Test DVD : Les pires

0
649

Les pires

France : 2022
Réalisation : Lise Akoka, Romane Gueret
Scénario : Lise Akoka, Romane Gueret, Eléonore Gurrey
Acteurs : Mallory Wanecque, Timéo Mahaut, Johan Heldenbergh
Éditeur : Pyramide Vidéo
Durée : 1h36
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie cinéma : 7 décembre 2022
Date de sortie DVD : 4 avril 2023

Un tournage va avoir lieu cité Picasso, à Boulogne-Sur-Mer, dans le nord de la France. Lors du casting, quatre ados, Lily, Ryan, Maylis et Jessy sont choisis pour jouer dans le film. Dans le quartier, tout le monde s’étonne : pourquoi n’avoir pris que « les pires » ?

Le film

[4/5]

Lorsqu’on va voir les films en salle, il est très difficile de ne (presque) rien savoir sur le film qu’on va voir : si on décide de se présenter à l’entrée de la salle, c’est bien le plus souvent parce qu’une ou plusieurs bonnes raisons ont motivé ce choix, que ce soit le nom du réalisateur, la présence de comédiennes ou de comédiens qu’on apprécie, le sujet du film, les critiques qu’on a pu lire ou entendre, etc.. Par contre, lorsqu’on fréquente un Festival comme celui de Cannes, il peut arriver qu’on se retrouve face à des films dont on ne sait rien ou presque : quand ce sont des premiers films, qu’il n’y a pas d’interprète de grande renommée et qu’on ne dispose que de tout petits synopsis de quelques mots. Bien entendu, il arrive parfois qu’on finisse très vite par regretter d’être entré dans la salle. Mais le contraire existe aussi et là, le plaisir de la découverte est immense. C’est exactement ce qui est arrivé au mois de mai dernier à de nombreux critiques et à de nombreux spectateurs avec Les pires, présenté au sein de la sélection Un Certain Regard. Immense plaisir de découvrir un film qui nous parle d’une cité et qui sort de l’ordinaire !

« Le choix des deux réalisatrices de faire un film sur le tournage d’un film de ce type est particulièrement astucieux car il permet de donner très facilement la possibilité de placer des réflexions sur ce type de film et d’avoir un niveau de jeu supplémentaire pour chacun des personnages. C’est ainsi que, dans Les pires, on assiste à une discussion entre Judith, l’assistante de Gabriel, et des habitants de la Cité Picasso, ces derniers se plaignant que le film de Gabriel stigmatise cette cité, comme c’est souvent le cas dans ce genre de films, alors que ces habitants et les services sociaux souhaiteraient que soit mis en valeur, au contraire, les efforts faits pour aller vers une meilleure mixité. Comme dans La nuit américaine de François Truffaut, cela arrive à donner à la fiction un aspect documentaire sur le tournage d’un film et donne un regard critique sur certaines pratiques des réalisateurs. De même, on ne se contente plus d’avoir à parler d’un ou d’une interprète et se son rôle, de nombreux interprètes du film de Lise Akoka et Romane Gueret ayant en fait deux rôles, celui qu’il ou elle joue dans leur film et celui qu’il ou elle est censé.e jouer dans le film de Gabriel. Vertigineux ! C’est ainsi, par exemple, qu’on a Jessy, le personnage interprété par Loïc Pech dans Les pires, qui, après le tournage d’une scène d’intimité avec le personnage interprété par Lily dans le film de Gabriel, s’embrouille avec un membre de l’équipe de Gabriel en le traitant de « pédé » sous prétexte qu’il lui aurait « maté le cul » lors de ce tournage. C’est ainsi que Mélina Vanderplancke  met tout son coeur pour interpréter le rôle de Maylis alors que cette dernière n’a que très peu d’intérêt, voire pas du tout, pour le rôle qu’elle doit jouer dans le film de Gabriel ». Mais le mieux, après cet extrait, ne serait-il pas de retrouver l’intégralité de la critique de Les Pires parue sur le critique-film.fr lors de sa sortie en salles, ce qui est faisable en cliquant ici ? Cela vous permettra, entre autre, de savoir qui sont Gabriel, Judith, Jessy et Maylis évoqué.e.s ci-dessus !!

Le DVD

[4.5/5]

C’est encore une fois du beau travail que Pyramide Vidéo a réalisé sur Les Pires. Pour accompagner une image dont la définition et les contrastes sont excellents, le DVD propose tout ce qu’on peut attendre en terme de confort : son en 5.1 ou en 2.0, audiodescription disponible et possibilité de disposer d’un sous-titrage pour sourds et malentendants.

Quant aux bonus, ils apportent un supplément d’éclairage sur cet excellent film. Tout d’abord, un entretien de 10 minutes avec les deux réalisatrices qui donnent des précisions sur la genèse du film et expliquent leur façon de travailler en duo. On se félicite d’apprendre de leurs bouches que Mallory Wanecque, l’interprète de Lily, considérée comme une cancre sans avenir avant le tournage du film, a, depuis Les pires, été contactée pour passer des castings et que, presque chaque fois, elle a été retenue. Quiconque a vu le film ne sera pas surpris !

Les deux autres bonus sont des court-métrages réalisés par Lise Akoka et Romane Gueret. Le premier, Chasse royale, d’une durée de 28 minutes, annonce déjà Les pires puisqu’il a pour thème un casting pour un film organisé parmi les élèves du collège Chasse Royale de Valenciennes. A noter que, pour ce court-métrage, on aurait aimer disposer d’un sous-titrage tellement l’accent « chti » prononcé d’Angélique, la personnage principale, rend très difficile la compréhension de ce qu’elle dit, de ce qu’elle crie, de ce qu’elle hurle. Quant à Allez Garçon !, d’une durée de 13 minutes, présenté sur Canal+ dans la série de court-métrages intitulée Hobbies, il nous parle de la passion d’un père de famille du nord de la France pour la colombophilie et de la façon dont il s’efforce de transmettre cette passion à Matéo, son fils de 7 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici