Festivals News — 20 octobre 2015
11è édition de Mon premier Festival du 21 au 27 octobre‏

mon 1er festival 2015 vertical

Comme chaque année, à l’occasion vacances de la Toussaint, les enfants sont gâtés avec cet événement qui initie les futurs cinéphiles. La réalisatrice est la marraine de cette onzième édition et en plus de Persepolis, réalisé avec Vincent Paronnaud, qu’elle présentera au Studio des Ursulines le 26 octobre à 20h30, elle a choisi trois films coup de cœur : Les Bêtes du Sud sauvage de Benh Zeitlin qu’elle accompagnera le 25 octobre à 16h15 à l’Escurial, Microcosmos, le peuple de l’herbe de Claude Nuridsany et Marie Pérennou et de Hayao Miyazaki.

Marjane Satrapi

 

Dans le programme officiel, elle justifie ainsi sa sélection : « J’ai choisi ces trois films parce qu’ils reflètent trois manières de faire du cinéma: un film avec acteurs, un documentaire et un film d’animation. Les Bêtes du Sud sauvage est un film dense et très émouvant qui parle de l’enfance et de l’amitié. Microcosmos m’a fait aimer les insectes, il dévoile une vie miniature dont on n’a pas conscience et Princesse Mononoke, avec une qualité d’image grandiose, poésie et profondeur, parle de la mort, de la vie, de tout. Je ne pouvais pas ne pas choisir un film de Miyazaki ! »

 

Ouverture officielle (c’est déjà complet, snif snif) avec de Christian Desmares et Franck Ekinci, belle réussite du cinéma d’animation à la française, inspirée par l’univers graphique de Tardi qui s’est investi dans ce projet de longue haleine, enthousiasmant, drôle et riche en suspense avec des espions, un policier idiot, une petite fille ingénieuse et un grand-père un peu fou doublé par Jean Rochefort, accompagné notamment dans la distribution par Marion Cotillard et Philippe Katerine. Ce sera au Forum des images le 21 à 15h, en présence de l’équipe. La clôture aura lieu le mardi 27 à 15h avec le ciné-concert Popolska avec les musiciens de Chapi-Chapo au Cinéma des cinéastes.

Au programme des inédits et des avant-premières de longs-métrages mais aussi des programmes de courts-métrages dont la durée n’excède pas (sauf exceptions rarissimes) les 45 minutes. Ils seront récompensés de deux prix, celui du public et celui du jury, formé par des enfants de 8 à 10 ans. Parmi les films en lice, de l’animation avec Avril et le monde truqué, Mini et les voleurs de miel de Jannik Hastrup (Les Deux moustiques, L’enfant qui voulait être un ours) et Flemming Quist Møller, de Rémi Chayé, T.I.M. l’incroyable robot de Rolf Van Eijk, de Shunji Iwai mais aussi le documentaire animalier Au Royaume des singes de Alastair Fothergill et Mark Linfield, le documentaire social de Davis Guggenheim ou, entre autres, les fictions , l’aventure continue de Christian Duguay et My Skinny Sister de Sanna Lenken. Parmi les programmes de courts, signalons en particulier de Hermína Týrlová, réunissant 5 films d’animation de la première femme réalisatrice de l’animation tchèque, une cinématographie à l’honneur cette année avec un focus qui réunit également des oeuvres de , ou Jan Švankmajer avec pour ce dernier , le seul de ses films à avoir été exploité en France, une variation très personnelle sur le texte d’Alice Carrol.


Dans le cadre de la sélection LÀ OÙ JE VIS, sur l’influence du lieu où l’on naît et où l’on vit sur nos destins et nos personnalités seront projetés, entre autres, Arrietty, le petit monde des chapardeurs de Hiromasa Yonebayashi, le classique de Disney La Belle et le Clochard, Le Cerf-Volant du bout du monde de Wang Kia-Yi et Roger Pigaut, Shaun le mouton de Richard Starzak, Bovines d’Emmanuel Gras, de Paul King, Phantom Boy de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol, d’Andrew Stanton, Central do Brasil de Walter Salles ou I Wish I Wish de Hirokazu Kore-eda. À découvrir encore une sélection Environnement pour faire écho à la Conférence sur le climat qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre prochain et un focus sur le réalisateur Luc Jacquet (La Glace et le ciel, La Marche de l’Empereur).

Signalons enfin la cohérence de la programmation, la plupart des séances débutant à 10h15, 14h15 et 16h15, avec néanmoins quelques exceptions (à guetter dans la grille horaire), ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises à l’entrée des douze principales salles partenaires. Le programme complet est sur le site officiel.

Tarif unique de 4,00 euros pour les petits et les grands

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *