Cannes 2016 : nos pronostics palmarès

1
314

Sept à huit longs-métrages devraient être récompensés ce soir par le jury présidé par le réalisateur australien George Miller. Les neuf artistes réunis ont-ils été séduits par les humour à dosage variés dans les films de Maren Ade (Toni Erdmann), Bruno Dumont (Ma Loute), Paul Verhoeven (Elle) ou Alain Guiraudie (Rester Vertical), le formalisme radical de Nicolas Winding Refn (Neon Demon) et dans une moindre mesure celles de Park Chan-wook (Mademoiselle), Olivier Assayas (Personal Shopper) et Xavier Dolan (Juste la fin du monde), les drames sociaux qui parlent des injustices d’aujourd’hui (Aquarius de Kleber Mendonça Filho, Moi Daniel Blake de Ken Loach, La Fille inconnue des frères Dardenne) et d’hier (Loving de Jeff Nichols), par l’un des deux voyages dans une Roumanie déprimante (Bacalaureat de Cristian Mungiu, Sieranevada de Cristi Puiu), la mélancolie de Paterson de Jim Jarmusch ou les scénarios retors et à la mécanique précise, parfois trop (Le Client d’Asghar Farhadi). Nous le saurons ce soir à partir de 19h.

Une chose est certaine, les spectateurs de cette 69ème édition ont souvent ri, volontairement ou moins, The Last Face de Sean Penn ayant fait rire à ses dépens bien des spectateurs estomaqués de découvrir un film si stupide qu’il en devient obscène. Autres films dont la présence au palmarès semble exclue, avec moins de certitudes que ce naufrage : American Honey de Andrea Arnold, Julieta de Pedro Almodóvar et Mal De Pierres de Nicole Garcia mais bon en même temps qui aurait parié sur Dheepan Palme d’or l’an dernier ?

toni erdmann

Les pronostics de Julien Mathon
Palme d’or : Toni Erdmann de Maren Ade
Grand Prix : Loving de Jeff Nichols
Prix d’interprétation masculine : Peter Simonischek (Toni Erdmann)
Prix d’interprétation féminine : Sonia Braga (Aquarius)
Prix de la mise en scène : Paterson de Jim Jarmusch
Prix du Jury : Aquarius de Kleber Mendonça Filho

mon top 5 :
1. The Neon Demon
2. Juste la fin du monde
3. Mademoiselle
4. Paterson
5. Toni Erdmann

paterson adam driver golshifteh farahani

Les pronostics de Pascal Le Duff
Palme d’or : Toni Erdmann
Grand Prix : The Neon Demon de Nicolas Winding Refn
Prix d’interprétation masculine : Adam Driver (Paterson)
Prix d’interprétation féminine : Sonia Braga (Aquarius)
Prix de la mise en scène : Olivier Assayas (Personal Shopper)
Prix du scénario : David Birke et Harold Manning, d’après Philippe Djian (Elle)
Prix du Jury : Rester vertical d’Alain Guiraudie

mon top 5 :
1. Paterson
2. Toni Erdmann
3. Rester vertical
4. Aquarius
5. Elle

sonia braga aquarius

Les pronostics de Julia Montagu
Palme d’or : Toni Erdmann ou Aquarius
Grand Prix : Elle de Paul Verhoeven
Prix d’interprétation masculine : Peter Simonischek (Toni Erdmann)
Prix d’interprétation féminine : Isabelle Huppert (Elle)
Prix de la mise en scène : Bruno Dumont (Ma Loute) ou Park Chan-wook (Mademoiselle)
Prix du scénario : Maren Ade (Toni Erdmann)
Prix du Jury : Julieta de Pedro Almodovar
Palme d’or du court-metrage : Timecode

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.