Test Blu-ray : Super-héros malgré lui

0
707

Super-héros malgré lui

France, Belgique : 2021
Réalisation : Philippe Lacheau
Scénario : Julien Arruti, Pierre Dudan, Philippe Lacheau, Pierre Lacheau
Acteurs : Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Élodie Fontan
Éditeur : TF1 Studio
Durée : 1h22
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 2 février 2022
Date de sortie DVD/BR : 8 juin 2022

Apprenti comédien en galère, Cédric décroche enfin son premier rôle dans un film de super-héros. Un soir, alors qu’il emprunte la voiture de tournage, il est victime d’un accident qui lui fait perdre la mémoire. À son réveil, vêtu de son costume de justicier et au milieu des accessoires du film, il est persuadé d’être devenu le personnage du film avec une mission périlleuse à accomplir. Mais n’est pas héros et encore moins super-héros qui veut… Et encore moins Cédric…

Le film

[3/5]

Depuis Babysitting en 2014, la troupe de comiques originellement composée de Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Reem Kherici, Julien Arruti, Pascal Boisson et Patrick Mbeutcha connue sous le nom de la « Bande à Fifi » est peu à peu devenue non seulement une des valeurs sûres de la comédie française, mais carrément la reine du box-office : avec 1,83 millions d’entrées enregistrées dans les salles début 2022, Super-héros malgré lui, le petit dernier de Philippe Lacheau, ne déroge pas à la règle.

Pour autant, si l’on avoue sans honte être plutôt clients en général des films écrits et interprétés par la Bande à Fifi, on notera cette fois que Philippe Lacheau ne semble pas être tout à fait à sa place, et que cela se ressent clairement dans son écriture et son inspiration. Si on percevait tout à fait la sincérité qui l’avait amené à se pencher sur l’univers de Nicky Larson il y a quelques années, dans Super-héros malgré lui en revanche, beaucoup de références sonnent faux, et surtout, le film peine vraiment dans sa première moitié à nous arracher autre chose qu’un petit sourire par ci par là.

Les choses s’arrangeront quelque peu avec l’apparition dans l’intrigue du personnage incarné par Alice Dufour : quelques gags parviendront alors occasionnellement à nous faire rire, mais ne parviendront jamais réellement à sauver Super-héros malgré lui, qui développe une impression durable de gâchis. Peut-être grisés par l’enchaînement de succès, Philippe Lacheau et ses co-scénaristes habituels (Julien Arruti, Pierre Dudan, Pierre Lacheau) semblent avoir ici pêché par excès de confiance.

Ainsi, l’intrigue et les gags de Super-héros malgré lui manquent clairement de rigueur, et empruntent trop souvent la voie de la facilité. On retrouve ce relâchement également dans la direction d’acteurs : si Chantal Ladesou, Régis Laspalès ou encore Vincent Desagnat nous proposent des apparitions courtes mais savoureuses, les prestations d’Alice Dufour, Jean-Hugues Anglade et Georges Corraface sont assez catastrophiques, mettant systématiquement à côté quand il s’agit de faire naître l’émotion.

Heureusement, quelques gags de Super-héros malgré lui fonctionnent plutôt pas mal, et le film pourra faire son petit effet, notamment auprès des enfants fans de l’univers Marvel, qui s’amuseront par exemple à retrouver les clins d’yeux à Stan Lee ou au personnage de Thanos. Pour les adultes, ce coup dans l’eau n’entamera pas forcément la tendresse et l’attachement que l’on peut avoir pour les différents membres de la « Bande à Fifi ». On espère simplement que Philippe Lacheau redressera la barre avec son prochain film, Alibi.com 2, dont la sortie est prévue en février 2023. Les fans de la troupe pourront également patienter en retrouvant Tarek Boudali cet été à l’affiche de Menteur, remake du film québecois Menteur, pompé et réalisé par Olivier Baroux.

Le Blu-ray

[4/5]

Même si les visuels comportent des logos Universal Pictures, et que le Blu-ray de Super-héros malgré lui s’ouvre également sur le logo du géant américain, il semble néanmoins que le film soit édité par TF1 Studio. Le Blu-ray est assez superbe, et permettra donc à ceux qui l’auraient loupé en salles de découvrir cette nouvelle comédie super-héroïque. Niveau image, c’est du tout bon, avec un master stable, bien contrasté, affichant un piqué d’une précision absolue : rien ne viendra gâcher votre plaisir et la découverte des superbes plans mis en images par Philippe Lacheau et son chef opérateur Vincent Richard. Côté son, le film s’illustre en DTS-HD Master Audio 5.1, et nous propose un mixage dynamique et bien enveloppant. La scène arrière est omniprésente, le caisson de basse relève ponctuellement les passages les plus animés : l’immersion au cœur du film est totale. On notera également que TF1 Studio n’oublie pas les cinéphiles qui visionnent leurs films à domicile sans utiliser d’onéreux système de Home Cinema ou de barre de son : un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 est également disponible sur le Blu-ray, et s’avérera un choix probablement plus cohérent si vous visionnez Super-héros malgré lui sur un « simple » téléviseur.

Mais en plus de nous livrer une galette techniquement quasi-impeccable, TF1 Studio nous proposera de plus de prolonger le plaisir avec une série de scènes coupées (7 minutes), qui nous permettront entre autres de retrouver une intrigue secondaire complètement écartée du montage final et mettant en scène l’excellent Philippe Katerine. On continuera ensuite avec un making of, qui prendra en réalité plutôt la forme d’un entretien avec Philippe Lacheau (18 minutes) entrecoupé de quelques images du tournage. Il y reviendra notamment sur son amour pour la comédie, sur sa rencontre avec Julien Arruti et Tarek Boudali, sur la genèse du film, sur l’écriture, la mise en scène à proprement parler, la direction d’acteurs, les scènes coupées (notamment celle avec Philippe Katerine), etc. Intéressant. On terminera enfin avec un sujet consacré aux Storyboards du film (7 minutes), juxtaposant les dessins et les scènes tournées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici