Thierry Frémaux, délégué général de Cannes, répond aux accusations de sexisme

0
412

Le délégué général de Cannes répond aux accusations de sexisme dont le prochain festival fait l’objet. 

Thierry Fremaux à tenu à réagir aux accusations de sexisme dont fait l’objet le Festival de Cannes qui débutera dans 2 jours. Sa réaction ne s’est pas faite attendre, dès le lendemain de la publication d’une tribune/pétition du collectif féministe La Barbe, qui reprochait à la sélection 2012 du Festival de Cannes d’être 100% masculine. Frémaux, (chargé de sélectionner les films en compétition officielle), a publié sur le site de L’Express une tribune réagissant à celle de La Barbe. Exprimant son accord avec les prises de position féministes en général, Frémaux précise que le Festival ne sera « jamais d’accord pour sélectionner un film qui ne le mérite pas simplement parce qu’il est réalisé par une femme », car « cela mènerait à une politique de quota qui desservirait la cause ». Pourtant, Frémaux admettait récemment au micro de Première qu’il a fait attention « à plusieurs équilibres : sexe, profession, géographie, génération, etc. » lorsqu’il a composé le jury du prochain Festival de Cannes.

Frémaux rajoute que La Barbe s’est trompé de cible en s’attaquant au festival : « Dans le cinéma, nul doute que la place faite aux femmes doit être augmentée. Mais ce n’est pas à Cannes et au mois de mai qu’il faut poser le problème, c’est toute l’année et partout. La cause des femmes doit être défendue bien en amont de Cannes, qui est une conséquence et une illustration de ce qu’est le cinéma. Donc s’il est judicieux de saisir l’occasion de Cannes pour le faire émerger, accuser le Festival ne sert strictement à rien. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici