Bienvenue à Cedar Rapids

0
57
Bienvenue à Cedar Rapids

Bienvenue à Cedar RapidsBienvenue à Cedar Rapids

USA : 2011
Titre original : Cedar Rapids
Réalisateur :
Scénario : Phil Johnston
Acteurs : , ,
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 1h27
Genre : Comédie
Date de sortie : 15 juin 2011

Globale : [rating:2.0]
[five-star-rating]

Après le très moyen Be Bad, Miguel Arteta revient au cinéma avec sa nouvelle comédie Bienvenue à Cédar Rapids. Cette fois ce n’est pas le monde des adolescents qui est dépeint mais celui tout aussi impitoyable des courtiers en assurance. Dans le rôle principal, on retrouve Ed Helms, révélé au grand public grâce au personnage de Stu dans Very Bad Trip.

Synopsis : Tim Lippe, agent d’assurances, est un homme simple qui n’a jamais quitté sa petite ville natale du Wisconsin. Lorsqu’il est obligé de se rendre à la grande convention professionnelle de la non moins grande ville de Cedar Rapids, son week-end s’annonce comme celui de toutes les premières fois. Plongé dans une ambiance électrique, ultra compétitive et propice aux rencontres, Tim se retrouve dans des situations auxquelles rien ne l’avait préparé… Naïf mais entier, Tim va plonger avec naturel et maladresse dans le grand bain des séminaires d’entreprises avec ses jeux de pistes impitoyables, ses collègues à fuir à tout prix, et ses charmantes consœurs.

Bienvenue à Cedar RapidsLe scénariste en panne d’inspiration…

Le style de Miguel Arteta saute immédiatement aux yeux, la réalisation fait beaucoup penser à Be Bad avec une mise en scène sobre et bien loin d’une comédie classique. Le film propose des personnages sérieux et crédibles qui se retrouvent dans des situations improbables. On est loin de l’humour bien gras des comédies américaines même si les différentes péripéties sont souvent exagérées. On a l’impression de regarder un mixe entre Very Bad Trip et Quarante ans toujours puceau, et il faut bien dire que l’originalité ne saute pas aux yeux.

En effet le scénario nous fait suivre un quadragénaire naïf, obsédé par le travail et qui durant une convention professionnelle se retrouve confronté à des situations embarrassantes : sexe, drogue, mensonges et tout ce qui en découle. Bref rien de nouveau au pays de Bienvenue à Cedar Rapids et malgré quelques bonnes idées comme la scène de la piscine bien arrosée, on trouve le temps long devant des péripéties prévisibles qui manquent de punch. Ajoutons à cela une intrigue sans peps qui ne réussit jamais à capter l’attention du spectateur, qui regarde bien trop souvent sa montre…

Bienvenue à Cedar RapidsUn casting aussi imaginatif que son scénario

Ed Helms (Very Bad Trip, Very Bad Trip 2) la nouvelle star de la comédie américaine nous fait obligatoirement penser à Steve Carell (40 ans, toujours puceau, Little Miss Sunshine) : même look et rôles similaires pour les deux acteurs qui ont débuté ensemble dans la série The Office puis qui ont connu la même carrière en jouant des seconds rôles avant d’éclater. Espérons qu’Ed Helms ne connaitra pas la même carrière que Steve Carell qui fut de très courte durée. Le rôle d’Ed Helms dans Bienvenue à Cedar Rapids est très proche de celui qu’il interprète dans Very Bad Trip, mais en bien moins drôle. Sigourney Weaver (Encore toi !) confirme son talent pour les comédies et rehausse un casting trop moyen. Les autres acteurs sont quant à eux caricaturaux, à l’image d’Anne Heche, John C. Reilly et Isiah Whitlock Jr.

Résumé :

Bienvenue à Cedar Rapids est une comédie sans imagination. Sa sortie en salle est déjà un événement qui passera sûrement inaperçu pour un film sans ambition.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Xhu_gq8yRDc[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici