De Rome à Paris 2021 : ça commence aujourd’hui

0
483

Cosa Sara © 2020 Paolo Ciriello / Palomar / Vision Distribution Tous droits réservés

En termes de football, l’Italie se porte plus qu’honorablement jusqu’à présent à l’Euro. En termes de cinéma, depuis la réouverture des salles en France il y a un mois, les spectateurs en manque d’œuvres italiennes devaient surtout se rabattre sur des classiques signés Valerio Zurlini et Dino Risi. Heureusement, le festival «  » est là pour combler à la fois nos lacunes et notre manque de films transalpins. Dès ce soir et encore jusqu’au dimanche 20 juin inclus, ces 13èmes Rencontres du Cinéma Italien auront lieu au cinéma L’Arlequin dans le 6ème arrondissement à Paris. De quoi célébrer dignement les retrouvailles avec le meilleur du cinéma italien récent, puisque le festival n’avait pas pu se tenir l’année dernière pour cause de pandémie du coronavirus.

Hammamet © 2020 Pepito Produzioni / Rai Cinema / Minerva Pictures / 01 Distribution Tous droits réservés

A l’exception de Cosa Sara de Francesco Bruni qui a droit à deux séances, chaque film ne sera projeté qu’une seule fois, en journée dans la salle 3 ou en soirée dans la belle et grande salle 1. Le tarif unique est de six euros la place et les cartes d’abonnement UGC Illimité ne seront pas acceptées. Ce qui s’explique par le fait – et accessoirement le point d’honneur du festival – de présenter en exclusivité des films qui ne seront probablement jamais exploités au cinéma en France. Malgré les dernières restrictions de déplacement qui persistent en ces temps de relâche estivale du virus, certains cinéastes viendront à Paris pour rencontrer le public comme les réalisateurs Daniele Luchetti et Mauro Mancini, ainsi que l’équipe du film de Alice Filippi.

Lacci © 2020 IBC Movie / Rai Cinema / Misia Films / Pyramide Distribution Tous droits réservés

Bon nombre des films choisis par un comité de sélection auquel appartiennent entre autres l’éminente attachée de presse Viviana Andriani, le directeur des acquisitions chez UGC Thierry De Courcelles et la productrice chez Rouge International Nadia Turincev ont déjà eu l’honneur d’avoir été plébiscités plus tôt cette année par l’Académie du cinéma italien lors des David Di Donatello, les César italiens. Ainsi, Hammamet de Gianni Amelio avait été nommé de nombreuses fois, comme Meilleur Film, réalisateur, acteur etc., avant de décrocher le trophée du Meilleur maquillage. Alba Rohrwacher a été nommée comme Meilleure actrice dans Lacci de Daniele Luchetti et Kim Rossi Stuart comme Meilleur acteur dans Cosa Sara de Francesco Bruni. Quant à I predatori de Pietro Castellitto, il avait décroché le prix du Meilleur Premier Film.

Maledetta primavera © 2020 Bibi Film / Rai Cinema / BIM Distribuzione Tous droits réservés

Les 11 films du festival «  » 2021

L’Agnello de Mario Piredda, avec Nora Stassi et Luciano Curreli

Cosa Sara de Francesco Bruni, avec Kim Rossi Stuart et Lorenza Indovina

Hammamet de Gianni Amelio, avec Pierfrancesco Favino et Claudia Gerini


Tous droits réservés

Lacci de Daniele Luchetti, avec Alba Rohrwacher et Luigi Lo Cascio

Maledetta primavera de Elisa Amoruso, avec Michaela Ramazzotti et Giampaolo Morelli

Non odiare de Mauro Mancini, avec Alessandro Gassmann et Sara Serraiocco

Padrenostro de Claudio Noce, avec Pierfrancesco Favino et Barbara Ronchi

I predatori © 2020 Matteo Vieille / Fandango / Rai Cinema / 01 Distribution Tous droits réservés

de Ferzan Ozpetek, avec Stefano Accorsi et Jasmine Trinca [film d’ouverture]

I predatori de Pietro Castellitto, avec Massimo Popolizio et Manuela Mandracchia

Punta sacra de Francesca Mazzoleni

Sul piu bello de Alice Filippi, avec Ludovica Francesconi et Giuseppe Maggio

Sul piu bello © 2020 Eagle Pictures Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici