Test Blu-ray : Le procès du siècle

0
109

 
Royaume-Uni, États-Unis : 2016
Titre original :
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h50
Genre : Drame historique
Date de sortie cinéma : 26 avril 2017
Date de sortie DVD/BR : 6 septembre 2017

 

 

, historienne reconnue, défend farouchement la mémoire de l’Holocauste. Elle se voit confrontée à David Irving un universitaire extrémiste, avocat de thèses controversées sur le régime nazi qui la met au défi de prouver l’existence de la Shoah…

 

 

Le film

[3/5]

« Que reste-t-il à dire sur la Shoah ? Les moindres détails de ce crime atroce contre l’humanité ont été vulgarisés dans des commémorations et des mises en gardes régulières, le tout relayé par le biais du cinéma sous la houlette de réalisateurs d’envergure tels que Alain Resnais, Marcel Ophüls, Claude Lanzmann et Steven Spielberg. La question plus pertinente à poser dans le contexte des films, ce serait de toute façon de savoir comment représenter à l’image l’horreur absolue de l’indicible cynisme à l’œuvre dans les camps d’extermination, où le geste abominable de l’assassinat de masse fut répété des millions de fois. Au fond, aucun plan ne sera assez explicite pour condenser ce fait historique, dont la préservation vivante du souvenir reste de nos jours l’urgence la plus pressante. Car au fur et à mesure que les témoins directs de cette époque disparaissent, des voix contraires s’élèvent, le plus souvent du côté de l’idéologie néfaste des héritiers directs des nazis, en Allemagne et ailleurs dans le monde. Le procès du siècle s’intéresse de près à un fait annexe de ce champ historique global, qui devrait occuper encore pour longtemps la conscience collective. Le film de Mick Jackson y parvient d’une manière subtilement détournée, en s’appuyant davantage sur les vicissitudes du système judiciaire britannique que sur le chantage aux émotions. Son approche reflète ainsi pas sans adresse le besoin vital de prouver sans l’ombre d’un doute la véracité des faits – quitte à répéter encore et encore le geste d’utilité publique du ménage contre l’intox –, avant de pouvoir s’en indigner. (…)

Le procès du siècle est tout sauf le film du siècle. Il s’agit toutefois du récit hautement respectable d’un fait historique, exemplaire du danger de récupération par des esprits malintentionnés de ce que l’Histoire européenne a de plus douloureux. La réalisation de Mick Jackson n’y opère point de miracle, mais demeure dans le cadre sagement aménagé des drames engagés, sobre et bien intentionnée. »

Extrait de la critique de notre chroniqueur Tobias Dunschen. Retrouvez-en l’intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Comme à son habitude, M6 Vidéo nous offre pour Le procès du siècle un master Blu-ray quasiment irréprochable : les séquences de jour affichent un piqué redoutable, des couleurs naturelles et un niveau de détail assez époustouflant. Les passages nocturnes s’avèrent également convaincants en diable : pas de grain, pas de baisse du niveau de détail, la précision est toujours de mise. Niveau son, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 d’une étonnante sobriété. L’immersion est excellente, la spatialisation jouant la carte de l’ambiance, discrète, efficace.

Dans la section suppléments (intégralement en haute définition), on trouvera une featurette sur le tournage du film, qui sera complétée par une poignée d’entretiens avec l’équipe du film : Mick Jackson (réalisateur), David Hare (scénariste), Tom Wilkinson, Timothy Spall et surtout la « vraie » Deborah Lipstadt, qui revient sur son histoire et sur l’interprétation de Rachel Weisz.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici