Enter the Void

1
154
Enter the Void, Gaspar Noé, Paz de la Hierta

Enter the Void, Gaspar Noé, affiche

France : 2009
Titre original : Enter the Void
Réalisateur :
Scénario : Gaspar Noé
Acteurs : , Paz de la Hierta, Cyril Roy
Production : Wild Bunch Distribution
Durée : 2h30
Genre : Drame
Date de sortie : 5 mai 2010

Réalisation : [rating:5.0]
Scénario :      [rating:5.0]
Acteurs :        [rating:4.5]
Musique :      [rating:5.0]
Globale :        [rating:5.0]

Enter the Void est au-delà d’un film, c’est avant tout un phénomène. D’abord parce qu’il s’agit du dernier film de Gaspar Noé, le nouveau prodige du cinéma français. Ensuite parce qu’il est sorti dans quelques rares salles françaises et ce, malgré une forte demande du public. Plébiscité lors de sa première diffusion au Festival de Cannes 2010, il a été très attendu des spectateurs. Pour toutes ces raisons, Enter the Void a fait énormément parler de lui et sa sortie en DVD le 1er décembre fait languir les nombreux fans qui n’ont pas eu la chance de le voir au cinéma.

Enter the Void film

Synopsis : Oscar et sa sœur Linda habitent depuis peu à Tokyo. Oscar survit de petits deals de drogue alors que Linda est stripteaseuse dans une boite de nuit. Un soir, lors d’une descente de police, Oscar est touché par une balle. Tandis qu’il agonise, son esprit, fidèle à la promesse faite à sa sœur de ne jamais l’abandonner, refuse de quitter le monde des vivants. Son esprit erre alors dans la ville et ses visions deviennent de plus en plus chaotiques et cauchemardesques. Passé, présent et futur se mélangent dans un maelstrom hallucinatoire. (Allociné)

Les échos d’Enter the Void, répandus par les rares personnes ayant vu le film et les professionnels du cinéma, ne pouvaient que rendre l’attente interminable : « un que seul Gaspar Noé peut réaliser », « un chef-d’œuvre », « du jamais vu au cinéma », « une expérience traumatisante », … Autant de bonnes critiques sur un film ne peuvent pas mentir. Nous allons donc analyser ce qui est sans aucun doute le phénomène français de cette année 2010.

Enter the Void, Gaspar Noé

Le générique d’entrée psychédélique nous met instantanément dans l’ambiance : Enter the Void va nous faire entrer dans un trip hallucinatoire durant plus de 2 heures. Pas évident de résumer le film, la clé de l’intrigue se trouve  dans les paroles d’Alex, l’ami du héros, lorsqu’il résume une bible tibétaine : « quand tu meurs, ton esprit quitte ton corps, tu flottes dans les airs, tu vois tout, tu entends tout mais tu peux pas entrer en contact avec le monde des vivants, tu vois des lumières qui sont des portes qui te conduisent à des niveaux supérieurs de l’existence, mais la plupart des gens aiment tellement ce monde qu’il ne veulent pas partir ailleurs, alors le voyage vire en bad trip et le seul moyen de s’en sortir est de se réincarner« . Un scénario sorti tout droit de l’imaginaire de Gaspar Noé qu’il paraît impossible de retranscrire à l’écran.

Le film va nous raconter ce voyage complétement incroyable et nous amener dans un délire visuel jamais vu au cinéma. Une claque à laquelle on est pas préparé et qui nous précipite dans une transe repoussant toujours plus loin les limites que peut montrer une caméra. Gaspar Noé nous livre ici une œuvre magnifique, grâce à des moyens techniques colossaux : la caméra nous emmène partout, dans les pièces les murs, les airs, dans les corps, dans la tête. On voit tout et c’est vraiment superbement réalisé. Un défi osé qui paraît irréalisable au départ, mais M. Noé y parvient haut la main en y ajoutant la manière. La caméra suit ce voyage fantasmagorique en se baladant partout, mais également en suivant la musique, l’humeur et bien plus encore.

Enter the Void, Gaspar Noé, Paz de la Hierta

Une odyssée certes imbibée de drogue, d’alcool et de sexe (de manière obsessionnelle) mais qui est finalement bien plus profonde que ça. Malgré des sujets tabous, le scénario ne tombe jamais dans la vulgarité et l’ensemble est poétique. On en apprendra beaucoup sur Oscar (Nathaniel Brown), ce héros trouble qui se détruit, ainsi que sur sa relation avec sa sœur Linda (Paz de la Hierta). On remontera dans son passé pour comprendre le drame familial qui l’a mené à Tokyo. On suivra également tout le petit monde qui gravite autour de lui, comme Alex son meilleur ami, joué par Cyril Roy. Il propose une interprétation magistrale d’un gars perdu dans l’immense Tokyo.

Résumé :

Enter the Void est une œuvre unique. Une expérience traumatisante, un film qui va faire parler de lui pendant longtemps. Gaspar Noé nous livre un exercice de style en avance sur tout ce qu’on peut voir au cinéma, grâce à une histoire incroyable mais surtout à une réalisation de génie qui amène le spectateur là où la caméra n’était jamais allée. Un chef-d’œuvre.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=hwTmc8L8TaA[/youtube]

Regarder Enter the Void en streaming avec Megavideo

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour

    je suis tombé sur ton site par hasard en cherchant une image d’enter the void.
    Bravo pour les articles et surtout pour la réalisation du site.

    je te met un lien vers mon blog de cinéma ou j’ai publié moi même un article sur enter the void.
    http://trashmovies.canalblog.com/

    je voudrais aussi te demander des conseils pour la réalisation d’un site. Comment as tu fait?

    amitiés cinéphiles

    elphege

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici