We Want Sex Equality

1
234
We Want Sex Equality

We Want Sex EqualityWe Want Sex Equality

Grande bretagne : 2010
Titre original : Made in Dagenham
Réalisateur :
Scénario : William Ivory
Acteurs : , ,
Distribution : ARP Sélection
Durée : 1h53
Genre : Drame , Historique , Comédie
Date de sortie : 9 mars 2011

Globale : [rating:4][five-star-rating]

We want sex equality est le 5ème film du réalisateur Nigel Cole, que l’on connait déjà pour Calendar Girls. Basé sur une histoire vraie, ce film retrace le combat d’ouvrières fordiennes, qui se sont battues jusqu’au bout pour obtenir l’égalité des salaires. Rien que le nom et l’affiche donnent envie. Des femmes en soutifs dans une usine Ford, les années 60, et un vent de protestation dans les rangs.

Synopsis : Au printemps 68 en Angleterre, une ouvrière découvre que, dans son usine, les hommes sont mieux payés que les femmes. En se battant pour elle et ses copines, elle va tout simplement changer le monde…

We Want Sex Equality

Une réalité embellie mais documentée

Le réalisateur a su filmer ces femmes aux multiples désirs et contradictions. Il amène, grâce à la réalisation et au cadre, une douceur et une sensualité qui portent la force du propos. Sally Hawkins (Fleur du désert, Poppy, Une éducation, Never let me go) prodigue à son personnage puissance et grâce de manière complémentaire. Ces camarades hautes en couleurs (de la blonde qui rêve d’être mannequin à la brune façon Hairspray) apportent une luminosité, empêchant de tomber dans le simple rapport de faits historiques.

Nigel Cole utilise peu d’images d’archives pour illustrer les faits, seulement quelques plans de coupes pour montrer le paysage urbain mais également les vraies manifestantes de l’époque. Ainsi, il ne tombe pas dans le simple documentaire fictionnel, mais tend plutôt vers un embellissement de la réalité (inverse du documentaire ?), nous relatant l’histoire (avec ou sans H majuscule) avec humour et sensibilité. Petit bémol, le film trainaille un peu vers la fin.

We Want Sex Equality

Le pouvoir aux femmes

Mais il s’agit ici avant tout de parler de la place des femmes, au travail mais aussi dans le couple. Pas facile de faire comprendre aux hommes qu’une femme peut-être autant qualifiée qu’eux lorsqu’elle est dominée par ses patrons (masculins), son mari ou encore le professeur de mathématiques de ses enfants. Les syndicats de la société américaine, qui au début essayent de soutenir les ouvrières, leur demandent de se taire pour mieux laisser parler les hommes. Or, des femmes en colère, qui souhaitent faire grève, ne vont pas se laisser marcher sur les pieds comme ça. Le film met l’accent sur l’hypocrisie plus ou moins non consciente des hommes et questionne largement la place de chacun. Malgré le sens quasi unique de la réflexion (proféminin), il y a encore de la place pour que le spectateur puisse se faire sa propre opinion.

Résumé :

Film largement féministe, qui ne fait pas la part belle aux hommes mais dont la fraicheur et la force du propos sont les plus grandes qualités. À voir si l’on est une femme, à voir si l’on est un homme !!!

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=VDEmw1TjCUw[/youtube]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici