DVD — 04 janvier 2016
Test Blu-ray : Falcon rising

 
États-Unis : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h43
Genre : Action
Date de sortie DVD/BR : 4 janvier 2016

 

 

John Chapman est un ancien soldat souffrant de syndromes post-traumatiques. Lorsque sa soeur est agressée au Brésil, il part sur place pour traquer les criminels. Il va alors plonger dans l’univers interlope des favelas où règnent des barons de la drogue mais aussi des yakusas…

 

 

Le film

[3,5/5]

Très en vogue dans les années 80/90, le film d’action de type «  » mettant en scène un type seul affrontant des hordes de soldats / mercenaires / trafiquants et autres kidnappeurs a fait les beaux jours d’acteurs tels que Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Jean-Claude Van Damme, Dolph Lundgren, Gary Daniels et une poignée d’autres. Quelque peu tombé en désuétude depuis la prise de conscience de leur vieillissement généralisé, constaté par Papy Stallone avec sa saga Expendables, le genre s’est presque éteint au tournant des années 2000. Aujourd’hui, seuls quelques artisans acharnés continuent de vouloir jouer le revival d’un cinéma d’action à l’ancienne : parmi eux, on compte Steven Seagal, Scott Adkins ou encore Michael Jai White. Bon, on a un peu envie de dire « cherchez l’intrus » parmi ces trois exemples là, tant Scott Adkins et Michael Jai White s’investissent physiquement dans leur Art quand Seagal ne fait quasiment plus que de la figuration dans ses films…

C’est donc à Michael Jai White que l’on doit Falcon rising, bon petit film de baston old school, au cœur duquel White débarque à Rio et va débarrasser les favelas de bon nombre de ses parasites. Fun, rythmé et d’une désarmante sincérité (pas l’ombre d’un gag ou du moindre petit second degré ici, on n’est pas dans Black dynamite), le film propose des séquences d’action à intervalles très réguliers, des personnages si caricaturaux que l’on devine très rapidement certains rebondissements à venir, mais l’essentiel est bel et bien que l’on ne s’ennuie pas et que le film nous donne la patate. Michael Jai White est toujours un athlète lourd mais impressionnant, et on le verra affronter Lateef Crowder, aperçu dans Undiputed III aux côtés de Scott Adkins. La réalisation d’Ernie Barbarash (Hypnose 2 puis deux films avec Van Damme, Assassination games et Six bullets) est fonctionnelle mais malheureusement sans réel génie, même s’il sait globalement servir les prouesses physiques qu’il filme. Le scénariste du film, Y.T. Parazi, envisage de revenir au personnage de John « Falcon » Chapman incarné par Michael Jai White dans Flight of the Falcon – on avoue que vu la franche sympathie dégagée par ce premier opus, on serait curieux de revoir le personnage aux prises avec des truands d’Asie du Sud-Est. Reste maintenant à espérer que le tournage de ce nouveau film échoue dans les mains de l’un des plus doués des artisans contemporains du genre, le toujours passionnant Isaac Florentine.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Comme à son habitude, Metropolitan Vidéo nous propose un master superbe, avec un léger grain cinéma préservé, des couleurs et des contrastes aux petits oignons et un piqué d’une belle précision : c’est un sans faute. Niveau son, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 extrêmement efficaces, d’un dynamisme fort, facilitant grandement l’immersion dans l’ambiance punchy du film.

Côté bonus, le Blu-ray nous propose un making of court et très orienté promo, mais qui aura au moins le mérite de se révéler concis et de ne pas nous plonger dans l’ennui. En parallèle avec ce retour sur la production, on trouvera également une série de scènes coupées ainsi qu’une sélection de prises ratées qui feront office de bêtisier. Enfin, on trouvera également la traditionnelle poignée de bandes-annonces de l’éditeur.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(1) Reader Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *