Comics : Stranger Things – Dans les flammes

0
220


États-Unis : 2020
Titre original : Stranger Things –
Auteurs : (scénario), (dessins), (couleurs)
Genre : Comics, Fantastique
Éditeur :
Traduction : Sarah Grassart
Date de sortie : 19 novembre 2020
Nombre de pages : 112

Note : 3,5/5

Des années après s’être échappés du laboratoire d’Hawkins, Ricky et Marcy – deux ex-sujets du docteur Brenner – tentent de retrouver une vie normale. Alors qu’ils sont sur le point de prendre un nouveau départ, leur ancienne prison se retrouve soudainement à la une des journaux nationaux. Ils décident d’affronter leur passé et prennent la route dans l’espoir d’aider les autres enfants qui étaient enfermés avec eux. Lorsqu’ils apprennent que Neuf – la sœur jumelle de Marcy – est toujours en vie, une course contre la montre commence pour la sauver…

Les comics dérivés de Stranger Things, la série-phare de , se suivent mais ne se ressemblent pas. En attendant la quatrième saison de la série-événement des frères Duffer (qui devrait logiquement débarquer sur Netflix courant 2021), Mana Books vous propose ce mois-ci de prolonger l’expérience Stranger Things par le biais de la découverte de deux nouveaux enfants-cobayes du laboratoire d’Hawkins, « Trois » et « Neuf ».

Quelques mois après Stranger Things – Six, qui suivait une jeune fille ayant le don de prédire l’avenir, le comic-book Stranger Things – Dans les flammes se concentrera quant à lui sur Trois, un jeune homme capable de faire plier les autres à sa volonté, ainsi que sur Neuf, qui développe un don de pyrokinésie qu’elle ne maîtrise absolument pas. Prépubliée chez aux États-Unis entre janvier et juillet 2020, la mini-série débarque ce mois-ci en France dans une superbe édition cartonnée délaissant le petit format traditionnel du comics pour adopter celui de la « bande dessinée » classique de type franco-belge (22×30 cm).

Stranger Things – Dans les flammes se déroule en 1985, juste après la deuxième saison de la série, mais s’éloigne volontairement de Hawkins pour traîner dans un premier temps à Boston, puis à Hastings, dans les environs de Chicago, où les personnages principaux rencontreront la jeune Huit, introduite dans la saison 2 de Stranger Things. Quatrième série de comics se déroulant dans l’univers de la série de Netflix à voir le jour en France, Stranger Things – Dans les flammes est à nouveau un récit imaginé par Jody Houser, déjà aux commandes de Stranger Things – De l’autre côté et de Stranger Things – Six, et connue pour sa contribution à la série de comics consacrée à Faith, une des super-héroïnes les plus fascinantes de ces dernières années (publié en France chez Bliss Comics).

A l’occasion de Stranger Things – Dans les flammes, et comme à chaque fois ou presque, Jody Houser prend le parti de renouveler presque entièrement l’équipe artistique travaillant à ses côtés. Au générique de cette mini-série, on trouvera donc Ryan Kelly (dessins), Le Beau Underwood (encrage), Nate Piekos (lettrage) et Triona Farrell (couleurs). Leur travail graphique est solide, propre et relativement énergique, même si – mais c’est le défaut de nombreuses séries de comics actuelles – les délais extrêmement serrés forcent Kelly et son équipe à sacrifier ses décors au profit des éléments de premier plan. De fait, le travail de la coloriste Triona Farrell prend sans doute une importance capitale dans la réussite de l’entreprise, dans le sens où il permettra à faire « oublier » au lecteur l’absence quasi-systématique de décors sur les planches les plus « fonctionnelles » – on entend par là les moins riches en rebondissements.

Très noir, notamment dans son dernier acte, ce comics Stranger Things – Dans les flammes contribue à enrichir la mythologie de la série autour du laboratoire d’Hawkins et du Docteur Brenner. Il permettra également au lecteur d’avoir une vue d’ensemble un peu plus importante sur le nombre d’enfants détenus à Hawkins, même si la chronologie autour des événements n’est pas particulièrement claire, surtout en ce qui concerne la fuite de Ricky (Trois) et de Marcy, la sœur jumelle de Jaimie (Neuf). On a d’ailleurs le sentiment diffus que mieux vaut ne pas trop creuser dans cette direction, sous peine de voir l’ensemble du récit s’écrouler comme un château de cartes. Plusieurs références sont faites à Francine (Six), le personnage principal de Stranger Things – Six, mais il n’est pas forcément nécessaire de l’avoir lu pour comprendre ce qui se trame dans le récit – on n’a en effet pas eu le plaisir de le lire, et on a tout compris, comme des grands !

Le récit lui-même fait un peu moins de cent pages, mais se lira très vite, grâce à l’énergie des dessins et la solidité de l’intrigue, qui nous incite à toujours continuer afin de connaître les tenants et les aboutissants de l’histoire. En fin de volume, on trouvera tous les artworks ayant servi de couvertures aux différents épisodes de la mini-série aux États-Unis. On aura également droit à une courte histoire, d’une petite quinzaine de pages, écrite par Jody Houser et dessinée par Ibrahim Moustafa à l’occasion du #FreeComicBookDay. On y verra Nancy et Steve tenter de remonter le moral de Mike en lui suggérant de jouer à « Donjons & Dragons ». Cette histoire se déroule quelques jours après la fin de la première saison de Stranger Things, alors que Will vient seulement de revenir du « monde à l’envers ».

Un mot sur l’éditeur : Depuis 2017, Mana Books célèbre le jeu vidéo sous toutes ses formes, au travers de ses licences les plus importantes. Beaux-livres, bandes dessinés, romans, essais, guides : en partenariat avec des acteurs incontournables du marché tels que Square Enix, Konami ou Blizzard, Mana Books propose un catalogue éclectique dédié à des univers vidéoludiques salués par la critique et plébiscités par les fans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici