Conséquences des attentats sur les festivals & sorties cinéma…

0
272

À l’exception de présenter nos condoléances aux familles et amis des victimes et apporter notre soutien moral, impuissant mais sincère, aux blessés et à ceux qui n’ont pas été touchés par les tirs mais n’en sont pas moins marqués, nous ne nous risquerons pas à aller trop loin dans l’expression de ce que nous ressentons face aux massacres qui ont eu lieu ce vendredi 13 novembre 2015 et ce que nous en comprenons et/ou pensons, ce n’est pas forcément le lieu ici.

Nous faisons ici simplement le point sur les ouvertures et fermetures des salles de cinéma, de la poursuite ou non des festivals actuellement en cours, histoire de préciser qu’il est important de continuer à soutenir la culture et de poursuivre ses activités, selon ses motivations évidemment.

Les cinémas des réseaux MK2, UGC et Gaumont-Pathé sont tous ouverts depuis ce lundi après avoir été fermés ce week-end, totalement ou partiellement. Des cinémas indépendants à Paris ou en banlieue étaient également en pause, autant par sécurité que par respect pour les victimes, ces fermetures étant fortement encouragées par les pouvoirs publics pour éviter tout risque d’incident. Les cinémas de province sont restés ouverts, sauf rares exceptions.

affiche-festivalcinessonne 2015 BANDEAU

Côté festivals, Cinessonne a suspendu ses compétitions européenne et française et annulé ses journées des jurys qui devaient se tenir ce week-end. Les responsables ont pris la décision officielle ce lundi de le poursuivre tout en exprimant toute leur solidarité avec les familles des victimes. Les séances du festival sans invités sont maintenues mais certaines rencontres sont annulées.

Détails ci-dessous :

– la journée du documentaire au cinéma Truffaut de Chilly-Mazarin est annulée.

– les rencontres avec Aurélien Vernhes-Lermusiaux aux Cinoches de Ris-Orangis et au Cinéma de l’Espace Marcel Carné de Saint-Michel-sur-Orge sont maintenues

– la masterclass de Pierre-Luc Granjon est annulée, mais il sera présent samedi matin aux Cinoches de Ris-Orangis et dimanche au Ciné220 de Brétigny-sur-Orge

– la Soirée de Clôture est maintenue jusqu’à nouvel ordre mais aucun Prix ne sera remis, les journées des Jurys ayant été interrompues

– les projections de Vents d’Est 08 de samedi au cinéma Truffaut de Chilly-Mazarin sont maintenues, dans l’attente de la confirmation de la présence des réalisateurs

les rencontres avec John Boorman au cinéma Le Calypso de Viry-Châtillon et à Paris et Cédric Anger aux Cinoches de Ris-Orangis sont maintenues, sous réserve pour le premier

– les rencontres Regard croisés sur la résistance au cinéma Arcel de Corbeil-Essonnes sont maintenues

amiens festival 2015 affiche

Le Festival d’Amiens a été autorisé à reprendre ses projections dès le dimanche 15 après une journée d’interruption. John Landis, invité pour une masterclass s’est ainsi exprimé, reconnaissant de la poursuite du festival : «Si l’on s’arrête d’agir après de tels actes, ils gagnent. Je suis heureux d’être là et de pouvoir leur dire d’aller se faire foutre.»

A Paris à nouveau, Regards de Russie – Semaine du Cinéma russe à Paris a fait quelques modifications d’agenda. Par exemple, la séance en avant-première de L’Idiot ! (critique), annulée comme toutes les séances du samedi 14, aura lieu le mardi 17 novembre à 11h au cinéma l’Arlequin.

festival franco arabe 2015 bandeau

Le 4ème Festival Du Film Franco-Arabe de Noisy-le-Sec au Trianon s’est arrêté précipitamment également, la salle restant fermée jusqu’à ce mardi, «en raison du deuil national décrété par le Président de la République pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre» mais le jury des courts-métrages s’est réuni pour remettre son palmarès.

Le Prix Fiction est remis à deux films ex aequo :

  • Frontières de Claire Cahen et Ali Esmili (13′)

Un père conduit sa fille malade à l’hôpital qui se trouve de l’autre côté de la frontière. Les papiers semblent en règles, mais c’est un objet inattendu qui va attirer l’attention des soldats.

  • Contes de fées à l’usage des moyennes personnes de Chloé Mazlo (France, animation, 14′)

Traumatisé par une rupture amoureuse, Joseph se décide à sortir de chez lui pour chercher du sucre et ôter le goût d’amertume de sa vie.

Une mention a également été décernée à l’acteur Azedine Kasri pour son rôle dans le film Voiler la face d’Ibtissem Guerda (France, 16′)

Suspendu ce week-end, annulant de fait la rencontre avec Vanessa Redgrave, la 7e édition du festival Un état du monde… et du cinéma a repris ce lundi. Voir programme ici.

ph Jane got a gun Natalie Portman

Côté sorties en salles, des sorties ont été repoussées. Jane Got a Gun, western de Gavin O’Connor avec Natalie Portman sortira début 2016 et non plus le 25 novembre. «Ce n’est en raison ni du titre, ni du sujet mais parce que nous voulons que ce film auquel nous croyons sorte dans les meilleures conditions d’un climat apaisé» précise Stéphane Célérier, président de Mars Films et distributeur du film, au journal 20 Minutes.

made in france affiche

Made In France de Nicolas Boukhrief, programmé ce mercredi 18 novembre, est reporté au moins jusqu’à janvier prochain. Le réalisateur du Convoyeur signe un thriller dont le héros, un journaliste indépendant, infiltre les milieux intégristes de la banlieue parisienne, se rapprochant d’un groupe de quatre jeunes qui ont reçu pour mission de créer une cellule djihadiste et de semer le chaos au cœur de Paris, avec des actes coordonnés. Le distributeur veut également revoir la campagne marketing, et notamment son affiche qui risque d’être considérée comme insupportable. «Nous sommes sous le choc, a expliqué au Monde James Velaise, le président de Pretty Pictures. L’idée est de faire profil bas. Les salles n’ont fait aucune pression pour retirer le film. C’est une décision que j’ai prise avec les producteurs pour éviter toute provocation. »

Bac Films annoncera ce mardi 17 novembre si la date de sortie de Taj Mahal, qui revient sur les attentats de Bali en 2008, de Nicolas Saada est maintenue au 2 décembre. Parfum de Printemps du tunisien Férid Boughedir, drame autour de la Révolution tunisienne et du Printemps arabe, prévu pour le 9 décembre, serait décalé fin février, début mars 2016. Le film Plus fort que les bombes de Joachim Trier, avec Isabelle Huppert en photographe de guerre, présenté en compétition à Cannes, sort toujours ce même jour mais est rebaptisé dans l’urgence Back Home.

PIFFF 2015 BANDEAU

Enfin, la cinquième édition du Paris International Fantastic Film Festival, au Grand Rex du 17 au 22 novembre, aura bien lieu, avec des conditions de sécurité renforcées. La soirée d’anniversaire au Rex Club du 17 novembre est annulée mais pas le film d’ouverture, Scream Girl, qui a l’air bien sympa. Le co-directeur du festival, Cyril Despontin, précise à 20 minutes que « La vie continue. Nous allons continuer à montrer des films qui parlent de mondes féériques et qui changent les idées des spectateurs. On emmerde les terroristes».

En cas d’oubli ou d’erreur, ne pas hésiter à laisser des commentaires ou à nous contacter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici