C’est la fin

c'est la fin_afficheC’est la fin

États-Unis : 2013
Titre original :
Réalisateur : ,
Scénario : Seth Rogen, Evan Goldberg
Acteurs : , , Seth Rogen,
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 1h47
Genre : Comédie, Fantastique
Date de sortie : 09 octobre 2013

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

La fin du monde a décidément le vent en poupe. Après avoir tiré jusqu’à la corde des enjeux dramatiques, les créatifs se tournent désormais vers la comédie, comme Edgar Wright et sa bande de potes l’ont déjà prouvé cette année avec Le Dernier pub avant la fin du monde. Aujourd’hui c’est une autre bande de potes – américaine cette fois – qui se retrouve confrontée à des phénomènes extrêmes.

Synopsis : Invités à une fête chez James Franco, Seth Rogen, Jonah Hill et leurs amis sont témoins de l’Apocalypse.

C'est la fin_Emma Watson

C’est la fin/fête

Tourner en dérision une chose aussi dramatique que la fin du monde est un défi qui n’a pas fait peur à Seth Rogen et à son comparse Evan Goldberg. Si le parallèle avec The World’s End cité en introduction sera forcément établi, les deux films ont quand même de grosses différences. Dans This is the End, la fin du monde vient d’enjeux bibliques ; ce n’est pas le cas pour l’autre. Ensuite les deux films sont à l’opposé dans leur style humoristique : très british pour Wright maniant comme personne l’absurde et l’ironie (voir la critique), et un humour beaucoup plus potache et déluré à l’américaine pour Rogen. Pourtant les deux films sont aussi réjouissant l’un que l’autre.

This is the End se présente comme un buddy movie des plus classiques à cela près qu’il se passe dans un contexte fantastique particulièrement noir. Cela crée parfois un décalage entre les faits – à base de monstres horribles venant tout droit des enfers – et les gags légers. Ce clash un peu abrupte entre deux genres presque antagonistes est le seul reproche à formuler concernant le film : l’audace d’amalgamer la fin à une sacré fête qui aurait très mal tourné. C’est d’ailleurs une question que l’on se pose très vite : et si tout cela était dû à une absorption un peu trop conséquente d’alcool et de stups ? La réponse : dans le film ! Pour le reste, nos trublions ont écrit une comédie particulièrement drôle et bien sentie où les acteurs jouent leur propre rôle, version parodique. C’est sûrement le point le plus savoureux : s’ils s’en étaient tenu à créer des personnages de toute pièce, la comédie aurait eu moins de saveur. En jouant une version parodique de leur propre vie, on a parfois l’impression de lire dans un magazine people une histoire vraie qui aurait très mal tourné. Tout ce cast joue donc beaucoup sur le plaisir ressenti, surtout quand au milieu du film tout repose sur leur performance, devenant un huis-clos à l’aspect survival. Enfin notons quelques cameos réjouissants comme Michael Cera – à hurler de rire. This is the End est donc ultra sympathique et à voir entre potes.

c'est la fin_groupe

 

 

Résumé

Même s’il y a parfois un paradoxe de raconter une histoire si noire sur le ton de la comédie, C’est la fin est un film réjouissant qui gagne énormément de son aspect people avec des acteurs dans leur propre rôle. Très bien écrit et drôle, c’est quand même le principal.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=HY1hzv0aqdU[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Nicolas B

Cet article a été rédigé par Nicolas Balazard, Responsable adjoint de Critique Film. Twitter : @NicoBalazard