Critique : Rogue One: A Star Wars Story (pour)

0
116
Felicity Jones et Diego Luna

star-wars-rogue-one-affiche: A Story

Etats-Unis, 2016
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : , , , d’après une idée de
Acteurs : , , , ,
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 2h14
Genre : Aventures, Science-fiction
Date de sortie : 14 décembre 2016

3,5/5

Il y a plus de trente-neuf ans, nous avions découvert l’arme de destruction massive la plus puissante et meurtrière de toute la galaxie : l’Etoile de la Mort ! Cette dernière, qui a la forme d’une planète, a fait trembler de peur maints systèmes galactiques, dont le nôtre. Aujourd’hui, Gareth Edwards lève le voile sur la manière dont les Rebelles, menés par l’unité Rogue One, ont réussi à prendre possession des plans et à les remettre à l’Alliance pour les aider à mettre fin au joug totalitaire de l’Empire.

star-wars-rogue-one-01

Synopsis : Dans une époque de troubles où les Jedis ont disparu, l’Empire a conçu une arme redoutable pour régner sur la Galaxie. Un groupe de résistants, mené par la jeune Jyn Erso et le capitaine Cassian Andor, s’unissent pour dérober les plans de l’Etoile de la Mort et les remettre à l’Alliance…

star-wars-rogue-one-02

De l’espoir

Bien que le texte déroulant d’ouverture qui introduit chaque épisode de Star Wars soit volontairement absent pour différencier ce spin-off de la saga initiale, nous ne sommes pas lésés parce que nous retrouvons les traces de ce qui fait un vrai début Star Wars : l’apparition sur fond noir de la phrase mythique écrite en bleu turquoise « Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine… » avec une planète et l’arrivée d’un vaisseau pour introduire le film. Rogue One : A Star Wars Story est le premier spin-off live action de la saga, il se démarque de l’histoire originelle et apporte du sang neuf. En effet, cette mission impossible nous fait vivre la difficile tâche des Rebelles, qui doivent toujours anticiper sur leurs ennemis en rassemblant le maximum d’informations sans se compromettre. De plus, même si nous connaissons la fin de l’aventure, puisque ce récit se positionne juste avant Star Wars IV : , le film parvient à nous surprendre pour nous raconter l’histoire de ce commando improbable, dont les membres ont été réunis de manière inopinée, pour voler les plans de l’Etoile de la Mort.

Nous sommes littéralement embarqués dans ce long métrage plein d’actions et d’émotions, qui renouvelle la franchise tout en restant dans l’esprit de l’œuvre originale. Pour faire le lien avec les épisodes III et IV, de nouveaux héros s’unissent aux anciens protagonistes qui évoluent dans des lieux que nous avons plaisir à retrouver. Pour apporter une certaine légèreté à cette mission suicide, le robot K-2SO ajoute une bonne dose d’humour. Les personnages, bien que différents, réussissent à former une équipe soudée et complémentaire pour mener à bien leur objectif. Tout ce périple repose sur l’Espoir. Dans un monde réduit au chaos où les dirigeants gouvernent en faisant régner la terreur, l’espoir est la flamme qui anime ceux qui luttent pour retrouver l’équilibre, la paix et la liberté. Cette espérance en des temps meilleurs est la raison d’être de l’Alliance Rebelle. C’est avec un certain panache que le récit nous relate ce combat et nous rappelle que tant qu’il y aura une poignée d’Hommes prêts à défendre les valeurs universelles, à se battre pour elles et pour les autres, alors il est possible de gagner des batailles et de changer le cours de l’Histoire.

star-wars-rogue-one-03

 

Une bataille finale épique

Grâce aux innovations technologiques actuelles, les effets spéciaux sont impeccables, particulièrement sur les plans d’ensemble, tant dans l’espace que sur la terre ferme. La multitude des planètes met en avant les différents éléments naturels ce qui nous permet d’apprécier la variété des espèces aliens et des habitats naturels qui font la force de cette saga intergalactique. La bataille finale est épique ! Nous retrouvons avec plaisir les affrontements entre les X-Wing et les Chasseurs TIE, avec des pilotes qui étaient déjà présents dans l’épisode IV, ou encore de revoir des TB-TT aux côtés de Stormtroopers qui veillent aux intérêts et à la suprématie de l’Empire. Le film n’est pas qu’un simple divertissement visuel, le scénario tient la route et le travail musical de Michael Giacchino accentue l’action et les émotions. Le compositeur a su créer de nouveaux thèmes pour donner une nouvelle rythmique tout en retravaillant ceux qui sont propres à la saga d’origine. Par exemple, le leitmotiv de Dark Vador est réorchestré de manière plus sombre ce qui accentue la noirceur de notre grand seigneur Sith qui n’a rien perdu à sa puissance et à son charisme.

star-wars-rogue-one-04

Conclusion

Rogue One : A Star Wars Story nous embarque dans une aventure à couper le souffle ! Cet opus fait preuve d’originalité en nous faisant vivre une mission de la dernière chance spectaculaire avec une bataille finale qui n’a rien à envier à la saga initiale ! N’hésitez plus, répondez à l’appel des Rebelles pour réduire à néant les sombres projets de l’Empire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici