Comédie Critiques de films — 31 janvier 2012
Another happy day

L'affiche de Another Happy Day de Sam Levinson

USA : 2011
Titre original : Another Happy Day
Réalisateur :
Scénario : Sam Levinson
Acteurs : , ,
Distribution : Memento Films
Durée : 1h55
Genre : Comédie
Date de sortie : 1er février 2012

Globale : [rating:4][five-star-rating]

« Familles, je vous hais ! ». On n’est pas obligé de toujours partager ce cri du cœur d’André Gide. Toutefois, lorsque le cinéma nous entraîne dans un mélange de névroses, de rancœurs, de haines recuites, de rapports emprunts de jalousie, on est bien obligé d’y penser. Heureusement, le réalisateur Sam Levinson a su introduire suffisamment d’humour dans son premier long métrage pour éviter totalement une chape de plomb qui aurait pu être très lourde à porter pour le spectateur moyen.

Synopsis : Lynn débarque chez ses parents pour le mariage de son fils aîné, Dylan. Elle est accompagnée de ses deux plus jeunes fils, Ben et Elliot. La propension de ce dernier à mélanger alcool, drogues et médicaments ne le prive pas d’une certaine lucidité sur la joie des réunions de famille. Et la réunion, de fait, est joyeuse : grands-parents réac, tantes médisantes, cousins irrémédiablement beauf’. Sans compter le premier mari de Lynn qui arrive flanqué de sa nouvelle femme tyrannique. Chaque matin annonce décidément un nouveau jour de bonheur. Une comédie sur des adultes en guerre, des ados en crise et le mariage qui les rassemble tous… pour le meilleur et pour le pire.

another happy day

Une réunion de famille qui tourne à l’aigre

Est-il intéressant, nécessaire, indispensable de révéler que Sam Levinson est le fils de Barry Levinson, le metteur en scène de , , et de ? Oui ? Non ? En tout cas, voilà qui est fait ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que, pour son premier film, il attaque bille en tête la famille américaine. Bien entendu, cette famille est recomposée : Lynn et Paul ont divorcé depuis longtemps. Lynn a élevé Alice, la fille qu’ils ont eue ensemble et Paul a élevé Dylan, leur fils. A l’occasion du mariage de ce dernier qui va se dérouler chez les parents de Lynn, tout le monde se retrouve dans une réunion familiale qui tourne souvent à l’affrontement pur et dur. Il y a là Patty, la deuxième épouse de Paul, le nouveau mari de Lynn, les enfants des deuxièmes mariages, les parents de Lynn ainsi que ses sœurs. Lynn n’entretient pas de très bonnes relations avec sa propre famille qui lui reproche son divorce alors qu’elle n’a fait que quitter un mari tyrannique et violent. Patty a le tempérament d’un volcan, Alice, la fille de Paul et Lynn, a du mal à combattre ses démons et Elliott, un des fils que Lynn a eu avec son deuxième mari, est un adolescent rebelle, agressif envers sa mère et n’arrivant pas à se sortir de ses problèmes de drogue.

Photo de Another Happy Day de Sam Levinson

Un scénario et une distribution très riches

Tourné dans une très belle résidence du Maryland, Another Happy Day n’est pas sans faire penser au théâtre américain classique dans ce qu’il a de meilleur. Sur ce scénario très riche, d’ailleurs récompensé à Sundance, les répliques fusent, le plus souvent pleine d’acrimonie. En fait, la principale qualité du film réside dans le fait qu’il arrive à faire rire tout en dérangeant. Quant à la distribution, elle est du type haut de gamme avec, en particulier, Ezra Miller (Elliott), qui après We Need To Talk About Kevin, semble se spécialiser dans les rôles d’adolescents rebelles, Kate Bosworth (Alice), très crédible en jeune femme en perdition et (Patty), pleine de peps. Un seul petit bémol qui affecte, malheureusement, le rôle pivot du film : Ellen Barkin (Lynn) a trop souvent tendance à en faire un peu trop.

Résumé

Le cinéma européen nous avait gratifiés d’un « Festen » de haute tenue. Pour son premier film, Sam Levinson fait presque aussi fort dans un film qui, cela peut se comprendre, n’a pas rencontré un franc succès auprès du public américain. Il est probable que le public français se croira moins concerné et saura partager avec le réalisateur cette satire de la famille américaine.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6MwiQYyui6U[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles