le premier avait reçu exactement les mêmes nominations à l’Oscar que l’épopée de sportifs survivants sous la neige, à savoir celles du Meilleur Film étranger / international et du Meilleur maquillage. Son réalisateur Juan Antonio Bayona est, quant à lui, un habitué des prix Goya, puisqu’il en avait déjà gagné trois dans le passé : celui du Meilleur Premier Film en 2008 pour L’Orphelinat, puis deux fois celui du Meilleur réalisateur pour The Impossible en 2013 et pour Quelques minutes après minuit en 2017.

Enfin, comme déjà annoncé début octobre 2023, c’est le chef opérateur espagnol Juan Mariné (* 1920) qui a reçu un Goya d’honneur pour l’ensemble de son œuvre. A cause de son âge plus qu’avancé, Mariné avait reçu son prix honorifique quelques jours avant la cérémonie au siège de l’Académie du cinéma espagnol. En France, ses films les plus connus remontent aux années 1960 avec les comédies populaires autour de Joselito, réalisées par Antonio Del Amo. Le prix Goya du cinéma international est revenu à l’actrice américaine Sigourney Weaver (* 1949) qui avait collaboré avec le grand gagnant de la soirée Juan Antonio Bayona en 2016 sur Quelques minutes après minuit.

Malena Alterio dans Que nadie duerma © 2023 Aqui y Alli Films / Wanda Vision Tous droits réservés

Meilleur Film : Le Cercle des neiges de Juan Antonio Bayona, sans date de sortie cinéma en France
Meilleure réalisation : Juan Antonio Bayona pour Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France
Meilleure actrice : Malena Alterio dans Que nadie duerma, sans date de sortie en France
Meilleur acteur : David Verdaguer dans Saben aquell, sans date de sortie en France
Meilleure actrice dans un second rôle : Ane Gabarain dans 20 000 espèces d’abeilles, sortie française le 14 février
Meilleur acteur dans un second rôle : José Coronado dans Fermer les yeux
Meilleur scénario original : 20 000 espèces d’abeilles par Estibaliz Urresola, sortie française le 14 février
Meilleur scénario adapté : Mon ami robot par Pablo Berger
Meilleur Film européen : Anatomie d’une chute (France) de Justine Triet
Meilleur Film ibéro-américain : La memoria infinita (Chili) de Maite Alberdi, sans date de sortie en France
Meilleur Documentaire : Mientras seas tu de Claudia Pinto, sans date de sortie en France
Meilleur Film d’animation : Mon ami robot de Pablo Berger
Meilleur Premier film : 20 000 espèces d’abeilles de Estibaliz Urresola, sortie française le 14 février
Meilleur espoir féminin : Janet Novas dans O corno Une histoire de femmes, sortie française le 27 mars
Meilleur espoir masculin : Matias Recalt dans Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France

David Verdaguer dans Saben aquell © 2023 Quim Vives / Ikiru Films / Atresmedia / La Terraza Films /
Warner Bros. España Tous droits réservés

Meilleure direction de production : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Margarita Huguet
Meilleure photo : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Pedro Luque
Meilleur montage : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Andrés Gil et Jaume Marti
Meilleurs décors : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Alain Bainée
Meilleurs costumes : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Julio Suarez
Meilleure musique originale : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Michael Giacchino
Meilleure chanson originale : « Yo solo quiero amor » de Te estoy amando locamente, sans date de sortie en France – Rigoberta Bandini
Meilleur son : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Jorge Adrados, Oriol Tarrago et Marc Orts
Meilleurs effets spéciaux : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Pau Costa, Félix Bergés et Laura Pedro
Meilleurs maquillage et coiffure : Le Cercle des neiges, sans date de sortie cinéma en France – Ana et Belen Lopez-Puigcerver et Montse Ribé
Meilleur court-métrage de fiction : Aunque es de noche de Guillermo Garcia Lopez
Meilleur court-métrage documentaire : Ava de Mabel Lozano
Meilleur court-métrage d’animation : To Bird or not to Bird de Martin Romero

Mon ami robot © 2023 Lokiz Films / Arcadia Motion Pictures / Noodles Production / Les Films du Worso /
Wild Bunch Distribution Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici