Cycle « Au cœur de la nuit » sur LaCinetek en mars 2020

0
152
© 1948 RKO Radio Pictures Tous droits réservés

Il paraît qu’en anticipation des mesures de confinement pandémique qui attendent les Français d’un jour à l’autre, les plateformes de vidéo à la demande ou par souscription se portent exceptionnellement bien. Plutôt que de vous gaver des productions globalement interchangeables qui pullulent sur les offres d’origine américaine, on vous conseillera de rafraîchir, voire d’établir votre culture cinématographique, grâce à la sélection mensuelle de . Celle-ci, en ligne depuis hier et encore jusqu’au 9 avril inclus, propose de vous accompagner jusqu’au bout de la nuit à travers dix films soigneusement choisis par les sélectionneurs de la Cinémathèque des réalisateurs, fondée il y a quatre ans par Pascale Ferran, Cédric Klapisch et Laurent Cantet. En échange de la modique somme de moins de trois euros par mois ou de trente euros par an, vous aurez en effet un accès illimité pendant un mois à ces films sur le site de LaCinetek. De quoi étudier en détail pendant de longues soirées casanières les chefs-d’œuvre du cinéma, créés autrefois par Murnau, Bergman, Visconti, Rohmer, Truffaut et tant d’autres …

© 1969 Les Films du Carrosse / Les Films du Losange Tous droits réservés

En effet, cette troisième sélection de l’année 2020 est truffée de cinéastes de renom, au risque de faire passer à l’arrière-plan la vocation de découvreur de raretés dont LaCinetek se réclame à juste titre. Qu’à cela ne tienne, il s’en passe des choses au fil de ces aventures nocturnes, entre une double dose d’horreur vampirique avec les versions de Nosferatu par les maîtres allemands Friedrich Wilhelm Murnau et Werner Herzog, le thriller américain guère moins sanglant de Michael Mann qui avait entamé la rencontre meurtrière entre le docteur Hannibal Lecktor et le public mondial au milieu des années 1980, le film noir par excellence de la fin des années ’40 Les Amants de la nuit de Nicholas Ray, un film à épisodes forcément inégal mais fort d’une distribution hors pair avec les contes de taxi à la Jarmusch, et puis tout un volet franco-italien au cours duquel les relations se font et se défont dans ce temps si singulier après minuit, entre des acteurs de légende comme Marcello Mastroianni en double programme et Jeanne Moreau, Jean-Louis Trintignant et Françoise Fabian, ainsi que Catherine Deneuve et Gérard Depardieu.

© 1991 Christine Parry / Fine Line Features / Les Acacias Tous droits réservés

La sélection « Au cœur de la nuit » du mois de mars 2020

Les Amants de la nuit (États-Unis / 1948) de Nicholas Ray, avec Cathy O’Donnell et Farley Granger

(France / 1980) de François Truffaut, avec Catherine Deneuve et Gérard Depardieu, 10 César en 1981 dont celui du Meilleur Film

Ma nuit chez Maud (France / 1969) de Eric Rohmer, avec Jean-Louis Trintignant et Françoise Fabian

Night on Earth (États-Unis / 1991) de Jim Jarmusch, avec Gena Rowlands et Béatrice Dalle

(Allemagne / 1979) de Werner Herzog, avec Klaus Kinski et Isabelle Adjani

Nosferatu Fantôme de la nuit © 1979 Claude Chiarini / Werner Herzog Filmproduktion / Gaumont Tous droits réservés

(Allemagne / 1922) de Friedrich Wilhelm Murnau, avec Max Schreck et Alexander Gerlach

(Italie / 1961) de Michelangelo Antonioni, avec Marcello Mastroianni et Jeanne Moreau, Ours d’or au Festival de Berlin en 1961

(Italie / 1957) de Luchino Visconti, avec Marcello Mastroianni et Maria Schell, Lion d’argent au Festival de Venise en 1957

Le Sixième sens (États-Unis / 1986) de Michael Mann, avec William Petersen et Kim Greist

Sourires d’une nuit d’été (Suède / 1955) de Ingmar Bergman, avec Ulla Jacobsson et Eva Dahlbeck

La Notte © 1961 Sergio Strizzi / Silver Films Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici