Comédie Critiques de films — 18 mars 2011
Tout ce qui brille

Tout ce qui brille de Géraldine NakacheTout ce qui brille

Fra : 2002
Titre original : Tout ce qui brille
Réalisateur : , Hervé Mimran
Scénario : Hervé Mimran, Géraldine Nakache
Acteurs : , Géraldine Nakache,
Production : Pathé Distribution
Durée : 1h40
Genre : Comédie
Date de sortie : 24 mars 2010

Réalisation :    [rating:3.0]
Scénario :         [rating:2.5]
Acteurs :           [rating:3.0]
Musique :         [rating:2.0]
Globale :           [rating:2.5]
[five-star-rating]

Tout ce qui brille est le premier film de Géraldine Nakache et Hervé Mimran, deux novices en la matière. Une comédie française légère sur une amitié fusionnelle déchirée par des rêves de gloire. En effet, deux amies issues de la banlieue parisienne recherchent à tout prix à changer de vie.

Synopsis : Ely et Lila sont comme deux sœurs. Elles se connaissent depuis l’enfance, partagent tout et rêvent ensemble d’une autre vie. Elles vivent dans la même banlieue, à dix minutes de Paris. Aujourd’hui, Ely et Lila ne veulent plus être à dix minutes de leurs vies. De petites embrouilles en gros mensonges, elles vont tout faire pour essayer de pénétrer un monde qui n’est pas le leur où tout leur semble possible. Mais tout ce qui brille…

Tout ce qui brille de Géraldine Nakache

Tout ce qui brille est un film de filles c’est indéniable, mais il ne faut pas le résumer à ça. Sous ses airs légers et déjà vu, il peut s’avérer plus profond si on prend le temps de s’y attarder un peu. Certes, les codes sont simples et manquent d’originalité : la cité face au quartier bourgeois, H&M face à Prada, amitié vs futilité et filles des quartiers issues de l’immigration face aux parisiens bien de chez nous. Mais Hervé Mimran et Géraldine Nakache à qui l’on doit le scénario poussent la réflexion plus loin : l’absence d’un père pour l’une des héroïnes, le déni de la famille pour l’autre, les rapports à l’argent, la tendresse qui existe entre les habitants de quartiers difficiles… Et heureusement, sinon on filait tout droit vers une pâle copie d’un bon feuilleton.

La réalisation est fraîche et d’une originalité certaine, les réalisateurs ont vraiment effectué quelques recherches pour nous offrir un film différent. Entre la scène digne d’un clip où les 2 héroïnes s’improvisent chanteuses dans les couloirs du RER, la belle photographie qui dépeint bien le contraste entre Paris et sa banlieue, une mise en scène qui provoque l’empathie pour les jeunes femmes, il y a de l’idée derrière la caméra. Les dialogues et les scènes sont souvent très drôles, même si on regrette les répliques trop stéréotypées et l’humour juif déjà entendu 1 000 fois. Pour un premier film, Géraldine Nakache et Hervé Mimran s’en sortent tout de même avec les honneurs.

Tout ce qui brille de Géraldine Nakache

Le casting est quant à lui réussi : Leïla Bekhti interprète Lila, une jeune fille élevée sans figure paternelle qui cherche à tout prix à s’échapper de son quartier pour enfouir son mal-être. Géraldine Nakache, qui endosse le rôle de réalisatrice, scénariste et actrice est Ely, la meilleure amie de Lila qui ira jusqu’à accepter que son père se fasse insulter par de riches bourgeoises pour intégrer leur groupe, une des scènes les plus émouvantes du film. Enfin Audrey Lamy, la petite sœur d’Alexandra Lamy joue Carole, un personnage hilarant, une « petite racaille de la cité » au caractère franc et bien trempé. Même si son rôle est moindre, elle apporte beaucoup au film.

Résumé :

Tout ce qui brille est une comédie rafraîchissante et intelligente. Leïla Bekhti et Géraldine Nakache nous entraînent dans un monde où les diamants ne sont finalement pas les meilleurs amis de la femme…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=c08OBrRbzqE[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film. Lire tous ses articles