Berlinale 2024 : Lupita Nyong’o présidente

0
375

12 Years a Slave © 2013 François Duhamel / New Regency Productions / Plan B Entertainment / River Road Entertainment /
Summit Entertainment / TF1 Droits Audiovisuels / Mars Distribution Tous droits réservés

Le Festival de Berlin 2024 commence à prendre forme avec l’annonce de la présidente du jury avant-hier. Il s’agit de l’actrice kényane Lupita Nyong’o. Elle succède à sa consœur américaine Kristen Stewart dont le jury avait attribué son Ours d’or au documentaire français Sur l’Adamant de Nicolas Philibert plus tôt cette année. La 74ème édition de la Berlinale aura lieu du jeudi 15 au dimanche 25 février 2024.

Depuis hier, on connaît également le nom de la nouvelle déléguée générale de l’un des trois festivals majeurs d’Europe. L’Américaine Tricia Tuttle, pendant longtemps responsable du BFI London Film Festival, prendra la relève de Carlo Chatrian et Mariette Rissenbeek le 1er avril 2024.

Us © 2019 Claudette Barius / Monkeypaw Productions / Blumhouse Productions / Universal Pictures International France
Tous droits réservés

Née au Mexique de parents kényans, Lupita Nyong’o (* 1983) avait grandi au Kénya avant de faire ses études aux États-Unis. Elle s’était imposée sur la scène du cinéma mondial dès son premier rôle, celui de l’esclave Patsey dans 12 Years a Slave de Steve McQueen qui lui avait valu l’Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle en 2014. Au cours des dix années suivantes, elle avait choisi ses rôles plutôt avec parcimonie, puisque l’on n’a pu la voir depuis que dans Non-Stop de Jaume Collet-Serra, trois épisodes de l’univers Star Wars, La Dame de Katwe de Mira Nair – présidente du jury à Berlin en 2002 –, Black Panther et sa suite Black Panther Wakanda Forever de Ryan Coogler, Little Monsters de Abe Forsythe, Us de Jordan Peele et 355 de Simon Kinberg.

Cette année, elle s’est associée à Goodbye Julia de Mohamed Kordofani – candidat officiel du Soudan à l’Oscar du Meilleur Film international – en tant que productrice exécutive.

355 © 2022 Robert Viglasky / Film Nation Entertainment / Universal Pictures / SND Tous droits réservés

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Lupita Nyong’o est la première personnalité du cinéma issue du continent africain à occuper le poste de président du jury de l’un des principaux festivals européens (Berlin, Cannes et Venice) ! A peine plus inclusif, l’Ours d’or berlinois a été attribué une seule fois à un film africain. C’était en 2005 à Carmen de Mark Dornford-May venu d’Afrique du Sud. Même constat à Cannes avec Chronique des années de braise de Mohammed Lakhdar-Hamina en 1975 et à Venice neuf ans plus tôt avec La Bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo, tous deux d’origine algérienne.

Au moins en tant que femme, Lupita Nyong’o apporte sa petite pierre sur le chemin de la parité en pas si mauvais état du côté de la Berlinale. Car depuis le début du siècle, elle est la dixième présidente du jury, après ses consœurs Gong Li, Frances McDormand, Charlotte Rampling, Tilda Swinton, Isabella Rossellini, Meryl Streep, Juliette Binoche et Kristen Stewart, ainsi que la réalisatrice Mira Nair. Depuis la création du festival au milieu des années 1950 jusqu’en 1999, elles avaient déjà été au nombre de quatorze. A titre de comparaison au Festival de Cannes – pourtant légèrement plus ancien –, elles n’étaient qu’onze en 76 éditions. Pire encore à Venice, avec seulement neuf présidentes du jury !

Black Panther Wakanda Forever © 2022 Annette Brown / Marvel Studios / Walt Disney Pictures /
The Walt Disney Company France Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici