Test Blu-ray : Boyka – Un seul deviendra invincible

1
1453

Boyka : Un seul deviendra invincible

 
Bulgarie : 2016
Titre original : Boyka – Undisputed IV
Réalisateur : Todor Chapkanov
Scénario : Boaz Davidson, David N. White
Acteurs : Scott Adkins, Teodora Duhovnikova, Alon Aboutboul
Éditeur : Metropolitan Vidéo
Durée : 1h26
Genre : Action
Date de sortie DVD/BR : 5 août 2017

 

 

Sorti de prison, Yuri Boyka pratique le free fight dans des environnements sordides. Mais repéré par des organisateurs de vrais tournois, il va bientôt pouvoir réaliser son rêve et combattre dans un circuit prestigieux et légal. Au cours d’un combat, il tue accidentellement son adversaire. Choqué, il apprend que sa victime avait une femme. Il décide de la retrouver pour l’aider financièrement et lui demander pardon. Il se rend compte que celle-ci est la prisonnière de mafieux locaux qui la font travailler dans leur club comme hôtesse pour rembourser les dettes de son défunt mari. Boyka va alors combattre dans l’arène des gangsters pour racheter la liberté de la jeune femme…

 

 

Le film

[5/5]

Au tournant des années 2000, le cinéma d’action burné mettant en scène en tête d’affiche des athlètes tels qu’Arnold Schwarzenegger, Sylvester Stallone ou Jean-Claude Van Damme s’est malheureusement vu « ringardisé » et relégué aux sorties « Direct to Video », n’ayant plus les honneurs de sorties en salles à travers le monde. Cela n’a pas empêché à un certain nombre d’artisans de continuer à livrer de solides films d’action destinés à un public friand d’arts martiaux et de combats brutaux – la relève est ainsi arrivée sous la bannière d’Isaac Florentine et de son acteur fétiche Scott Adkins, dont le talent n’a certes pas encore trouvé –faute d’exposition franche et massive à la façon des « action stars » des années 80/90– le cœur de tous les fans de cinéma d’action, mais que beaucoup de cinéphiles vénèrent comme le nouveau représentant parfait de ce cinéma en voie de disparition.

Si les fans de films de baston connaissaient déjà bien Florentine, qui avait signé quelques petits chefs d’œuvre d’efficacité (Cold harvest, Le dernier des dragons), la « révélation » a eu lieu en 2006 avec Un seul deviendra invincible – Dernier round, qui a eu les honneurs en France de se voir mis en avant par le très suivi Yannick Dahan dans son émission Opération Frisson. On reviendra d’ailleurs très prochainement sur les trois derniers films de la saga Un seul deviendra invincible mettant en scène Scott Adkins, puisque Metropolitan Vidéo vient d’avoir la bonne idée de les proposer dans un coffret Blu-ray « Anthologie » que l’on vous recommande plus que chaudement.

Un seul deviendra invincible – Boyka est donc le quatrième film de la saga initiée par Walter Hill en 2002, mais le troisième mettant en scène Yuri Boyka, le combattant incarné par Scott Adkins. Pour ce film, Isaac Florentine, réalisateur des deux opus précédents, passe donc la main à Todor Chapkanov, bien rodé à l’action bourrine puisqu’il était réalisateur de seconde équipe sur le survitaminé La chute de Londres. Florentine s’est donc cette fois contenté de superviser le tournage en enfilant la casquette de producteur, et on sent manifestement sa « patte » sur la mise en scène des scènes d’action, dynamiques, aérées, brutales et toujours lisibles. On ne retrouve certes peut-être pas la folie furieuse des chorégraphies de combats signées J.J. Perry sur le deuxième opus, mais Tim Man (Ninja II), qui assure les chorégraphies de Boyka, nous livre tout de même quelques-unes des bastons les plus violentes, les plus marquantes –mais sans doute aussi les plus jouissives– de la saga toute entière.

Le scénario est très classique mais permet à Scott Adkins de montrer quelques facettes peu connues de son personnage (et de son jeu d’acteur), et le final laisse naturellement la porte ouverte à un nouvel opus qui permettrait à la saga de rebondir sur des bases à la fois connues et finalement assez inédites, si l’on considère l’évolution du personnage de Boyka sur les trois films le mettant en scène. Une bonne grosse claque !

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

Côté Blu-ray, la sublime photo de Un seul deviendra invincible – Boyka signée Ivan Vatsov est réellement magnifiée par un transfert aux petits oignons signé Metropolitan Vidéo : le master affiche une forme insolente, le piqué et le niveau de détail sont à 100% satisfaisants, tout est fait pour que l’on s’extasie des séquences de baston du film – et de tout le reste d’ailleurs. Niveau son, comme d’habitude chez l’éditeur, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 redoutablement spatialisés : l’immersion est totale, les effets sont dynamiques et nombreux, et le rendu acoustique affiche une ampleur assez impressionnante. On privilégiera naturellement la VO, ne serait-ce que pour apprécier à sa juste valeur la performance générale du casting.

Dans la section suppléments, le Blu-ray édité par Metroplitan nous propose de découvrir un making of d’une dizaine de minutes, au cours duquel Scott Adkins évoque la possibilité de tourner une suite (vivement !). Mais ce n’est pas tout car le Blu-ray contient également le film Un seul deviendra invincible – Dernier round, en VF et VOST, toutes deux mixées en DTS-HD Master Audio 5.1 – le film étant lui aussi accompagné de son making of, qui a fait le voyage depuis le DVD sorti en 2007. La qualité vidéo / audio de ce deuxième film est, comme dans le cas de celui de 2016, irréprochable – comme on l’a évoqué un peu plus haut, on reviendra d’ici quelques jours sur le film à proprement parler à l’occasion de notre test du Blu-ray du coffret Un seul deviendra invincible –Anthologie. Restez aux aguets !

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour
    Juste pour vous dire que dans le Blue-Ray, il y’a non pas 2 mais 2 Bonus making-of … Et l’anthologie est juste le Blue-Ray du film Boyka Undisputed et Undisputed 3, donc aucune différence. .. voilà merci et super vôtre critique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici