Bilan : les acteurs qui ont fait 2014

0
214

Quels sont les comédiens qui ont le plus séduit notre fine équipe ? De nombreux comédiens et comédiennes ont marqué les films de l’année 2014, à comcer par ceux de Mommy, le trio d’acteurs dirigés apparaissant dans le long-métrage de Xavier Dolan se retrouvant dans les diverses listes mais c’est la britannique Rosamund Pike qui est très larget en tête pour le film noir de David Fincher, . Représentée dans 4 listes sur 7, elle a clairet laissé une empreinte indélébile sur l’année 2014.

Voir ici notre Top 10 des meilleurs films de l’année…

gone girl 04

Notre TOP 5 des acteurs de l’année :

1 – Rosamund Pike dans

2 – Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club

3 – Jake Gyllenhaal dans Night Call

4 – Bruce Dern dans

5 – Scarlett Johansson dans Under the skin

under-the-skin-scarlett-johansson

 

Les choix de Marie-France Aubert

night call 19

Performance masculine : Jake Gyllenhaal dans Night Call

Performance féminine ex-aequo : Rosamund Pike dans et Ariane Labed dans Fidelio, l’odyssée d’Alice

 

Winter sleep 6

Les choix de Jean-Jacques Corrio

Top 5 des performances masculines

Haluk Bilginer dans Winter Sleep

Carlos Rodriguez dans La belle jeunesse

Bruce Dern dans

Reda Kateb dans

Simon Abkarian dans

Sils-Maria1
Top 5 des performances féminines

Juliette Binoche et Kristen Stewart dans Sils Maria

Ingrid Garcia Jonson dans La belle jeunesse

Ronit Elkabetz dans

Melisa Sözen dans Winter Sleep

Imelda Staunton dans

 

Dans la compétition cannoise de cette année, 2 films se déroulaient dans le milieu du cinéma : Maps to the stars du canadien David Cronenberg et Sils Maria du français Olivier Assayas, la vulgarité du premier face à la subtilité du second. Le 24 mai, lors de la séance de clôture, on attendait quelque chose pour le film français ! La surprise fut rude. Et mauvaise ! Le Prix d’interprétation pour les grimaces de Julianne Moore, rien pour les prestations éblouissantes de Juliette Binoche et Kristen Stewart, à n’y rien comprendre ! Dans Sils Maria, Juliette Binoche se met dans la peau de Maria, une comédienne à qui on demande de reprendre le rôle d’une femme mûre dans une pièce qui l’avait fait connaître, 20 ans auparavant, dans le rôle de la jeune fille ambitieuse poussant cette femme plus âgée au suicide. Juliette Binoche, comédienne, jouant le rôle d’une comédienne, joue-t-elle plus ou moins son propre rôle ou s’agit-il pour elle d’un rôle de composition ? Qu’importe : Binoche est prodigieuse, arrivant à passer en l’espace d’un instant d’une grande détermination à une fragilité émouvante. Quant à Kristen Stewart, elle est au même niveau d’excellence que Juliette Binoche dans un rôle totalet différent de ceux qu’elle a l’habitude d’interpréter, tel celui de Bella dans la série des Twilight.

 

Depuis plusieurs années, à l’issue du Festival de Cannes, un prix d’interprétation ne peut pas être décerné à une comédienne ou un comédien impliqué dans le film recevant la Palme d’Or. Dommage pour le comédien turc Haluk Bilginer qui joue Aydin dans Winter Sleep et qui aurait fait un bien meilleur prix d’interprétation que Timothy Spall et ses grognets dans Mr. Turner. En effet, Haluk Bilginer arrive par sa finesse de jeu à rendre son personnage à la fois attachant et détestable, ce qui renforce les autres qualités d’un film par ailleurs remarquable. Acteur de théâtre, de télévision et de cinéma, Haluk Bilginer, peu connu en France, jouit d’une grande renommée en Turquie.

NEBRASKA

Les choix de Pascal Le Duff

Top 5 des performances masculines

Bruce Dern dans

Jake Gyllenhaal dans Night Call

Whiplash

Reda Kateb dans

Don Johnson dans

gone girl 02
Top 5 des performances féminines

Rosamund Pike dans

Scarlett Johansson dans Under the skin

Patricia Arquette dans Boyhood

Dorothy Atkinson dans Mr Turner

Suzanne Clét dans Mommy

Révélé avec Pas de printemps pour Marnie et Chut, chut, chère Charlotte, Bruce Dern marque le cinéma américain depuis cinquante ans maintenant et il trouve enfin le rôle de sa vie avec Woody dans pour lequel il a remporté le prix d’interprétation à Cannes. Sénile ou bougon, le vieil homme conserve jusqu’au bout une part de mystère sur son état grâce à la subtile interprétation en retenue de ce comédien de légende souvent cantonné aux rôles de nerveux, de teigneux, d’atrabilaire, connu de beaucoup comme étant celui qui a tué John Wayne… d’une balle dans le dos (dans Les Cowboys). Sa filmographie est impressionnante, citons encore l’inspecteur de Driver de Walter Hill, le vétéran de Retour de Hal Ashby ou le shérif Bobby la Grange dans Twixt, son retour en vedette dans le film d’Alexander Payne est un jalon marquant de sa carrière.

 

Difficile de parler de Rosamund Pike dans sans gâcher le plaisir de la découverte, disons simplet qu’elle est épatante dans le rôle d’une femme forte au températ exacerbé qui devient la nouvelle fiancée de l’Amérique après sa disparition. D’où elle vient et le chemin qu’elle a parcouru avant sa disparition sont glaçants, ses mots de doute ou de peur rappellent sa trajectoire terrible. On en reste là, voyez le film…

Dallas-Buyers-Club-Cow-boy mc conaughey 01

Les choix de Julien Mathon
Top 5 des performances masculines

Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club

Tommy Lee Jones dans

Josh Brolin dans Sin City : j’ai tué pour elle

Ralph Fiennes dans

Antoine-Olivier Pilon dans Mommy

Nymphomaniac 11
Top 5 des performances féminines

Charlotte Gainsbourg dans Nymphomaniac

Jessica Chastain dans Interstellar

Rosamund Pike dans

Julianne Moore dans Maps to the stars

Hillary Swank dans

L’acteur de l’année 2014 est sans aucun doute Matthew McConaughey, Oscar 2014 du meilleur acteur, personnage principal dans la série phénomène True Detective, et encore des rôles brillant et un choix de carrière judicieux avec Le Loup de Wall Street, Dallas Buyers Club et Interstellar. L’acteur est un véritable caméléon, aussi bien physiquet que dans ses interprétations, impressionnant.

Charlotte Gainsbourg s’est encore fait remarquer cette année avec son rôle controversé dans le film polémique Nymphomaniac. Une nouvelle fois, l’actrice de 43 ans fait un choix risqué en se mettant à nu dans le film érotico-pornographique de Lars Van Trier. Une prestation époustouflante !

Dallas-Buyers-Club-Cow-boy mc conaughey 02

Les choix de Mayeul Permezel
Top 5 des performances masculines

Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club

Ellar Coltrane dans Boyhood

Antoine-Olivier Pilon dans Mommy

Joaquin Phoenix dans Her

Ansel Elgort dans

white bird 01
Top 5 des performances féminines

Shailene Woodley dans

Lupita Nyong’o dans Twelve years a slave

Rosamund Pike dans

Scarlett Johansson dans Under the skin

Anne Dorval dans Mommy

Acteur de l’année : Matthew McConaughey

L’acteur à la gueule d’ange est un véritable caméléon, brillant et fascinant dans tous les rôles qu’il interprète. Trois symboles d’un esprit caustique : la troublante sincérité de son jeu dans la série True Detective, sa prestation qui frise le génie dans Dallas Buyers Club, son rôle tenu dans le blockbuster Interstellar. Matthew, un acteur plein de ressources !

 

Actrice de l’année : Shailene Woodley

La jeune actrice américaine, petite protégée de Georges Clooney, est en pleine ascension. Son rôle remarqué dans Nos étoiles contraires, son succès dans Divergente et sa candeur inquiétante dans sont autant d’atouts qui font d’elle une actrice à surveiller. Originalité, beauté, fragilité, ave Shailene Woodley !

une nouvelle amie 00

Les choix de Léa Triomphe
Top 5 des performances masculines

Romain Duris dans Une Nouvelle Amie

Gaspard Ulliel dans Saint Laurent

Guillaume Gallienne et Pierre Niney dans Yves Saint-Laurent

Ralph Fiennes et Tony Revolori dans

Baotian Li dans Le Proeur d’oiseau

white bird 02
Top 5 des performances féminines

Eva Green dans

Marion Cotillard dans Deux jours une nuit

Judi Dench dans Philoa

Lun-mei Gwei dans

Anaïs Demoustier dans Une nouvelle amie

Eva Green dans (et Penny Dreadful)

Dans un film où elle incarne une femme au foyer qui disparaît mystérieuset – Mrs Connor –, Eva Green offre une performance brillante et absolut magnétique. Jouant le rôle d’une femme disparue, elle est, paradoxalet, constamt visible à l’écran. Elle n’est pas seulet présente, elle est captivante. De la même façon que le personnage de Mrs Connor focalise le regard de sa fille, Eva Green captive le spectateur par le jeu subtil d’une femme à la limite de la folie et par ses attitudes à la fois comiques et séduisantes de ménagère qui se prend pour une star, sorte de femme fatale d’intérieur. Sa performance dans la série égalet diffusée en 2014, Penny Dreadful, confirme la virtuosité de la jeune actrice pour le jeu de la sophistication et de la déce.

Romain Duris dans Une Nouvelle Amie

Tous ceux pour qui Romain Duris était définitivet classé dans la catégorie des acteurs français arrogants et irritants ont certainet été très agréablet surpris par son jeu dans Une nouvelle amie de François Ozon. Dans le rôle d’un mari dont la femme vient de décéder, mais surtout d’un homme qui décide de devenir une femme, Romain Duris est à la fois percutant et juste, sincère et bouleversant. Il s’est pleinet approprié les attitudes et les manières des deux genres masculin et féminin – posture du corps, tonalité mais aussi rythme et intonation de la voix, port de la tête, etc. – genres qu’il adopte simultanét tout le long du film, avant d’aboutir à la métamorphose complète et réussie de David en Virginia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici