Test Blu-ray : M. Hobbs prend des vacances

0
525

Nos futurs

 
États-Unis : 1962
Titre original : Mr. Hobbs takes a vacation
Réalisation : Henry Koster
Scénario : Nunnally Johnson
Acteurs : James Stewart, Maureen O’Hara, Fabian
Éditeur : ESC Éditions
Durée : 1h57
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 15 août 1962
Date de sortie DVD/BR : 9 mai 2017

 

 

Robert Hobbs est surmené. Aussi rêve-t-il de prendre des vacances en amoureux avec sa femme Peggy. Or, celle-ci le convainc de partir en famille au bord de la mer… ce qui inclut un large éventail d’importuns, de raseurs et de créatures bruyantes. Ces vacances seront loin d’être de tout repos. Monsieur Hobbs saura-t-il y remettre bon ordre ?

 

 

Le film

[3,5/5]

Troisième collaboration entre Henry Koster (réalisateur) et James Stewart (acteur), Mr Hobbs prend des vacances est une comédie « de vacances », à l’humour bon enfant et à l’ambiance résolument tournée vers un public familial. Critique douce-amère de l’american way of life des années 60, il narre les mésaventures de Mr Hobbs pendant ses vacances, durant lesquelles rien ne fonctionne comme prévu : la petite vie de cette famille américaine typique se voit donc gentiment bousculée, sans non plus, époque oblige, que le script n’atteigne des sommets de politiquement incorrect, à la façon d’un Vive les vacances (John Francis Daley & Jonathan M. Goldstein, 2015) par exemple. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, plus de cinquante ans après sa sortie, certaines piques balancées avec malice par le film à l’encontre de la grande hypocrisie de l’american way of life restent encore d’actualité…

Néanmoins, cette petite comédie sans prétention se révèlera tout à fait attachante et suffisamment rythmée pour ne pas provoquer d’ennui pendant les deux heures que dure le métrage. James Stewart y compose son éternel personnage de héros malgré lui, qui lui vaudra une récompense à Berlin en 1962. A ses côtés, on retrouvera la mythique Maureen O’Hara, mais également Fabian, chanteur en vogue à l’époque, ainsi qu’un tout jeune John Saxon, qui n’avait alors croisé ni Bruce Lee ni Freddy Krueger. Autant de bonnes raisons de se plonger dans Mr Hobbs prend des vacances, comédie gentiment désuète mais souvent drôle et au final tout à fait enthousiasmante.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Mr Hobbs prend des vacances vient donc d’arriver en Blu-ray sous les couleurs d’ESC Éditions, et vient grossir les rangs de sa riche collection Hollywood Legends. Le master encodé en 1080p et format 2.35 :1 respecté n’est certes pas irréprochable (quelques poussières et autres griffes subsistent), mais le piqué, les couleurs et les contrastes retrouvent une nouvelle jeunesse, tout en respectant scrupuleusement le grain argentique d’origine. Certains plans sont plus doux que d’autres, on dénote toujours par ci par là un peu de bruit vidéo et quelques petits problèmes de compression en fin de métrage (durant la séquence de la douche de Mrs Turner), mais l’ensemble est globalement très bien tenu. Côté son, VF et VO sont proposées en DTS-HD Master Audio 2.0 mono d’origine, la version française s’avérant un peu plus étouffée que sa grande sœur, avec un léger souffle, mais rien de dramatique là non plus, d’autant que nombre d’amateurs de versions françaises un rien surannées seront ravis de ré-entendre le doublage d’origine du film, assuré entre autres par Roger Tréville, voix traditionnelle de James Stewart.

Du côté des suppléments, un module assuré par Mathieu Macheret, critique cinéma pour Le Monde, reviendra en un quart d’heure sur la carrière de James Stewart, de ses débuts jusqu’à son statut de star internationale. Très intéressant !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici