César 2015 : le palmarès complet

0
287

Toutes les récompenses de la 40ème édition des prix annuels du cinéma français

 

Timbuktu triomphe avec sept César dont le triplé film / réalisateur / scénario auxquels s’ajoutent la musique, la photo, le montage et le son suivi de loin par Les Combattants avec 3 trophées : premier film, actrice (Adèle Haenel) et espoir masculin (Kevin Azaïs). Drôle de coïncidence, la comédienne déjà César du second rôle pour Suzanne est cette fois-ci primée aux côtés du frère de Vincent Rottiers, avec qui elle a débuté dans Les Diables en 2002.

Les autres films en lice se contentent d’un César chacun, à commencer par les deux biopics rivaux : costumes seulement pour le Saint Laurent de Bonello pour dix citations et acteur pour Pierre Niney dans le Yves Saint-Laurent version Jalil Lespert. On constate à cette occasion le très jeune âge des deux lauréats du César du meilleur acteur et de la meilleure actrice, moins de 50 ans à eux deux, c’est probablement (faut vérifier) du jamais vu. Même total pour Hippocrate, Sils Maria, La Famille Bélier, La Belle et la Bête, Minuscule, Mommy, Diplomatie et Le Sel de la Terre, ces deux derniers permettant aux cinéastes allemands Volker Schlondörff et Wim Wenders de remporter chacun leur premier César, très mérité. Deux acteurs américains ont également été primés, Kirsten Stewart qui n’est que la deuxième actrice américaine récompensée en compétition après Adrien Brody, César du meilleur acteur pour Le Pianiste de Roman Polanski et Sean Penn (qui l’avait dirigée dans Into the wild) pour l’ensemble de sa carrière.

Côté déceptions, la plus grande est la défaite du Chant de la mer de Tomm Moore dans la catégorie animation et l’on espère que Claude Gensac recevra un César d’honneur l’an prochain… si elle devient américaine peut-être et tourne dans une production Besson ? C’est pas gagné…

Enfin coup de gueule, le comité de sélection du court-métrage devrait se retirer la merde qu’ils ont devant les yeux : comment sélectionner un film aussi nul, les mots ne sont pas pesés, que La Femme de Rio qui se retrouve honoré devant cinq autres films d’un tout autre niveau ? Et pourquoi pas Le Cri de la carotte non plus ? Ah non c’est déjà fait ! Démission à ceux qui ont mis ces deux « films » dans leur liste des douze meilleurs courts de l’année !

Côté pronostics, douze bonnes sélections pour dix à côté de la plaque, ce qui est dans ma moyenne annuelle…

 TIMBUKTU 01

Meilleur film : Timbuktu d’Abderrahmane Sissako, produit par Sylvie Pialat et Etienne Comar

Meilleur réalisateur : Abderrahmane Sissako pour Timbuktu

Meilleur acteur : Pierre Niney dans Yves Saint Laurent

Meilleure actrice : Adèle Haenel dans Les Combattants

Meilleur acteur dans un second rôle : Reda Kateb dans Hippocrate

Meilleure actrice dans un second rôle : Kristen Stewart dans Sils Maria

Meilleur scénario original : Abderrahmane Sissako et Kessen Tall pour Timbuktu

Meilleure adaptation : Cyril Gely et Volker Schlöndorff pour Diplomatie

Meilleur premier film : Les Combattants réalisé par Thomas Cailley

Meilleur espoir masculin : Kévin Azaïs dans Les Combattants

Meilleur espoir féminin : Louane Emera dans La Famille Bélier

Meilleure musique originale : Amine Bouhafa pour Timbuktu

Meilleure photo : Sofian el Fani pour Timbuktu

Meilleur montage : Nadia Ben Rachid pour Timbuktu

Meilleurs décors : Thierry Flamand pour La Belle et la Bête

Meilleurs costumes : Anaïs Romand pour Saint Laurent

Meilleur son : Philippe Welsh, Roman Dymny, Thierry Delor pour Timbuktu

Meilleur film étranger : Mommy de Xavier Dolan (Canada)

Meilleur film documentaire : Le Sel de la terre réalisé par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

Meilleur film d’animation :

– long-métrage : Minuscule – la vallée des fourmis perdues réalisé par Thomas Szabo et Hélène Giraud

– court-métrage : Les Petits Cailloux réalisé par Chloé Mazlo

Meilleur court métrage : La Femme de Rio réalisé par Emma Luchini et Nicolas Rey

César d’honneur : l’acteur et réalisateur américain Sean Penn

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici