Eden Lake, James Watkins

0
183
Eden Lake Film

Scénario : 3,5/5
Réalisation : 4,5/5
Acteur : 4,5/5
Musique : 4/5

est un thriller original réalisé par en 2008. Il met en scène un jeune couple partit en weekend qui vit au final un programme bien différent de celui prévu initialement…

Synopsis : Jenny est maîtresse d’école. Son petit ami et elle quittent Londres pour passer un week-end romantique au bord d’un lac. La tranquillité du lieu est perturbée par une bande d’adolescents bruyants et agressifs qui s’installent avec leur Rottweiler juste à côté d’eux. A bout de nerfs, ces derniers leur demandent de baisser le son de leur radio. Grosse erreur ! (Allociné)

Eden Lake affiche

Tour à tour adoré ou critiqué négativement, Eden Lake est pour moi un film très prenant. Le début peu sembler un peu long : on suit la vie paisible d’un jeune couple « parfait » et attachant. La femme est une belle institutrice, l’homme est beau et amoureux… Une fois les tourtereaux longuement dépeints, le drame arrive. On comprend que ce début idyllique va rapidement contraster avec la suite. Enfin… « rapidement », pas vraiment.

En effet, l’angoisse augmente petit à petit, jusqu’à la découverte de scènes choc. Le couple se fait tout d’abord voler sa voiture, ce qui l’oblige à rester dans l’immense forêt. Les voleurs sont de simples adolescents, mais on leur découvre au fur et à mesure une personnalité ultra violente pour leur âge. L’homme se fait alors kidnapper à son tour, et sa compagne se retrouve seule pendant plusieurs jours et nuits, sans aucun moyen de communication, salie et traquée par la bande d’ado.

Eden Lake Film

Cette partie du film alterne à merveille moments de joies (retrouvailles de l’homme et de la femme, l’espoir qu’ils peuvent des fois s’en sortir…) et des scènes atroces (l’agression physique et mentale de l’homme sous les yeux de sa femme, un enfant qui se fait brûler vif…). Le jeu des acteurs, notamment celui de Kelly Reilly est très bon. Le casting est travaillé, tant au niveau des acteurs principaux que des seconds rôles.

La fin quant à elle peut paraître décevante ou être comblée d’éloges. J’opte volontiers pour cette seconde idée. Cette fin est atroce moralement, tant pour l’héroïne que pour le spectateur. Mais c’est tout ce qui fait le charme et la réalité du film : les parents des adolescents pensent que la jeune femme est une meurtrière, et ils étouffent l’affaire (et l’héroïne par la même occasion), bien loin de s’imaginer à quel point leurs enfants sont fous.

Résumé: Au final, ce film présente très bien l’instinct de survie. Les émotions du spectateur sont infiniment bien gérées : les moments d’angoisse sont toujours stoppés avant la crise cardiaque du spectateur et laissent place à des petits instants pour souffler. Je vous recommande ce film qui n’est pas un film d’horreur, mais un thriller quelques fois assez gore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici