Test DVD : Les ailes d’Honnéamise

0
230

Les ailes d’Honnéamise


Japon : 1987
Titre original : Ôritsu uchûgun Oneamisu no tsubasa
Réalisateur :
Scénario : Hiroyuki Yamaga
Acteurs (VO) : Masahiro Anzai, Leo Morimoto, Bin Shimada
Éditeur : @Anime
Durée : 2h00
Genre : Animation, Fantasy
Date de sortie DVD/BR : 8 avril 2015

 

 

Shiro, un jeune pilote sans avenir, se retrouve engagé dans la Royal Space Force. Une rencontre fortuite avec Riquinni, une jeune femme dévote, lance Shiro sur sa destinée : devenir le premier homme dans l’espace. Mais l’armée qui finance le projet veut utiliser le programme pour lancer une nouvelle guerre mondiale…

 

 

Le film

[5/5]

Chef d’œuvre pour les uns, soporifique puissant pour les autres, Les ailes d’Honnéamise est un des premiers « grands classiques » de l’animation japonaise des années 80 à avoir émergé en France en vidéo, grâce à l’acharnement de Vidéo, grand défricheur de la japanim’ dans l’hexagone, qui l’avait offert aux yeux des curieux sur support VHS dans les années 90.

Les ailes d’Honnéamise est le tout premier long-métrage produit par le studio Gainax, à qui l’on devrait quelques années plus tard l’époustouflant mécha philosophico-ésotérique Neon Genesis Evangelion. Hiroyuki Yamaga choisit de s’exprimer à travers l’exploration d’un univers uchronique au cœur duquel la technologie terrestre est très avancée, mais où la conquête spatiale en est toujours à ses balbutiements. Par ses décors sublimes, son animation soignée, sa mise en scène inventive et son scénario riche et adulte, cette œuvre ambitieuse fait encore aujourd’hui référence dans son domaine ; contemplatif, poétique, beaucoup plus profonde qu’elle n’en a l’air d’un point de vue philosophique, l’œuvre de Yamaga se berce des désillusions politiques et humaines contemporaines, dressant sans en avoir l’air un amer constat social d’un Japon en manque de spiritualité, où chaque individu creuse sa propre tombe à coups de plaisirs futiles et délétères. À l’image d’un Robocop tourné approximativement à la même période aux États-Unis, Les ailes d’Honnéamise s’impose aujourd’hui comme un film visionnaire, très en avance sur son temps, et dont l’écho et la portée socio-politique se font peut-être encore plus douloureux trente ans après sa sortie.

 

 

Le DVD

[5/5]

Les ailes d’Honnéamise était déjà disponible en DVD sur le territoire français depuis 2001, il s’agissait d’un des premiers films édités par Pathé sous son label « Manga », fruit de leur collaboration avec l’éditeur Manga Vidéo évoqué un peu plus haut. Il ne serait point charitable de comparer cette vile édition remontant à la préhistoire du DVD, encodée en 4/3 et affichant un master vacillant, avec la toute nouvelle édition proposée cette année par @Anime, en tous points parfaite. Cela ne serait pas charitable du tout, mais on va quand même vous proposer deux captures comparatives, juste comme ça, pour le fun.

Édition Pathé 2001
Édition Pathé 2001
Édition @Anime 2015
Édition @Anime 2015
Édition Pathé 2001
Édition Pathé 2001
Édition @Anime 2015
Édition @Anime 2015

Maintenant que nous nous sommes bien esclaffés, saluons la prestation technique de l’éditeur @Anime, qui revient de loin avec cette édition proposant un bond qualitatif hallucinant. Les couleurs explosent, le piqué est précis, c’est du très beau travail. Côté son, VF et VO sont toujours proposées en Dolby Digital 2.0 d’origine, sans souffle ni bruits parasites.

Côté suppléments, @Anime nous propose une série de bandes-annonces ainsi qu’un pilote du film, conçu par Gainax pour en lancer la production, et qui posait déjà largement les bases du long-métrage.

On notera que l’éditeur propose également de retrouver le chef d’œuvre de Hiroyuki Yamaga sur support Blu-ray, dans une édition « collector » incluant également un livret de 20 pages.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici