Acteur : rebondir après le succès

0
105
Acteur : rebondir après le succès

Acteur : rebondir après le succès

Le métier d’acteur est connu pour être fluctuant. Un jour le succès, le lendemain tombé dans l’oubli. Et lorsque la notoriété a été très grande, retrouver un rôle du même acabit peut être très difficile. Retour sur ces anciennes stars qui peinent à retrouver la gloire.

Le monde des séries télé est si compétitif que le simple fait d’obtenir un rôle est rare. Un rôle marquant et qui perdure ? Peu ont eu cette chance. Et parmi ces « happy few » une proportion encore moindre est parvenue à réitérer l’exploit. Pour des parcours sans faute à la ou (deux séries consécutives, deux succès) combien reste dans l’ombre dans l’attente d’un nouveau succès ?

J’me voyais déjà…

Buffu contre les vampires ou ont été, en leur temps, ce que l’on peut appeler des succès faisant de chaque membre de leur cast de véritables stars. Malheureusement, l’arrêt de ces séries a marqué pour beaucoup de ces acteurs la fin de leur carrière. Nicholas Brendon, l’acolyte de la chasseuse de vampire la plus connue de la télévision, en sait quelque chose puisque depuis la diffusion de la dernière saison en 2003, il a tenté plusieurs retours plus ou moins réussis (Kitchen Confidential, Private Practice) sans jamais retrouver l’exposition de son rôle dans Buffy.

, Billy le grand amour d’Ally McBeal, connaît lui aussi quelques difficultés à (re)percer sur le petit écran. Parti de plein gré de la série qui l’a fait connaître, il est retourné dans son Canada natal avec quelques intrusions à la télévision américaine, ça et là, sans grand résultat.

Et cette lutte pour revenir sur le devant de la scène n’est pas seulement l’apanage des seconds rôles. , le héros de Dawson, en est l’exemple le plus flagrant puisque depuis l’arrêt de la série en 2003, il n’a jamais su réellement retrouver un rôle marquant. Le point commun de tous ces acteurs ? Leur gloire passée est bien trop lointaine pour que les téléspectateurs actuels allument leur poste sur leur simple nom. Leur place de jeune premier, acolyte sympathique, ou amoureux idéal a depuis bien longtemps été remplacée par d’autres acteurs dont la chance leur a été plus favorable.

Acteur : rebondir après le succès

Ça s’en va et ça revient…et ça s’en va

Pourtant, et c’est là, toute l’ingratitude du métier, certains ont eu toutes les cartes en main pour revenir, mais en vain, tel , le légendaire Chandler de . En 2004, la série « amicale » s’arrête avec des audiences exceptionnelles. Les acteurs sont au paroxysme de leur notoriété. Deux ans plus tard, l’amoureux de Monica tente un premier retour avec une série écrite par Aaron Sorkin (The West Wing), Studio 60 on the Sunset Strip. Le cast est soigné, les critiques emballées. Le public beaucoup moins : la série est annulée au bout d’une saison. Pendant les 4 années suivantes, l’acteur sera peu vu. En 2011, deuxième tentative avec . Créée, écrite et interprétée par l’acteur dont le réel sens de l’humour n’est plus à prouver, la série ne peut qu’être de qualité et les attentes sont très hautes. Pourtant, là encore, c’est un échec. Les 13 épisodes de la première saison n’auront pas même le temps de tous être diffusés qu’ABC décidera d’annuler la série faute d’audience suffisante. Son dernier projet -un guest de plusieurs épisodes dans la série multi-récompensée, The Good Wife– lui permettra peut être de briser la malédiction.

Avec un parcours quasi-identique, pour une notoriété tout de même moindre, Eliza Dushku n’est pas encore parvenue au même résultat. Juste après l’arrêt de la série Buffy, l’ancienne tueuse de vampire enchaîne avec le rôle principal de True Calling. La série est de qualité mais abruptement annulée par la chaîne Fox au milieu de la seconde saison, après avoir été renouvelée six épisodes plus tôt. Le coup est rude mais l’interprète de Faith se relève et prend les rennes de Dollhouse une série créée par Josh Whedon (Buffy, Firefly). Tout est réuni pour que la série fonctionne : le créateur jouit d’une réputation au sein de la communauté des geek s’apparentant à celle d’un Dieu ; l’actrice a toujours derrière elle ses admirateurs de l’époque de Buffy. Pourtant le résultat, médiocre, est très en dessous de ce que les fans espéraient du duo. La série est annulée au bout de 27 épisodes. Entre quelques doublages voix et apparitions télé, Eliza Duskhu est toujours à la recherche du rôle qui la fera revenir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici