Test Blu-ray : Game of Thrones (Le Trône de Fer) – Saison 4

() – Saison 4


États-Unis : 2014
Titre original : Game of thrones
Créateurs : , D.B Weiss
Scénario : David Benioff, Bryan Cogma, d’après l’oeuvre de
Acteurs : , , ,
Éditeur : Warner Home Vidéo
Durée : 9h10 environ
Genre : Série TV, Fantasy, Aventures
Date de sortie DVD/BR : 16 février 2015

 

 

L’emprise des Lannister sur le Trône de fer est désormais totale, après le massacre des Noces Pourpres, qui a vu la mort de nombreux partisans du camp Stark et de fait brisé le soulèvement du Nord. Alors que Stannis Baratheon poursuit la reconstruction de son armée à Peyredragon, un danger imminent arrive du Sud, en la personne d’Oberyn Martell. Ce dernier, arrivé à Port-Réal pour le mariage du roi Joffrey et de sa fiancée Margaery Tyrell, est habité par un désir de vengeance. Au Nord, la Garde de Nuit, affaiblie, semble dépassée par l’avancée de l’armée des Sauvageons de Mance Rayder, elle-même poursuivie par un ennemi plus redoutable : les Marcheurs blancs. À l’Est, , accompagnée de ses trois dragons et de son armée d’immaculés, s’apprête à libérer la ville de Meereen, qui pourrait lui fournir assez de navires pour gagner Westeros et ainsi réclamer le Trône de Fer…

 

La saison

[5/5]

Il est difficile d’aborder une série telle que Game of thrones, surtout quand on entreprend d’évoquer la très riche quatrième saison, sans spoiler méchamment le plaisir que pourra ressentir le spectateur. Disons juste qu’après une troisième année monumentale, ayant su amener pas mal de nouveaux éléments au récit, cette quatrième saison réserve elle aussi son pesant de surprises scénaristiques, dont la plus impressionnante est probablement [ATTENTION SPOILER] la mort d’un personnage que beaucoup rêvaient de voir crever depuis le tout début du show [FIN DU SPOILER]. Pour les amoureux de la série ayant déjà lu les livres de la saga Le trône de fer, cette quatrième saison adapte la fin du troisième tome de l’intégrale du Trône de fer (initialement publiés chez Pygmalion et J’ai lu des numéros 6 à 9), avec des éléments épars issus des quatrième et cinquième tomes (divisés en France des volumes 10 à 15). Parallèlement, cette quatrième saison nous propose également sous-intrigues n’appartenant pas à la trame des livres actuellement publiés.

Complexes, tortueuses, les intrigues déployées lors de cette quatrième saison mettent en exergue les multiples manœuvres et rapports de force politiques mis en œuvre depuis les débuts de ce show exceptionnel. La situation en arrive à un point explosif et on commence à penser que la chute des Lannister et le début des hostilités pour la conquête du trône de fer à Port-Réal n’est pas loin… En tant que spectateur, le ressenti se résume en trois mots simples et directs : vivement la suite !

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

Avant d’aborder le coffret en lui-même, saluons déjà le courage de la branche française de Warner Bros. En effet, dans un contexte difficile, et alors que nos voisins européens ne sortent pas systématiquement sur support Blu-ray des séries TV piratées en masse sur le Net, la branche française de l’éditeur choisit de nous livrer quant à elle une alternative haute définition, qui plus est dans une édition impeccable.

Côté Blu-ray (comme côté artistique), ce coffret Game of thrones – Saison 4, c’est du lourd de chez lourd. Une image 1080p de toute beauté, proposant une définition et un piqué impressionnants. Des couleurs naturelles, des contrastes jamais pris en défaut, y compris durant les nombreuses scènes de nuit. Les visages sont d’une précision vraiment sidérante, de même que le niveau de détail (tenues, barbes, cheveux, etc) et la profondeur de champ. Les pistes audio assurent elles aussi le spectacle, avec comme d’hab avec Warner, une version française cantonnée à un mixage DTS 5.1, puissant et occupant bien l’ensemble des canaux. Mais elle a beau être réellement impeccable, la VF ne peut rivaliser avec le mixage DTS-HD Master Audio 5.1 de la VO, tout simplement tonitruant. La dynamique de l’ensemble est littéralement bluffante, garantissant sur facture une totale immersion au cœur des sept Royaumes de Westeros.

Excellente nouvelle : dans la section suppléments, Warner s’est donné la peine de sous-titrer en français la quasi-totalité des bonus. Seuls les 11 commentaires audio seront à réserver aux seuls anglophones confirmés.

Les premiers sujets que l’on évoquera ici sont principalement destinés aux têtes en l’air : on commence avec un module PiP intitulé Guide de l’épisode (VO), dont le but est de resituer tel ou tel personnage par rapport aux autres, comme le fera également le module « Nouveaux personnages ». Les retardataires ou ceux ayant loupé une saison pourront quant à eux visionner le sujet « Retour sur la saison trois », permettant de revoir les événements brutaux de la saison 3 pour comprendre les changements de pouvoir qui définissent Westeros au début de la saison 4.

On a également droit à une série de une classique série de featurettes : le module Bâtards de Westeros permet aux showrunners, David Benioff et D. B. Weiss, accompagnés de l’auteur George R. R. Martin de discuter du rôle joué par les bâtards dans les Sept Royaumes. Dans La chute, le scénariste Bryan Cogman s’entretient avec quelques membres du casting trouvant la mort dans cette saison, sur le principe de la table ronde : ils y évoquent le moment où ils ont appris leur future disparition, ainsi que le tournage de leurs dernières scènes. C’est captivant, mais nous n’en dirons pas trop pour préserver le mystère sur « qui vit » et « qui meurt » au cours de cette saison. Comme son nom l’indique, le module Les coulisses de la bataille pour le mur revient avec l’équipe technique sur une très ambitieuse et intense scène de bataille prenant place durant la saison. Une fois de plus, motus et bouche cousue sur les tenants et aboutissants de cette scène, pour ne point « spoiler » les spectateurs ne l’ayant pas encore vue.

Deux scènes coupées ainsi qu’un amusant bêtisier de la saison 4 ferment les festivités. Une édition in-dis-pen-sa-ble.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles