Fatal

2
4864
Fatal, Michaël Youn, Stephane Rousseau

Fatal, Michael Youn afficheFatal

France : 2009
Titre original : Fatal
Réalisateur : Michaël Youn
Scénario : Michaël Youn
Acteurs : Michaël Youn, Stéphane Rousseau, Vincent Desagnat
Production : Universal Pictures International France
Durée : 1h35
Genre : Comédie
Date de sortie : 16 juin 2010

Réalisation : [rating:3.5]
Scénario :      [rating:3.0]
Acteurs :        [rating:2.5]
Musique :      [rating:4.0]
Globale :        [rating:3.0]

Fatal est le premier long métrage de Michaël Youn sorti en 2010. Fatal Bazooka est un personnage déjà beaucoup utilisé par l’humoriste lors de l’émission culte le Morning Live diffusée sur M6 entre 2000 et 2002. Michaël Youn porte dans ce film plusieurs casquettes : réalisateur, scénariste, acteur.

Synopsis : Fatal… c’est Fatal Bazooka, un rappeur bling-bling et hardcore. Ce film raconte ce que serait devenu ce rappeur s’il avait vendu… 15 millions d’albums ! Fatal est désormais une énorme star. Des millions de fans, des dizaines de tubes, 4 Music Awards de la Musique du meilleur artiste de l’année. Il est le N°1 incontesté. En apparence tout va bien… mais en réalité, Fatal ne sait plus où il va, parce qu’il ne sait plus d’où il vient : depuis ses débuts, il fait croire qu’il a grandi dans le ghetto… alors qu’en fait, il est né dans un petit village de Savoie, en plein cœur des Alpes. Mais on ne peut pas être un « gansta » quand on est un fils de bergers de Savoie, alors Fatal a préféré cacher ses origines et oublier son passé… (Allociné)

Fatal, Michaël Youn, Stephane Rousseau

Lorsqu’on regarde un film de Michaël Youn, on sait pertinemment qu’on aura droit à un humour vulgaire, grossier et pas toujours des plus fins. C’est le style de l’humoriste et autant être prévenu tout de suite car il ne plaît pas à tous le monde. On est plutôt adepte de ses plaisanteries mais assez déçu de l’ensemble de sa filmographie, qui est carrément ratée (La Beuze, Le Coursier, Incontrôlable), comme celle de nombreux comiques français : Eric et Ramzi, Kad et Olivier et j’en passe. J’appréhendais donc ce film avec curiosité car il semblait assez prometteur sur le papier.

Le scénario est effectivement sympathique et la première partie du film nous en met plein la vue : étalage de grosses voitures, fêtes surdimensionnées, vêtements extravagants… Et l’humour est bien présent grâce à ce personnage incroyable qui représente toute la débauche du milieu du show business. Une sorte de Kamaro version 2010, encore un peu plus exagéré : stupide à souhait, vulgaire, prétentieux, une star détestable qui fait tout pour être détestée.

Dans la seconde partie du film, Fatal retourne à ses origines. Malgré un moment de flottement dans lequel on nous présente un univers totalement différent et un personnage en plein doute, Michaël Youn réussit encore à nous faire rire. Ce contexte différent offre un film coupé en 2, avec au départ un humour grotesque et une satire des artistes actuels et de leur débauche démesurée, puis un humour plus fin axé sur un personnage du milieu rural entouré de paysans.

fatal 2

La réalisation est quant à elle réussie. Michaël Youn évite avec justesse les temps morts, même s’il y en a tout de même quelques-uns. Grâce au passage de la star à l’homme raté, on peut voir 2 univers différents, ce qui rend moins monotone l’ensemble et amène de la fraicheur au moment où l’ennui s’annonce. L’ensemble est donc tout à fait correct et on réalise qu’en matière de réalisation, l’homme a beaucoup de talent. En ce qui concerne son jeu d’acteur, son personnage est toujours surjoué et très grossier, mais c’est du Michël Youn à l’état pur et ses fans seront contents de voir qu’il est resté le même. Notons également un Stéphane Rousseau hilarant dans le rôle de Chris Prolls, un nouveau concurrent pour Fatal qui fait chavirer le cœur des demoiselles grâce à un look génial et des chansons des plus fines…

Notons pour finir que la bande originale est excellente.

Résumé:

Fatal est un film réussi, drôle et inventif, à condition d’apprécier l’humour de Michaël Youn. Pour ceux qui n’aiment pas le comique, passez votre chemin car la finesse et la bienséance ne sont pas au rendez-vous.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2UXEJ2cThuc[/youtube]

Regarder Fatal en streaming avec Megavideo

2 Commentaires

  1. Malgré le côté ‘ridiculisation’ du gangsta rap, il faut reconnaître que Mickaël Youn aura poussé très haut les limites de son humour ‘gras’. Ce qui n’est pas pour nous déplaire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici