http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Festivals News — 19 mars 2016
Festival de Créteil 2016 : ça commence aujourd’hui

affiche creteil 2016

La 38ème édition du a lieu cette année du 18 au 27 mars, toujours à la Maison des Arts de Créteil et dans la salle partenaire de Créteil, la Lucarne. Métro le plus proche : l’arrêt Créteil-Préfecture sur la ligne 8.

Cette année, deux hommages seront rendus à des réalisatrices aimées et respectées des cinéphiles, Chantal Akerman et Solveig Anspach (voir hommages en cliquant sur leur nom). Pour la première, ce sera avec deux séances spéciales : le dimanche 20 mars autour du documentaire inédit I don’t belong anywhere de Marianne Lambert, en présence de proches d’Akerman et le samedi 26 mars à 15h avec la projection de son dernier film No Home Movie, sur sa relation avec sa mère rescapée des camps. Pour la deuxième, l’hommage aura lieu lors d’une soirée spéciale le vendredi 25 mars à partir de 18h, avec une rencontre avec plusieurs de ses collaborateurs dont l’actrice Didda Jonsdottir, l’héroïne du très amusant Back Soon en particulier qui sera montré à 19h.

les rendez-vous d'anna affiche

 

Comme chaque année, une actrice est mise en valeur sous la forme d’une mini rétrospective en quelques titres emblématiques de son parcours, un « autoportrait » en films. Cette année il s’agit d’, comme une passerelle vers qui l’a dirigée à plusieurs reprises entre 1978 et 2003, à commencer par Les Rendez-vous d’Anna que la comédienne présentera ce samedi à 21h. Au programme de ce cycle des œuvres aussi différentes que Lacombe Lucien de Louis Malle (1974), Caro Michele de Mario Monicelli (1976), Aimée de Joël Farge (1980), Stan the Flasher de Serge Gainsbourg (1990), À vendre de Laetitia Masson (1998), Jet Set de Fabien Onteniente (1999), Adieu d’Arnaud des Pallières (2003), Mon frère se marie de Jean-Stéphane Bron (2006) et Je suis un no man’s land de Thierry Jousse (2011).

Aujourd’hui encore, dès 16h30, master class de la compositrice Béatrice Thiriet qui reviendra dès ce dimanche à 19h pour Bird People (critique) en présence de la réalisatrice Pascale Ferran qui, signalons le au passage, sera la présidente du jury du Festival de Brive en avril. Revoir ce très surprenant petit bijou sera l’occasion d’entendre à nouveau David Bowie, dans une séquence marquante.

Béatrice Thiriet

Béatrice Thiriet

La programmation inclut encore un focus sur le cinéma coréen à l’occasion de l’Année France-Corée le lundi 21 mars en trois films inédits en salles : Tour of duty de Kim Dong-ryung et Park Kyoung-tae à 16h30 sur les femmes coréennes assignées au « réconfort » des soldats américains dans un camp militaire pendant la guerre, The Empire of shame de Hong Li-gyeong à 19h sur l’horrible vérité derrière l’empire Samsung et de Ahn Seon-Kyoung à 21h, une histoire d’amour entre une quadragénaire qui rêve de cinéma et un jeune de 17 ans qui vient de sortir du lycée. d’Ounie Lecomte sera projetée dans la salle partenaire La Lucarne en présence de sa réalisatrice le samedi 26 mars à 16h30.

 

Tour of duty

Tour of duty

Une belle section intitulée Itinérances Musicales permettra de découvrir fictions et documentaires, courts et longs-métrages autour de la musique avec notamment les docs sortis en salles sur (Winehouse) et (Joplin) et l’inédit What Happened, de Liz Garbus, nommé aux derniers oscars, portrait de la chanteuse jazz Nina Simone, à découvrir le samedi 26 à 21h. Parmi les courts-métrages présentés, signalons The Delian Mode, portrait de Delia Derbyshire, pionnière de la musique électronique qui a arrangé le thème du générique de la série Dr Who et dont l’influence est majeure. La comédie musicale Golden Eighties de Chantal Akerman est également programmée dans ce cadre. Un colloque «Femmes, musique et cinéma» aura lieu le jeudi 24 mars de 9h30 à 13h30.

what_happened_1

Soirée de clôture le samedi 26 mars à 21h00 avec le spectacle «Giselle’s Sorrow ou la cérémonie des fleurs » de la chorégraphe Karine Saporta, une fidèle du festival.

Les films en compétition :

8 fictions

  • de Zhanna Issabayeva (Kazakhstan)
  • Dora Or The Sexual Neuroses Of Our Parents de Stina Werenfels (Allemagne / Suisse)
  • Dust Cloth de Ahu Öztürk (Turquie/Allemagne)
  • Looking For Grace de Sue Brooks, avec Richard Roxburgh et Radha Mitchell (Australie)
  • de Laura Citarella et Verónica Llinás (Argentine)
  • La Novia de Paula Ortiz (Espagne)
  • Thirst de Svetla Tsotsorkova (Bulgarie)
  • Tsamo de Anastasia Lapsui et Markku Lehmuskallio (Finlande)

8 documentaires

  • Carolina’s World de Mariana Viñoles (Uruguay)
  • Casa Blanca d’Aleksandra Maciuszek (Pologne/Mexique)
  • Drawing The Tiger de Amy Benson, Ramyata Limbu et Scott Squire (États-Unis)
  • Em Três Atos de Lucia Murat (Brésil/France)
  • Exotica, Erotica, Etc d’Evangelia Kranioti (France / Grèce)
  • Life May Be de Mania Akbari et Mark Cousins (Iran/Royaume-Uni)
  • Remember Your Name, Babylon de Marie Brumagne et Bram Van Cauwenberghe (Belgique)
  • Strung Out de Nirit Aharoni (Israël)

16 courts-métrages

  • A Strong Woman
  • Automatic Fitness
  • Bird’s Lament
  • Blood Below The Skin
  • Clumsy Little Acts Of Tenderness
  • Daynight
  • Eliza
  • Joe Is Dead
  • Mirror Man
  • The Other Place
  • Perfection is Forever
  • La Rivière sous la langue
  • Le Sommeil des amazones
  • Sub Rosa
  • Vers La Tendresse
  • Women in sink

La grille horaire complète ci-dessous :

agenda creteil 2016

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles