Test DVD : Verloren

0
315

 
Allemagne : 2015
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Marco Pultke
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h36
Genre : Fantastique
Date de sortie DVD : 31 mai 2020

 

A chaque date anniversaire de la mort de sa femme, Tom Wieland accomplit le même rituel avec leur fille Romina. Ils accrochent des photos à un cerf-volant qui s’élève alors dans le ciel pour la disparue. Ce jour-là, la corde cède et le cerf-volant s’envole au-dessus de la forêt. Romina s’élance à sa poursuite… et disparaît. Anéanti, Tom est seul chez lui quand sa femme, ignorante du drame qui se joue, sort de la douche. Tom n’est pas fou, il soupçonne la forêt de cacher un lourd secret…

 


 

Le film

[3,5/5]

Petit film en provenance d’Allemagne, tourné en vidéo avec une brochette d’acteurs probablement amateurs, Verloren aurait bénéficié, si l’on en croit le site de référence IMDb, d’un budget de 3500 euros. Soit le prix d’une Twingo d’occasion, à une heure où n’importe quel long-métrage produit en France avec les différentes aides et le système d’avance sur recettes, tourne dans les eaux de quatre millions d’euros, soit le prix d’une trentaine de voitures de luxe flambant neuves. Autant dire que s’il est indéniable ce projet de cinéma porté par Marco Pultke transpire la sincérité et la passion, cela serait également mentir que d’affirmer qu’aucun effort ne sera nécessaire de la part du spectateur afin d’occulter le côté extrêmement « cheap » de l’entreprise. Pour apprécier le film à sa juste valeur, il conviendra donc de passer outre des acteurs approximatifs, des décors spartiates, une direction photo typique des tournages en vidéo (c’est à dire inexistante) et des effets spéciaux rudimentaires. Mais on vous rassure tout de suite : l’expérience vaut assurément le détour.

Parce qu’il faudra admettre que contre toute attente, Verloren bénéficie d’une qualité assez rare : un scénario solide et passionnant, jouant avec le fantastique et la science-fiction de façon assez remarquable. Un scénario en forme de puzzle métaphysique, et qui prendra forme dans l’esprit du spectateur au fur et à mesure que l’intrigue se développe. Ainsi, si on avouera que grâce au faisceau d’indices disséminés en route par le scénariste / réalisateur Marco Pultke, on avait grillé le fin mot de l’intrigue bien avant la révélation finale, on ne pourra que se montrer conquis et impressionné devant l’ambition et la richesse de l’histoire du film, qui mélange des thématiques liées aux paradoxes temporels, aux dimensions parallèles et à la résurrection de l’être cher. Bref, même s’il s’impose en l’état comme le « brouillon » d’un grand film de genre, Verloren vaut tout de même clairement le détour. Et mériterait définitivement la mise en chantier d’un remake !

 

 

Le DVD

[4/5]

Disponible en DVD chez Artus Films, Verloren inaugure une toute nouvelle collection appelée « Filmriß », dédiée au cinéma allemand indépendant. L’occasion pour le cinéphile français ouvert aux expériences les plus étranges de découvrir un cinéma contemporain d’une richesse et d’une créativité insoupçonnée. Le visuel du DVD français, très original et très supérieur à l’affiche allemande du film, a été conçue par le talentueux graphiste John Capone (« Sac à cadavres »). Intégralement tourné en DV, le film affiche un rendu très satisfaisant en DVD avec, selon les passages, une définition et un piqué plus ou moins pointus. Le rendu très particulier de la DV est omniprésent, surtout sur les scènes nocturnes, mais gardons à l’esprit qu’il s’agit là d’une des particularités du film, à la facture technique modeste ; on peut donc dire que le DVD édité par Artus Films semble être parfaitement fidèle au matériau de base. Côté son, la VO allemande est mixée en Dolby Digital 2.0, le rendu est très satisfaisant, sobre mais parfaitement clair.

Rayon bonus, outre la traditionnelle bande-annonce du film, on trouvera un court making of (6 minutes) revenant sur la genèse du projet en crowdfunding, toutes les étapes du projet étant largement commentées par le réalisateur Marco Pultke. Last but not least, Artus Films nous propose également une très intéressante analyse du film par Emmanuel Le Gagne (10 minutes), lue par Angélique Boloré. Dans son texte, lu de façon peut-être un peu trop scolaire, le rédacteur du site cinetrange.com reviendra avec un talent certain sur le film de Marco Pultke, évoquant ses qualités tout autant que ses défauts. Ses propos sont d’ailleurs tellement intéressants que des passages entiers de son analyse seront repris tels quels sur certains sites Internet à l’occasion de la sortie du film en DVD. La rançon de la gloire !

On notera par ailleurs que dans le making of, les extraits du film sont présentés au format CinemaScope 2.35:1 – on suppose donc que le format original de diffusion du film était celui-là. Le DVD édité par Artus Films est quant à lui proposé au format 1.85, mais « dématté », c’est à dire sans les bandes noires, comme vous pourrez le constater avec les deux captures ci-dessous.

Attention : suite aux mesures de confinement liées à la crise du COVID-19, Artus Films a dû s’adapter et reporter la sortie DVD de Verloren, initialement prévue au 7 avril, au 31 mai pour les réseaux de vente traditionnelle. Cependant, la boutique en ligne d’Artus Films reste ouverte : vous pouvez donc d’ores et déjà commander le film sur le site de l’éditeur afin de profiter de cet excellent petit péplum durant le confinement !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici