Evil Dead

0
161

evildead_affiche

Etats-Unis : 2013
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Fede Alvarez, Rodolfo Sayagues
Acteurs : , , ,
Distribution : Metropolitan FilmExport
Durée : 1h30
Genre : Horreur
Date de sortie : 01 mai 2013

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

Evil Dead version est un classique du genre, un film plus volontiers considéré comme une comédie horrifique, il permit à toute une génération de fanboys de trouver un exutoire en matière de potache sanguinolent. Aujourd’hui vient donc l’heure du remake, produit par Raimi et réalisé par l’inconnu Fede Alvarez. Associer les arguments remake et film d’horreur, catastrophe ? Et bien en fait non !

Synopsis : Mia a déjà connu pas mal de galères dans sa vie, et elle est décidée à en finir une bonne fois pour toutes avec ses addictions. Pour réussir à se sevrer de tout, elle demande à son frère David, sa petite amie Natalie et deux amis d’enfance, Olivia et Eric, de l’accompagner dans la cabane familiale perdue au fond des bois. Dans la cabane isolée, les jeunes gens découvrent un étrange autel, et surtout un livre très ancien, dont Eric commet l’erreur de lire un passage à haute voix. Les plus épouvantables des forces vont se déchaîner sur eux…

evildead1

En rouge et noir

Attention ça tâche ! Si Evil Dead new generation ne fait pas très peur, utilisant plus volontiers les jump scares de mémé que produisant une vraie recherche dans ses effets horrifiques (on s’attend à tout ce qui va arriver, repoussant d’autant plus la peur), il ne lésine pas en revanche sur le gore ! C’est d’ailleurs étonnant dans l’aseptisation actuelle des majors US, le sang étant encore très mal perçu et synonyme de grosse interdiction voire de censure. Si on ne peut pas trop dire si les producteurs ont mis à un moment donné leur veto sur telle ou telle scène, le film se montre très généreux en déchiquetations et autres introductions de grosses choses bizarres dans de petits orifices. Il y avait même longtemps que l’on n’avait pas vu autant de sang dans une seule scène de fin ! Mais le sang ne faisant pas le film qu’en est-il réellement ? Niveau progression du scénario, les adeptes s’y retrouveront entièrement : un groupe de jeunes gens dans une cabane au fond des bois. Si le contexte a changé – les vacances entre amis sont remplacées par le sevrage d’une droguée, déjà plus sombre – on retrouve tous les éléments du film de base, jusque dans l’agencement des pièces de la cabane et du fameux sous-sol. Et s’il y a quand même quelques blagues gores, provoquées par l’excès outrancier de certaines scènes, il faut admettre que le tout se veut plutôt mature et « sérieux ». La fin notamment a été entièrement revue, beaucoup plus dynamique et pêchue que dans la version Raimi. Les rebondissement s’enchaînent sans temps morts, la progression et les effets sont plutôt classiques : Fede Alvarez n’a pas inventé le fil à couper le beurre mais se montre respectueux du matériau de base tout en prouvant son amour du genre à travers de succulents clins d’oeil (L’Exorciste notamment) et de scènes calquées sur le modèle original. Au final, et c’est peut-être une hérésie, Evil Dead 2013 ne serait-il plus réussi que Evil Dead 1981 ? Même si le ton est radicalement différent la question est ouvertement posée !

Ah oui et restez jusqu’à la fin du générique… Vous voilà prévenus !

Evil Dead2

 

Résumé

Même si ce remake de Evil Dead est timide niveau frissons, il se rattrape amplement niveau gore ; le tout est plutôt jouissif. Bonne surprise (inattendue) !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=I0hXLifNqeU&list=PLk-wTStbUublDPD646-dB4klRkFMJNRBv&index=2[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici