Critique : Rock Forever

0
865
Rock Forever

Rock Forever

Rock Forever États-Unis : 2012
Titre original : Rock of Ages
Réalisateur : Adam Shankman
Scénario : Justin Theroux
Acteurs : Tom Cruise, Malin Akerman, Bryan Cranston
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 2h02
Genre : Musical, Comédie, Drame
Date de sortie : 11 juillet 2012

Note : 3,5/5

En adaptant la comédie musicale de Brodway « Rock of Ages », le réalisateur Adam Shakman qui nous avait agréablement surpris avec « Hairspray » nous promettait avec « Rock Forever » du rock et de la fever (fièvre)…un pari à moitié gagné.

Sherrie, jeune provinciale, rencontre Drew, garçon de la ville, sur le Sunset Strip, alors qu’ils tentent de percer à Hollywood. « Rock Forever » raconte leur histoire d’amour à travers les tubes de Def Leppard, Foreigner, Journey, Poison, REO Speedwagon, et Twisted Sister…

Rock Forever

Un casting au poil

Nuques longues et épaulettes sont bien au casting de ce Rock Forever. Pourtant ce n’est pas cela que vous remarquerez le plus dans le film. Les 2h (temps plutôt long pour une comédie musicale d’ailleurs) de pellicule vont se concentrer sur ses acteurs et actrices avant tout. A leur tête Julianne Hough et Diego Boneta jouent le couple Drew et Sherrie qui ravira les jeunes adolescentes.

Vivant une belle histoire d’amour dans tout ce qu’elle a de plus naïve (ou niaise), la blonde peroxydée aperçue dans le remake de Footlose et Burlesque s’acoquine de Diego Boneta, le Justin Bieber mexicain découvert dans la série à midinettes « 90210 ». Vous vous en doutez donc, ce ne sont pas ces 2 là qui vont feront vibrer dans le film. Ce ne sera pas non plus Mary J. Blige, ici en caméo forcé et sans intérêt si ce n’est pour atteindre le quota de cheveux à l’écran.

Non vraiment, tout l’intérêt du film réside dans tout le reste du casting : Catherine Zeta-Jones et son personnage inventé de femme de Maire puritaine est vraiment drôle dans un rôle absurde à souhait, Paul Giamatti joue un manager crapuleux des années 80 à merveilles, et le couple Alec Baldwin / Russell Brand est LE duo du film. Chacune de leurs scènes est à hurler de rire et l’alchimie fonctionne entre ces deux cabotins qui s’amusent face à la caméra.

Toutefois, force est de constater que tout le monde se fait voler la vedette par Tom Cruise, qui nous surprend encore une fois avec un rôle à contre emploi. En rockeur camé, bourré et ayant visiblement une aversion pour le port des chemises, l’acteur excelle, débordant de sensualité (voire de sexualité), maniant la guitare avec brio, monopolisant l’image par son charisme et son faible débit de paroles. Surtout, il donne envie à ces demoiselles de lui sauter dessus pour lui lécher le corps, but ultime de toute rockstar qui se respecte. Bref, il est drôle, crédible, talentueux et présent à l’écran, au point que l’ont regretterait presque que le film ne tourne pas au final qu’autour de lui…

 Rock Forever

Rock, vous avez dit rock ?

Car le problème dans « Rock Forever » c’est qu’il n’y a pas vraiment de rock. Malgré une BO qui avait de quoi donner envie d’arracher les sièges du cinéma sur le papier, le résultat à l’écran fait beaucoup trop pop pour ravir les amateurs de rock ‘n roll. Les mauvais langues faisant immédiatement le rapprochement avec la série Glee, dont 2 des titres phares sont dans le film ( Don’t stop believin’ et I can’t fight this feeling). Pas de quoi s’emballer donc.

Le couple central du film insistant sur ce côté mielleux et télé-crochet assez insupportable, la pilule passe mal chez certains. D’autant plus que dans un film sensé illustrer l’ambiance fiévreuse du dirty rock des années 80, il n’y a ni sexe (ni même nudité), ni alcool, ni même cigarette…pas très fou donc. Mais au moins, vos jeunes enfants pourront y aller sans soucis et risqueront de découvrir des titres et artistes de plutôt bon goût.

Reste alors la présence scénique de Tom Cruise, qui offre des séquences live pour le coup débordantes de sensualité et de guitares électriques. Le couple Sherrie/Drew ne convaincra lui jamais dans sa tentative d’être cool et années 80, tout comme l’interprétation de de Mary J Blige. Zeta Jones aura son petit moment de gloire également dans une histoire qui ne se prend pas au sérieux et nous offre un bon moment de rigolade, aidé par ce fameux duo Baldwin/Brand qui réserve bien des surprises…On passe un bon moment, on se trémousse, on rigole bien avec plein de références à la meilleure décennie du 20ème siècle, mais au final, aucun fauteuil ne sera blessé durant la séance de ce film bien trop sage…dommage !

Résumé

Une comédie musicale pas vraiment rock, à cause des ses adaptations aseptisées beaucoup trop pop et un couple d’acteurs principaux pour jeunes ados. Reste un film très drôle, second degré, qui donne la pêche, ainsi qu’une performance d’acteur exceptionnelle de Tom Cruise qui mérite à lui seul le déplacement. Un film bien sympathique dans l’ensemble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici