Disney rachète LucasFilm et annonce un 7ème Star Wars

0
143
Disney rachète LucasFilm et annonce un 7ème Star Wars

Disney rachète LucasFilm et annonce un 7ème Star Wars

Pour la modique somme de 4,05 milliards de dollars, a cédé son studio à qui annonce dans la foulée le projet d’un septième épisode de .

 

Après avoir racheté ESPN, ABC, ou encore , continue d’éclabousser le marché médiatique en officialisant le rachat de , société fondée par , papa de la saga entre autre. Une nouvelle étape pour qui souhaite plus que jamais affirmer son statut de leader sur des « divertissements familiaux de haute qualité ». , jusqu’ici co-présidente de en prendra le direction. a annoncé également dans un long communiqué sa volonté de relancer la saga , conformément à la volonté de Lucas de passer le témoin. Ainsi, The Walt Company espère sortir pour 2015 un septième épisode de , avec la possibilité de voir des suites prendre le relai. On vous laisse imaginer par quel biais narratif, la thèse d’une troisième trilogie (déjà évoquée par Lucas lui-même) ne datant pas d’hier.

 

a du débourser 4,05 milliards de dollars, soit 3,12 milliards d’euros, pour s’offrir . Le contrat stipule qu’une partie de cette somme sera versée à son créateur en cash, et le reste en actions boursières, soit l’équivalent de 40 millions d’actions. Selon Robert A. Iger, président et chef de la direction de The Walt Company, « a diverti, inspiré, et défini le cinéma depuis près de quatre décennies et nous sommes très honorés qu’il ait confié l’avenir de cet héritage à  ». Avant de rajouter » reflète l’extraordinaire passion, la vision, et la narration de son fondateur  », affirmant que l’acquisition de cette société fondée en 1971 par Lucas, rentrait dans une stratégique commerciale visant à pérenniser les titres de , dont . La saga a remporté avec ses six épisodes plus de 4,4 milliards de dollars à travers le monde, pour un budget total avoisinant les 420 millions de dollars. Autant dire que l’affaire peut être juteuse, après que ait marqué le box-office en cette année 2012 avec le hit , Avengers, autre franchise qui dans le long-terme rentabilisera l’investissement de .

 

De son côté, semble satisfait de quitter en mal d’inspirations. En effet, hormis Red Tails (2012) et The Clone Wars (2008), n’avait plus produit de blockbusters depuis le quatrième Indiana Jones qui fut un désastre critique face à l’ampleur de la saga initiée en 1981. Pour , un de ses « plus grands plaisirs fut de voir transmis d’une génération à l’autre ». On se souviendra qu’en 1986, Lucas vend sa filiale d’infographie,  Computer Division, à un certain Steve Jobs, lequel en fera l’une des premières pierres de . s’est dit « confiant que soit sous la direction de  », affirmant que «  va certainement vivre et prospérer pendant de nombreuses générations à venir ». Notez d’ailleurs que tenait une excellente relation avec , à l’image des attractions présentes dans certains parcs à thème appartenant à ne tire pas autant  un trait sur , puisqu’il sera consultant sur la probable future trilogie instiguée par .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici