Décès de l’acteur Edward Herrmann

0
302

C’est un solide second rôle du cinéma américain qui est décédé ce mercredi 30 décembre 2014 à l’âge de 71 ans. Ce character actor a surtout illustré le petit écran ces dernières années, dans le rôle du père de Lorelai Gilmore (Lauren Graham) dans les (2000 – 2006) ou de Tobias Beecher (joué par Lee Tergesen) dans la série , l’une des multiples victimes collatérales de la guerre de son fils avec le nazi Vern Schillinger (J.K. Simmons).

Photo ci-dessus : au premier rang avec Lauren Graham,  au deuxième rang : Alexis Bledel et Kelly Bishop Ci-dessous dans The Practice avec Dylan Mc Dermott
Photo ci-dessus (Gilmore Girls) : au premier rang avec Lauren Graham,
au deuxième rang : Alexis Bledel et Kelly Bishop
Ci-dessous dans The Practice avec Dylan Mc Dermott

edward herrmann practice 01

Son rôle d’Anderson Pearson, le mentor de l’avocate jouée par Kelli Williams dans The Practice, lui a permis de remporter un Emmy du meilleur acteur invité dans une série dramatique. Présent dans la première saison en tant qu’avocat de la défense d’une compagnie de tabac, opposé à son ancienne élève, il est acquitté par elle lors d’un procès pour le meurtre pathétique d’un SDF qui lui avait fait peur en frappant à sa porte.
http://youtu.be/zw864R0DxBQ
Il avait été auparavant déjà cité à deux reprises pour avoir interprété Franklin D.Roosevelt dans les téléfilms (1976) puis Eleanor and Franklin: The White House Years (1977) aux côtés de Jane Alexander. Il interprète ce même rôle dans un autre registre pour une apparition mémorable dans de John Huston en 1982. Ce ne sera certainement pas un hasard si le grand documentariste Ken Burns pour être le narrateur de The Rooosevelts: An Intimate History.

Lois De Banzie, Albert Finney, Aileen Quinn et Edward Herrmann
Lois De Banzie, Albert Finney, Aileen Quinn et Edward Herrmann (Annie)

Il sera cité à deux autres reprises à l’Emmy pour la série hospitalière à deux reprises pour son rôle d’un prêtre atteint de la maladie de Charcot ou maladie de Lou Gehrig du nom d’un joueur de base-ball légendaire qu’il avait déjà joué dans un téléfilm en 1978. Récemment il était apparu dans six episodes de The Good Wife d’abord comme avocat de Will Gardner (Josh Charles) puis comme adversaire où il le battra, comme un renversement de son arc narratif dans The Practice. On le voit dans un épisode de en prêtre. Parmi ses apparitions dans des téléfilms, il était Raymond Massey dans le biopic sur avec James Franco dans le rôle-titre, l’acteur ayant joué son père dans À l’est d’Eden d’Elia Kazan. En 1995, il reprenait le poste de Fred Gwynne, le pater familias de la série Les Monstres (The Munsters) dans un téléfilm spécial, Les Monstres (Here Come The Munsters).

Ci-dessus dans The Good Wife avec Julianne Margulies Ci-dessous avec Neil Patrick Harris et Cobie Smulders dans How I met your mother
Ci-dessus dans The Good Wife avec Julianne Margulies
Ci-dessous avec Neil Patrick Harris et Cobie Smulders dans How I met your mother

edward herrmann howi I met your mother 01
Sa carrière au cinéma est un peu oubliée aujourd’hui mais il fait des débuts impressionnants à l’aube des années 70 en enchaînant quatre relativement brèves apparitions dans des films marquants du moment. Il est un étudiant en droit dans La Chasse aux diplômes de James Bridges, l’assistant d’un savant (George C. Scott) qui étudie l’intelligence des dauphins et leurs modes de communication dans de Mike Nichols et le fêtard Klipspringer invité chez version Jack Clayton où il s’incruste l’air de rien, comme invisible à son hôte involontaire, jouant du piano, insouciant des drames qui se jouent autour de lui. Enfin, dans le dernier de ce quartet initial, La Kermesse des aigles (The Great Waldo Pepper) de George Roy Hill, il est drôle puis tragique en ingénieur brillant avant de mourir brûlé vif dans le crash de son avion sous les yeux impuissants de son ami Waldo Pepper. Si son temps de présence est limité dans ces quatre films, ils suffisent pour lancer sa carrière. C’est le regretté Mike Nichols qui lui conseille d’auditionner pour le rôle de Franklin Roosevelt, son premier grand rôle qui l’établit comme une valeur sûre pour les trente années et des poussières qui suivront.

Gatsby le Magnifique La Kermesse des Aigles
Gatsby le Magnifique
La Kermesse des Aigles

edward herrmann la kermesse des aigles 01
Dans les années 80, il s’illustre notamment dans Reds de Warren Beatty où il est Max Eastman, l’ami et éditeur du journaliste engagé John Reed puis dans La Rose Pourpre Du Caire où il est l’un des partenaires de Jeff Daniels dans le film que découvre Mia Farrow avant qu’il ne s’évade de l’écran. Woody Allen le dirigera encore dans son unique téléfilm, Don’t drink the water ou Nuits de Chine en vf.

Reds (Warren Beatty, Diane Keaton) La Rose Pourpre du Caire (avec Milo O'Shea, Deborah Rush, John Wood)
Reds (Warren Beatty, Diane Keaton)
La Rose Pourpre du Caire (avec Milo O’Shea, Deborah Rush, John Wood)

edward herrmann rose pourpre 01

edward herrmann rose pourpre 02
Dans The Man with One Red Shoe (1985), il reprend le rôle créé par Paul Le Person dans ce remake du Grand Blond avec une chaussure noire avec Tom Hanks dans celui de Pierre Richard. Il tenait l’un des rôles principaux de Take Down où il est un professeur d’anglais imbu de lui-même dans un lycée qui va se retrouver bien malgré lui entraîneur de l’équipe de lutte dans laquelle on retrouve un certain Lorenzo Lamas ! Dans Harry’s War, toujours en tête d’affiche, il déclare la guerre au fisc après la mort de sa tante puis dirige la prison dont s’évade Mel Gibson dans Mrs Soffel (1984) de Gillian Armstrong, où il est aidé par Diane Keaton, l’épouse de Herrmann à l’écran. Dans Un couple à la mer (1987) de Garry Marshall, libre remake du film italien de Lina Wertmüller (Vers un destin insolite, sur les flots bleus de l’été), avec Kurt Russell et Goldie Hawn amnésique après une chute du bateau de , il est le mari de cette dernière, une femme gâtée par ses millions.

Il est ensuite le suave et secret (désolé pour le spoiler) grotesque méchant de Génération Perdue de Joel Schumacher qui séduit Dianne Wiest puis le père très très très riche de Macaulay Culkin dans Richie Rich. En 1993, il commet un suicide mémorable dans de Stephen Frears, en 1995 dans Nixon d’Oliver Stone, il tient l’un de ses nombreux emplois de personnages réels, celui du richissime là encore Rockefeller.

 

un parfum de meurtre dunst edward herrmann

Il fut aussi William Randolph Hearst dans le désastreux (The Cat’s Meow) (2001) de Peter Bogdanovich qui revenait sur la mort étrange de Thomas Ince, considéré comme le père du western, sur un bateau dans lequel se trouvaient également Marion Davies (Kirsten Dunst) et Charlie Chaplin (Eddie Izzard). On le voit encore dans où il est le proviseur de l’université privée où enseigne Kevin Kline et dans Intolérable cruauté où il est le mari infidèle (au nom facile à porter de Rex Rexroth) de Catherine Zeta-Jones qui sera défendu avec succès par George Clooney causant la colère de la mangeuse d’hommes.

Récemment il s’illustrait encore dans deux longs-métrages de Martin Scorsese, The Aviator et Le Loup de Wall Street, où il donne à chaque fois la réplique à Leoanrdo di Caprio. Ses derniers films sont le slasher , remake d’un film de 1976 (pourquoi pas à Gérardmer 2015 ?) et l’inédit Coach of the Year de David Stott qui ne devrait pas marquer sa filmographie, juste une intuition…
Né le 21 juillet 1943, Edward Herrmann est décédé des suites d’un cancer du cerveau après plusieurs semaines d’hospitalisation.

Le club des empereurs avec Kevin Kline
Le Club des empereurs avec Kevin Kline

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici