Devil

1
691
Devil

Devil

USA : 2010
Titre original :
Réalisateur : John Erick Dowdle
Scénario : D’après l’oeuvre de M. Night
Acteurs : , , Jenny O’Hara
Production : Universal Pictures International France
Durée : 1h20
Genre : Épouvante
Date de sortie : 20 avril 2011

Réalisation : [rating:4.0]
Scénario :     [rating:4.5]
Acteurs :       [rating:4.0]
Musique :     [rating:4.0]
Globale :       [rating:4.0]

est un film d’épouvante réalisé par John Erick Dowdle en 2010 et présenté en compétition officielle au festival de Gérardmer 2011. Le scénario est signé M. Night qui, pour la première fois, ne réalise pas le film dont il a écrit l’histoire. , très critiqué pour ses derniers films, a vu sa cote énormément baisser avec des métrages qui d’après les critiques ont souvent de bonnes intrigues mais une fin ratée, en bref une montagne qui accouche d’une souris.

Synopsis : Un groupe de personnes coincé dans un ascenseur réalise que le Diable se trouve juste en dessous d’eux… (Allociné)

Devil

fait partie d’une trilogie appelée Night Chronicles (Chroniques de la nuit). Il s’agit d’une réponse aux détracteurs de qui clament qu’il est meilleur réalisateur que scénariste. Le principe de cette série de films est que rédige des scénarios de films d’horreur qu’il laisse ensuite mettre en scène par de jeunes réalisateurs. Chaque année durant trois ans sortira un thriller écrit par lui-même puis réalisé par une personne différente. Il a même déclaré : « Travailler avec la prochaine nouvelle vague de réalisateurs va m’apprendre beaucoup de choses que je pourrais ensuite apporter à mes propres réalisations. ».

Devil

Dès l’entame du film on sent une atmosphère étrange. Les premières images montrent une ville survolée par une caméra à l’envers… bizarre. On suit ensuite un policier qui enquête sur un cadavre retrouvé sur un camion. Les images sont sombres, de nombreuses questions sont rapidement posées et une voix off nous compte une histoire de diable. Bref l’atmosphère est délicieusement stressante.

John Erick Dowdle réussit à mettre en scène un film esthétiquement abouti avec une noirceur qui met franchement mal à l’aise. On sent que quelque chose est anormal sans parvenir à déceler de quoi il s’agit. Penser que l’on va regarder 5 personnes bloquées dans un ascenseur durant tout un film peut en rebuter plus d’un, mais en fait l’angoisse perpétuelle et les péripéties qui surviennent crescendo réussissent sans problème à nous occuper, mieux même, à nous captiver sans jamais aucun moment de flottement.

Le scénario signé est le gros atout du film. On ne peut s’empêcher de faire un parallèle entre lui et Stephen King ou Alfred Hitchkock. L’histoire est au départ bien basique (5 personnes coincées dans un ascenseur) mais la manière dont le récit est écrit et l’intrigue et la tension présentes apportent beaucoup d’intensité à l’ensemble. Le scénario joue avec nos nerfs en nous faisant croire tour à tour que le coupable est l’un des 5 personnages, puis un autre. Le final est totalement surprenant et l’horreur souvent suggérée monte petit à petit jusqu’à une scène véritablement terrifiante. C’est vraiment l’un des meilleurs scénarios de et, vu le film, on se dit qu’il devrait peut-être arrêter la réalisation pour ne se consacrer qu’à l’écriture.

Devil

Les acteurs, notamment les 5 enfermés, sont impressionnants. Bokeem Woodbine, qui tient le rôle du garde, Bojana Novakovic, la jeune femme et , le mécanicien, arrivent à nous faire ressentir toute la peur qui règne sur les lieux du drame. Cette tension qui monte petit à petit et qu’ils ne peuvent retenir nous fait suffoquer avec eux. On tremble dès que la lumière s’éteint et on les accuse tour à tour d’être coupable.

Résumé :

Une tension incroyable, une intrigue captivante et des acteurs surprenants, est un petit bijou de plus parmi les films d’horreur. réussit à se réconcilier avec le public dans ce film aux fausses allures de Stephen King. A voir de toute urgence.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=-dao6JUmiNE[/youtube]

Regarder Devil en streaming Megavideo

1 COMMENTAIRE

  1. Premier film de la trilogie « The Night Chronicles », produite par M. Night Shyamalan, cinéaste redoutable !

    Devil est un thriller surnaturel efficace, qui s’impose comme un film fantastique pur et dur. Le scénario est fascinant et l’idée principale, de l’emfermement dans un ascenseur est particulièrement intéressante. Mais comme vous vous en doutez ce film ne posséde pas de recherche scénaristique mis à part le début qui annoncait de l’originalité dans les événements qui se produisent. La suite réserve des moments convenus, et peu originaux. Quelques sursauts, quelques surprises, mais peu de richesse dans l’écriture. Ce n’est pas un problème car la mise en scène de John Erick Dowdle se rattrape et arrive à faire oublier ce petit défaut. Ce film explore bien les fantaisies, et obsessions mystiques du cinéaste « M. Night Shyamalan » qui est le scénariste, et le producteur. La réalisation de John Erick Dowdle est convaincante, mais si M. Night Shyamalan s’y serait collé, l’ensemble aurait mieux fonctionné. Les scènes sont parfois dures, mais plus prenantes, mêlées avec un rythme endiablé.

    Beaucoup de films ont le thème de « L’enfermement », et certains s’en sortent très bien. D’autres sont médiocres. Celui-ci est plutôt bon. Après il y à quelques regrets : Les doublures sont catastrophiques, la VF est donc une calamité. En particulier les voix des femmes. Avec une telle qualité dans le son, j’aurais préféré voir le film en VOST. Mais bon, il ne faut pas bouder notre plaisir. Le film est putôt bon dans l’ensemble. Pour continuer avec les points négatifs, les situations sont souvent prévisibles, et le récit ne s’attache pas aux cinq protagonistes. C’est une base importante dans le scénario savoir la rendre intéressante, et s’attacher aux personnages. Les personnalités sont preque inintéressantes. Du côté des des dialogues, ils sont maniérés, prévisibles, et moralisateurs, cela frôle parfois le ridicule car ils abusent souvent dans leurs gestes, et réactions. Les défauts que j’ai énumérés ne gâchent pas le film, mais le rendent lourd.

    Devil s’avère donc un bon film avec des points positifs, et d’autres négatifs. Ils sont peu nombreux, mais quelque fois embarassants. Un thriller sombre interprétée laborieusement, mais sauvé par une mise en scène qui cadre précisément l’ensemble des personnages, et un scénario simple, qui contient quelques bonnes idées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici