Carcassonne 2020 : la sélection officielle

0
430

© 2020 FIFP Occitanie / Regard Caméra Tous droits réservés

A moins de deux semaines de la réouverture des salles de cinéma en France, l’activité festivalière se met également en ordre de marche et c’est tant mieux. Comme par exemple le Festival International du Film politique de Carcassonne, qui devrait se tenir du vendredi 15 au mardi 19 janvier 2021 dans la belle cité médiévale en Occitanie. Initialement prévue ces jours-ci, à partir du 8 décembre, la troisième édition du festival a dû être repoussée en raison du contexte sanitaire. Elle aura donc désormais lieu juste avant la fin du couvre-feu et la réouverture des restaurants, ce qui a dû représenter un certain casse-tête organisationnel pour l’équipe du festival. Néanmoins, son président Etienne Garcia et son directeur Henzo Lefèvre ont annoncé ce matin la sélection officielle du festival.

Après avoir visionné 140 films en lien avec une thématique politique, ils en ont retenu 25, répartis entre les deux compétitions, fiction et documentaire, ainsi que les séances spéciales. Un dispositif destiné au public scolaire, composé de sept longs-métrages déjà sortis en salles, viendra compléter la programmation. Trois jurys décerneront leurs prix aux films sélectionnés : le jury professionnel et le jury étudiant pour les films de fiction, ainsi que le jury presse du Syndicat Français de la Critique de Cinéma pour les documentaires. Et même si le côté convivial du festival sera nécessairement réduit en raison des consignes de distanciation sociale, il y aura quand même un ciné-concert et une exposition de la photographe Mahka Eslami intitulée « Il était une fois un maire gitan » sur le travail du maire Michel Soulès dans la cité insalubre de Berriac, près de Carcassonne.

Enfin, le célèbre photographe et réalisateur (* 1942) recevra en sa présence le prix d’honneur du troisième . Il pourra ainsi allonger son palmarès, qui contient déjà trois César, pour les courts-métrages Reporters et New York N.Y. et le documentaire Délits flagrants, et le Prix Louis Delluc en 2008 pour La Vie moderne. Actualité à la fois politique et nécrologique oblige, il avait également suivi la campagne présidentielle de Valéry Giscard d’Estaing pour son documentaire 1974 Une partie de campagne, resté inédit pendant près de trente ans jusqu’en 2002. Quel distributeur aurait le courage de le ressortir, afin de contrebalancer tant soit peu les hommages globalement hagiographiques rendus au troisième président de la Vème République ?



© 2020 FIFP Occitanie / Regard Caméra Tous droits réservés

La Compétition Fictions

(Canada) de Myriam Verreault, avec Sharon Fontaine-Ishpatao et Yamie Grégoire, sortie française le 20 janvier 2021

(Afrique du Sud) de Oliver Hermanus, avec Kai Luke Brümmer et Mark Elderkin, sortie française le 24 février 2021

Residue (États-Unis) de Merawi Gerima, avec Obinna Nwachukwu et Dennis Lindsey, sans date de sortie en France

(France) de Farid Bentoumi, avec Zita Hanrot et Sami Bouajila, sortie française le 27 janvier 2021

(Mexique) de Fernanda Valdez, avec Mercedes Hernandez et David Illescas, sortie française le 20 janvier 2021

(France) de Naël Marandin, avec Diane Rouxel et Finnegan Oldfield, sortie française le 3 février 2021

La Toile de l’araignée (Chili) de Andrés Wood, avec Maria Valverde et Mercedes Moran, sans date de sortie en France


© 2020 FIFP Occitanie / Regard Caméra Tous droits réservés

La Compétition Documentaires

Douce France (France) de Geoffrey Couanon, sans date de sortie en France

Imagine Demain on gagne (France) de François Langlais et Arthur Thouvenin, sans date de sortie en France

Losing Alaska (Irlande) de Tom Burke, sans date de sortie en France

(France) de Luc Marescot, sortie française le 20 janvier 2021

Radio Silence (Suisse) de Juliana Fanjul, sans date de sortie en France

Softie (Kenya) de Sam Soko, sans date de sortie en France


© 2020 FIFP Occitanie / Regard Caméra Tous droits réservés

Les Séances spéciales

(France) de Xavier De Lauzanne, sortie française le 10 mars 2021 [film de clôture]

1984 (Royaume-Uni / 1956) de Michael Anderson, avec Edmond O’Brien et Michael Redgrave [Ciné-concert par Monotone.lab]

Charlie Chaplin Le Génie de la liberté (France) de Yves Jeuland, sans date de sortie en France

My Name is Joe (Royaume-Uni / 1998) de Ken Loach, avec Peter Mullan et Louise Goodall [Séance patrimoine]

(France) de Giovanni Aloi, avec Anthony Bajon et Karim Leklou, sortie française le 31 mars 2021 [film d’ouverture]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici