DVD — 08 janvier 2019
Test Blu-ray : La folle journée de Ferris Bueller

 
États-Unis : 1986
Titre original : Ferris Bueller’s day off
Réalisation :
Scénario : John Hughes
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h43
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 17 décembre 1986
Date de sortie DVD/BR : 9 janvier 2019

 

Un jour de printemps, Ferris décide de prendre le large loin du centre ville de Chicago. En quête de liberté, il sèche les cours, s’enfuit avec sa petit amie et son meilleur copain. Le proviseur se lance à leur trousses. Mais quand on est malin, courageux et qu’on roule en Ferrari la vie à 17 ans ne peut être que merveilleuse…

 


 

Le film

[5/5]

Immense classique du « teen movie » US (et même de la comédie américaine tout court, d’ailleurs), La folle journée de Ferris Bueller fait partie de ces films intemporels sur lesquels le temps ne semble avoir aucune emprise. En effet, contrairement aux acteurs du film, qui, et c’est bien naturel, accusent de plus en plus des effets du temps, le film de John Hughes se révèle, 32 ans après sa sortie dans les salles obscures, toujours aussi frais, malin, iconoclaste et surtout toujours aussi drôle.

On ne posera pas ici l’éternelle question, qui consiste à tenter de déterminer lequel entre La folle journée de Ferris Bueller et Breakfast club est le véritable chef d’œuvre de John Hughes : il convient naturellement de voir et d’idolâtrer les deux. Les deux films de toutes façons semblent avoir marqué à jamais l’histoire de la comédie US, et de la culture populaire en général – parmi les exemples les plus récents, on se souvient d’avoir vu des références à Ferris Bueller dans deux blockbusters : la séquence post-générique de Deadpool (Tim Miller, 2016) était une référence explicite à celle du film de John Hughes. Autre film, autre super-héros, même référence culturelle avec la scène de la course à travers les jardins de Spider-man : Homecoming (Jon Watts, 2017), copié-collé du film de 1986 qui débarque aujourd’hui ENFIN sur format Blu-ray en France.

Film-culte, dont les visions répétées au fil des années ne font finalement que confirmer la théorie de fans selon laquelle, comme le suggère le personnage de Sloane (Mia Sara) à la fin du film, le personnage central a bel et bien planifié les différentes étapes de sa « folle journée » (on vous laisse repérer les indices, qui sont finalement relativement explicites à ce sujet), La folle journée de Ferris Bueller est une comédie indémodable, un « must have » à ne manquer sous aucun prétexte. A coup sûr le meilleur teen movie de tous les temps… A moins, bien sûr, qu’il ne s’agisse de Breakfast club.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est donc naturellement sous les couleurs de Paramount Pictures que débarque demain le Blu-ray de La folle journée de Ferris Bueller . Et côté image, c’est du tout bon : la préservation maniaque du grain argentique ne gâche en rien le rendu Haute Définition du film, riche d’un niveau de détail très satisfaisant. La jolie photo du film signée Tak Fujimoto (Le silence des agneaux) est respectée et les couleurs sont naturelles et parfaitement saturées. Côté son, la VO en Dolby Digital TrueHD 5.1 impose une bande son étonnamment efficace, offrant beaucoup plus de clarté, d’ampleur et de petits détails sonores que les éditions précédentes du film. Ce mixage s’avère fidèle à l’esprit du film, et propose des effets sonores subtils, notamment sur la fameuse scène de la parade allemande. Les dialogues sont également présentés de façon claire et équilibrée : une expérience sonore optimale, surtout compte tenu de l’âge du film. Cela dit, les nostalgiques ayant découvert le film gamins en VF se tourneront probablement tous vers la version française du film, encodée en Dolby Digital 2.0 mono d’origine, qui se révèle claire et précise, et a pour elle l’avantage de son doublage aux voix mythiques (Chris Benard, Luq Hamet, Luc Florian…).

En revanche, la section suppléments s’avère malheureusement absolument et totalement vide : dommage pour les amoureux du film, qui auraient probablement aimé retrouver les bonus disponibles sur l’édition américaine.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles