Jean Sorel revient au cinéma

1
961

Georges et Mavie jean sorel lolita chammah

Première image de Georges et Mavie, le deuxième long-métrage d’Elise Girard qui avait dirigé Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm dans Belleville Tokyo (critique). Elle réunit ici Lolita Chammah et Jean Sorel dans les rôles titres. Il s’agit donc du retour d’un acteur mythique dont la dernière grande apparition au cinéma était celui du proxénète de Rosa La Rose de Paul Vecchiali, un mélodrame qui révélait par ailleurs Marianne Basler. L’acteur, né en 1934, fut notamment Étienne Lantier dans Germinal de Yves Allégret aux côtés de Maria Schell et Suzy Delair, le frère incestueux de Claudia Cardinale dans Sandra de Luchino Visconti, L’Homme qui rit d’après Victor Hugo dans une version signée Sergio Corbucci mais marque surtout les cinéphiles dans le rôle du mari de Catherine Deneuve dans Belle de jour de Luis Buñuel. Il a beaucoup tourné dans des productions italiennes mais aussi quelques films américains dont Vu du pont de Sidney Lumet et Chacal de Fred Zinnemann. C’est donc une belle idée de distribution que nous propose la réalisatrice que l’on attend avec une curiosité bienveillante.

jean sorel catherine deneuve belle_de_jour

À leurs côtés, on retrouvera Virginie Ledoyen et Pascal Cervo qui semble enfin avoir trouvé sa place dans le cinéma français grâce, entre autres à deux cinéastes qui lui sont fidèles, Laurent Achard (Dernière Séance, rare grand film de genre de ces dernières années) et surtout Paul Vecchiali encore, qui l’a récemment dirigé dans Nuits blanches sur la jetée et qui a lui-même connu une belle année grâce à la réédition de huit de seslongs-métrages.

Le résumé : «Mavie, 27 ans, maladroite, pleine de doutes. Georges, 76 ans, comme caché dans sa librairie, misanthrope, exaspéré par le monde, ne veut etn’attend plus rien de la vie. À eux deux, ils forment le plus beau et le plus improbable des couples. Il ne veut rien, elle veut tout».

Le tournage a eu lieu du 19 octobre au 19 novembre. Le film est produit par Janja Kralj pour Kinoelektron à qui l’on doit l’un des plus beaux longs-métrages présentés cette année à Cannes, Peace to us in our dreams de Sharunas Bartas. Georges et Mavie sera distribué par Shellac.

Une image révélée sur le site Cineuropa.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici