Test DVD : The Young Lady

0
1311

The young lady


Grande-Bretagne : 2016
Titre original : Lady Macbeth
Réalisation : William Oldroyd
Scénario : Alice Birch d’après l’œuvre de Nicolaï Leskov
Acteurs : Florence Pugh, Cosmo Jarvis, Paul Hilton
Éditeur : KMBO
Durée : 1h27
Genre : Drame, Romance
Date de sortie cinéma : 12 avril 2017
Date de sortie DVD : 3 octobre 2017

 

 

Synopsis : 1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d’un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible.

Le film

[4,5/5]

En avril dernier, nous avions écrit tout le bien que nous pensions de ce premier long métrage du réalisateur britannique William Oldroyd : profondeur du récit, jeu des comédiens, qualité de la photographie, tout concourt à faire de The Young Lady un des très grands films de 2017. Un petit clic suffit pour aller lire, ou relire, la critique écrite à l’époque.

 

 

Le DVD

[4,5/5]

Pour la sortie en DVD de ce magnifique film qu’est The Young Lady, KMBO se devait de frapper un grand coup. C’est fait ! A côté de la sortie d’un DVD « normal », le distributeur propose une édition Collector qui ajoute à la galette un livre de 76 pages comprenant « La Lady Macbeth du district de Mtsensk« , la nouvelle de Nikolaï Leskov, écrite en 1865, dont le film est l’adaptation, ainsi que « Les femmes russes et l’émancipation », texte du même auteur sur la condition des femmes dans la Russie du 19ème siècle, et « The Young Lady ou le retour de Lady Macbeth dans sa patrie », texte de Catherine Géry, spécialiste française de Leskov, consacré à l’adaptation de l’œuvre originale au cinéma.

 

 

Ce n’est pas tout : en plus de la bande annonce et d’une galerie de photos, le DVD comprend deux bonus qui permettent d’enrichir notre connaissance sur tout ce qui concerne l’environnement du film : tout d’abord, 6 interviews d’une durée totale de 54 minutes. On y retrouve William Oldroyd, le réalisateur, pendant 21 minutes, Florence Plugh, l’interprète de Katherine, pendant 7 minutes, Cosmos Jarvis, qui joue Sebastian, pendant 9 minutes, Naomie Ackie, l’interprète d’Anna, la domestique, pendant 6 minutes, Fodhla Cronin O’Reilly, la productrice, pendant 5 minutes, et Holly Waddington, la chef costumière, pendant 6 minutes. Ces interviews permettent, entre autres, de comprendre comment il a été possible de réaliser un film d’époque aussi réussi avec un budget aussi limité, ainsi que d’avoir des pistes concernant les références du réalisateur (Night Moves de Kelly Reichardt et Last days de Gus Van Sant) et celles de la chef costumière (L’assassinat de Jesse James d’Andrew Dominik et Le Ruban Blanc de Michael Haneke). Bonus beaucoup plus court, mais tout aussi intéressant : le making of, d’une durée de 5 minutes.

Et la qualité du DVD lui-même, dans tout cela ? Il donne le choix d’un son 2.0 ou 5.1 aussi bien pour la VO sous-titrée que pour la VF et procure une qualité de l’image qui arrive à rendre grâce à l’extraordinaire beauté de la photographie, qu’on doit, rappelons le, à l’australienne Ari Wegner. Rien d’autre à ajouter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici