DVD — 16 décembre 2015
Test Blu-ray : Renaissances

 
États-Unis : 2015
Titre original : Self/less
Réalisateur :
Scénario : , Àlex Pastor
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h57
Genre : Science-fiction, Thriller
Date de sortie cinéma : 29 juillet 2015
Date de sortie DVD/BR : 9 décembre 2015

 

 

Que feriez-vous si on vous proposait de vivre éternellement ? Damian Hale, un richissime homme d’affaire new yorkais atteint d’une maladie incurable, se voit proposer une opération révolutionnaire par le mystérieux groupe Phénix : transférer son esprit dans un corps de substitution, « une enveloppe vide », un nouveau corps jeune et athlétique pour prolonger sa vie. Comment résister à une telle proposition ?…

 

 

Le film

[3/5]

Le thème du double, du transfert d’un corps à un autre ou du fait d’être étranger à son propre corps est une idée qui a probablement été traitée des milliers de fois dans différents récits de science-fiction, et s’est déjà vu également mise en scène sur un écran de cinéma à plusieurs dizaines, si ce n’est centaines de reprises. Autant dire qu’il est difficile de trouver un angle qui n’ait pas déjà été abordé auparavant en se lançant dans cette aventure.

Dans Renaissances, l’abject Ben Kingsley (un personnage finalement moins manichéen qu’on pourrait le penser) opte pour l’immortalité et se retrouve dans le corps jeune, beau et ô combien fringant de Ryan Reynolds. Mais le corps « receveur » qui lui a été présenté comme une « coquille vide » commence à faire remonter à la surface des souvenirs… A partir de ce point de départ imaginé par les frères Pastor (Infectés), Tarsem Singh signe ce qui s’avère être probablement le film le plus classique de sa carrière, qu’il s’agisse du point de vue du scénario ou de la mise en scène. Mais classique ne veut pas dire raté : porté par les prestations solides de ses acteurs (Ben Kingsley, Ryan Reynolds, ), le récit se déroule doucement, au rythme de quelques efficaces scènes d’action, trimbalant avec lui toutes les considérations philosophiques que peut avoir ce type de paradoxe science-fictionnel. Une bonne série B en somme !

Retrouvez également la critique d’Atlantide Pereira !

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est M6 Vidéo qui nous propose aujourd’hui de découvrir le film, après un petit détour par la case ciné cet été. Le master est de toute beauté, avec des couleurs superbes et un piqué d’une précision époustouflante. Les couleurs affichent une belle pêche et les noirs une densité remarquable. Côté son, l’éditeur n’abandonne pas ses bonnes habitudes et nous propose à la fois la VF et la VO en DTS-HD Master Audio 5.1, toutes deux bien enveloppantes et punchy.

Du côté des suppléments, outre les habituelles bandes-annonces, on ne trouvera que trois featurettes à se mettre sous la dent, concentrées sur trois aspects bien précis du film. Le plus intéressant des trois modules concerne le tournage des scènes d’action, et donne à voir Tarsem Singh au travail, refusant, arguments à l’appui, de tourner les scènes de baston caméra à l’épaule.

 

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=NiOSk078U00[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles