Back To The Past #6

1
1094

Amis cinéphiles, bienvenue ! Durant tout cet été 2016, pour pallier à la morosité du calendrier proposé durant cette période où 7ème art rime avec blockbuster décérébré et peu original ou films de fond de catalogue dont on ne sait pas trop quoi foutre, ton site préféré te propose les Madeleines de Proust de David : par moult souvenirs et autres petites anecdotes, notre rédacteur te racontera comment s’est forgée sa cinéphilie durant sa prime jeunesse, laquelle a considérablement évolué durant son adolescence et son entrée dans l’âge adulte.

Cela s’appelle « Back To The Past », et vous retrouverez un nouvel article tous les vendredis de cet été. Au programme cette semaine, des moules, des poèmes et des flingues !

C'est arrivé près de chez vous 01

Vous allez me filmer, c’est ça ? Ah ! Juste m’enregistrer en train de causer aujourd’hui, et vous filmerez après ; ok, d’accord ! Ah ! Non, je suis pour, ne me demandez pas mon avis, j’ai dit oui dès le début pour votre projet de documentaire, y’a aucun problème… C’est pour la fin de vos études, c’est ça ?… C’était pas trop dur, ça va ? Bah ! Vous avez l’air passionnés, c’est bien ; faut être motivé pour les études, ça coûte tellement cher, les études, maintenant… Moi, j’ai fait vaguement un BTS, mais bon… Je m’en foutais, en fait… Ouais, pendant 2 ans, après le BAC, mais j’en avais rien à foutre, en fait ; j’ai dû passer plus de temps au cinoche et à chercher des VHS pour ma collec’ qu’à bosser ce BTS à la con… En plus, je détestais les profs. Je parle pas de la classe, je vais être malpoli…

Bon, par quoi on commence ?… En fait, je suis cinéphile depuis que j’ai 6-7 ans ; je voyais déjà pas mal de films, mais surtout à la télé, ce qui passait à la télé, quoi. J’avais que 3 chaînes de télé, la une, la deux et la trois, comme je disais gamin. Et à l’époque, t’avais une très bonne offre en films diffusés, c’était même les programmes principaux de la télé à cette époque, tu vois… Et je voyais des films de SF, du fantastique, du suspense, de l’action, des dessins animés… Mais je voyais surtout des films à la télé, je les enregistrais en VHS, quoi… Non, pas beaucoup en salles, pas avant mes 15 ans, en tous cas. J’habitais à la cambrousse, un trou perdu, un vrai, ravitaillé par les corbeaux, quoi ! Et ce qui était chiant, c’est qu’à 9-10 ans, je voulais voir certains films comme Robocop quand il passait à la télé, mais c’était interdit aux moins de 12 ans, et t’avais une petite signalétique qui te l’indiquait dans le magazine télé. Dès que c’était moins 12, IN-TER-DIT ! Je pouvais pas le voir…

C'est arrivé près de chez vous 02

Et puis, après, j’ai un peu quitté la cambrousse où je me faisais chier comme un rat mort, je voulais vraiment connaître la ville, être indépendant, me démerder un peu, quoi ! Alors, j’ai demandé à être interne, et là, c’était automatique, tous les mercredi après-midi, j’avais pas de cours, j’allais au ciné. J’attendais à chaque semaine le mercredi, vous pouvez pas imaginer à quel point… Et puis, j’en profitais pour aller un peu à la médiathèque, lire des bouquins sur le cinoche, l’histoire du cinoche, quoi ! C’était important pour moi, je voulais tout savoir du 7ème Art, c’était une vraie drogue. Je m’en foutais comme de l’an 40 de tout c’qu’on t’apprend à l’école, le PIB du Zimbabwe, ou la guerre de je sais plus quelle année ou telle règle mathématique ; ils feraient mieux plutôt de nous aider à entrer dans la vie active, ce serait plus utile ! Bande de cons…

C'est arrivé près de chez vous 03

Ouais, c’est le cinéma, là-bas, on le voit d’ici… Il n’a pas tellement changé… C’était bien, en plus, c’était pas cher à l’époque, c’était encore les francs… Demi-tarif en plus quand t’y allais le mercredi. Et donc, j’allais souvent au ciné, pour les films récents… Quels films j’ai vu ? Tu m’prends au dépourvu, là… J’y suis allé dès septembre 97, donc… Titanic, le film South Park, L.A. Confidential, Le Soldat Ryan, Jackie Brown, enfin, plein de films, quoi ! Même des films en VO, le Ghost Dog de Jarmusch, Kikujiro… Et aussi, j’allais là-bas, suivez-moi…

C’est bon, ça filme ? Vous voyez cette enseigne ? C’est un ciné-club VIDEO FUTUR, mais avant, c’était un vidéo-club, mais un VRAI vidéo-club, hein ! Avec des centaines de boîtiers VHS, tu peux pas l’imaginer ! C’était la caverne d’Ali Baba ! J’ai découvert de ces films là-dedans ; j’allais surtout dans le rayon horreur, t’imagines bien ; y’avait des films gore, des films trash, des trucs vraiment dégueu qu’on ne verrait plus en vente dans un magasin aujourd’hui ! Maniac, Street Trash, Bad Taste, Les Feebles… Tiens, notez tous ces noms, là, et après vous checkerez tout ça si vous avez Internet chez vous ! Cannibal Holocaust, Massacre à la Tronçonneuse… Oui, ils ont fait un remake, je sais, je m’en fous un peu, tu vois…

C'est arrivé près de chez vous 04

Et y’avait aussi des trucs super dans les autres genres : Bad Lieutenant, Harvey Keitel, sur la jaquette, tu le voyais de face, à poil, il y avait des cassettes, rien que la jaquette, l’accroche, le résumé, t’avais envie de le voir… Bon, y’avait des trucs de merde, hein ! Mais c’était le plaisir de la découverte. Et un jour, je vais fouiller un peu du côté des comédies, et là, je vois un film en noir et blanc, avec un mec que j’avais déjà vu sur Canal à l’époque, il faisait des sketchs qui s’appelaient Les Carnets de Monsieur Manatane. Je vois le film, c’est apparemment belge, et rien que le titre était génial ! C’était un titre vraiment accrocheur, et la jaquette était dingue, tu voyais ce mec, Poelvoorde, je devais très mal le prononcer à l’époque, avec un gros pistolet, comme ça, en contre-plongée, vu du dessous ; c’était vraiment stylé, c’était incroyable, putain ! Et ça racontait qu’un tueur se fait filmer par une équipe de télé ! Là, c’était pas possible, fallait vraiment que je voie ce truc, c’était obligé !

Voilà, c’est ici, la petite boutique existe toujours, c’est dingue… Bon, on reprend, là ? Ok ! Alors… Quelques semaines passent, je glane des infos sur le film, mais y’avait pas grand-chose, on était en 98 ou 99, c’était les tout débuts d’internet en France, t’imagines bien qu’il n’y avait pas beaucoup de contenu ! Et un jour que je traînais donc ici, dans ce magasin d’occasion, où je traînais quasiment tous les mercredi, sur quoi je tombe ? La VHS ! Celle que je cherche depuis des semaines ! Eh non ! A l’époque, y’avait pas eBay, PriceMinister, tout ça… Fallait encore se démerder et sortir de chez soi pour trouver des films… Ah ! Oui, le DVD existait déjà à l’époque, mais c’était le début, et puis, ça coûtait la peau des fesses, un lecteur ! Et y’avait pas beaucoup de DVD encore, c’était pas encore ça, on était en 1999-2000, le DVD ça décolle vraiment là, maintenant, on voit plein de DVD en magasin, dans les magasins de presse, ça y est, c’est parti ! Mais moi, je continue d’acheter encore des VHS ; Pourquoi ? Parce que maintenant, comme y’a le DVD, les VHS sont à bas prix, maintenant, ça a plongé ! Il y a un ou 2 ans, une VHS qui m’intéressait, fallait sortir 100 balles, maintenant, c’est 20-30 balles, surtout pour des trucs peu connus dont les revendeurs discount veulent se débarrasser ! Je fais le tour de tous ces magasins maintenant, je trouve à peu près tout ce qui m’intéressait quand j’étais gamin !

C'est arrivé près de chez vous 05

Bin, maintenant, on est en 2008, donc, voilà, c’est un peu du passé tout ça… Les VHS n’existent quasiment plus, le DVD est maintenant bien installé, les vieux vidéo-clubs ont fermé les uns après les autres… On passe beaucoup moins de films à la télé, le cinéma coûte la peau du dos maintenant, et les jeunes téléchargent sur Emule ! Moi ? Oh bin ! Je vivote, ça se passe pas très bien niveau boulot… Mais j’vais dire une chose, je sais pas où je serai dans 10 ans, dans 20, dans 30 ans, mais j’aimerai toujours le cinéma… Ah ! Ça, oui, je le jure !

C'est arrivé près de chez vous JAQUETTE

C’est bon pour vous ?… Super, et bin, à la prochaine, et bon courage pour la fin de vos études !

à suivre nos prochains retours vers le passé :

  • 05 août : THE ROCKY HORROR PICTURE SHOW de Jim Sharman
  • 12 août : MASSACRE A LA TRONçONNEUSE de Tobe Hooper
  • 19 août : L’ENFER DES ZOMBIES de Lucio Fulci
  • 26 août : SCHIZOPHRENIA de Gerald Kargl
  • 2 septembre : WHY DON’T YOU PLAY IN HELL ? de Sono Sion

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici