Test Blu-ray 4K Ultra HD : The Creator

0
1121

The Creator

États-Unis, Thaïlande : 2023
Titre original : –
Réalisation : Gareth Edwards
Scénario : Gareth Edwards, Chris Weitz
Acteurs : John David Washington, Madeleine Yuna Voyles
Éditeur : 20th Century Studios
Durée : 2h13
Genre : Science-Fiction
Date de sortie cinéma : 27 septembre 2023
Date de sortie DVD/BR/4K : 7 février 2024

Dans un futur proche, humains et intelligence artificielle (IA) se livrent une guerre sans merci. Soldat américain infiltré en Asie, Joshua est séparé de sa femme Maya au cours d’un assaut. Supposant que celle-ci est décédée, il rentre aux États-Unis, complètement dévasté. Cinq ans plus tard, l’armée lui demande de revenir sur le terrain, craignant qu’une puissante intelligence artificielle n’ait créé une arme qui permette à l’Orient de gagner la guerre qu’elle livre à l’Occident. Sentant son utilisation proche, elle souhaite qu’il la trouve et la détruise. Lorsque la colonelle Jean Howell apprend à Joshua que Maya est peut-être en vie et qu’elle se trouverait dans la zone de combat, celui-ci trouve soudainement un nouvel enjeu dans cette mission qu’il avait tout d’abord accepté à contrecœur. Cependant, peu après son arrivée en Asie, il découvre que l’arme en question n’est autre qu’une petite fille de 6 ans prénommée Alphie. Dès lors, Joshua commence à remettre en question ses convictions sur l’IA : Où est la vérité ? Que lui a-t-on caché ?

Le film

[4/5]

Un peu plus d’une décennie après Monsters, Gareth Edwards revient à ses premières amours avec The Creator, qui propose au spectateur de se plonger dans une espèce de road movie désespéré prenant place dans un futur proche. Le parallèle entre les deux films est intéressant, même si le contexte est différent : dans The Creator, des inquiétudes légitimes face à l’explosion de l’intelligence artificielle (I.A) succèdent à la menace extra-terrestre de Monsters.

Mais dans le fond, et en dépit d’un background extrêmement réaliste et documenté, l’I.A n’est pas le cœur du nouveau film de Gareth Edwards : tout comme dans son premier long, la guerre entre les hommes et les « machines » n’est finalement ici qu’une toile de fond, et l’âme de The Creator se trouve dans la relation qui se noue au fil du récit entre les deux personnages principaux, Joshua et Alphie, puissamment incarnés à l’écran par John David Washington et la jeune Madeleine Yuna Voyles.

A l’époque de la sortie de Monsters en 2010, personne ne s’était réellement remis du choc tellurique provoqué par le chef d’œuvre de Neill Blomkamp District 9 l’année précédente, et la tentation de comparer les deux films était forte, dans le sens où tous deux mettaient en scène un monde dans lequel les extra-terrestres avaient fait de la Terre leur terrain de jeu. Bien des années plus tard, l’ombre de District 9 plane toujours sur The Creator, dans le sens où le nouveau film de Gareth Edwards nous donne à voir un monde dystopique ayant également reproduit une espèce d’apartheid avec les créatures nées l’I.A.

Cependant, si le lien entre The Creator et District 9 existe bel et bien, le road movie science-fictionnel de Gareth Edwards prendra rapidement une direction très différente, orientant son récit dans une direction beaucoup plus intime, et dont les résonances sociales ne cherchent pas forcément à trouver un écho avec le monde contemporain. L’univers mis en scène par The Creator est une véritable zone de guerre, au cœur de laquelle Gareth Edwards et son coscénariste Chris Weitz placent une bulle d’innocence, représentée par Alphie, un « enfant-robot » créé par l’I.A. Les détails liés à la conception de l’enfant, ou même les interrogations sur sa croissance éventuelle sont éludées par le récit, ce dernier se concentrant sur la relation père / fille se créant entre Joshua et Alphie.

Et au final, le résultat est aussi surprenant que réussi : les effets spéciaux sont bluffants et le talent de Gareth Edwards pour créer des images saisissantes est indéniable, et le rythme est bien tenu malgré une durée assez conséquente (2h13). En deux mots comme en cent, The Creator est un film très intéressant, nous proposant certes une « métaphysique » peut-être un peu confuse et alambiquée, mais parvenant sans peine à véhiculer une belle émotion dans son dernier tiers, même si ce dernier tend à soulever plus de questions qu’il ne donne réellement de réponses.

Le Blu-ray 4K Ultra HD

[4,5/5]

The Creator vient donc tout juste de débarquer au format Blu-ray 4K Ultra HD, sous les couleurs de 20th Century Studios. Le film a été tourné en 4K, et Gareth Edwards a utilisé énormément de caméras différentes, et d’une façon assez surprenante, nous propose un grain assez accentué, qui correspond tout à fait au film et à ses thématiques par son côté profondément organique. Le piqué est d’une précision absolue, les couleurs éblouissantes et agressives, et le niveau de détail est tout à fait bluffant, même durant les scènes en basse lumière. L’étalonnage HDR10 en rajoute encore une couche dans l’excellence technique, notamment sur les scènes en extérieur, absolument magnifiques. Du côté du son, le film est proposé dans un efficace mixage Dolby Atmos en VO. Les effets d’ambiance sont subtils et bien placés, et durant les scènes d’action, les échanges de coups de feu et les explosions sont littéralement tonitruants. Le caisson de basse apporte un relief supplémentaire à l’ensemble, la musique de Hans Zimmer est parfaitement mise à l’honneur, les dialogues toujours bien placés et compréhensibles, bref, l’immersion au cœur du film est parfaite. La VF n’est pas en reste, puisque le film bénéficie d’un solide mixage Dolby Digital+ 7.1 – tous les canaux y vont de leur puissance et le caisson de basses sollicité à intervalles très réguliers. Le film étant déjà visuellement très impressionnant, ce mixage ajoute encore à l’ambiance et participe pleinement à l’immersion du spectateur au cœur du film. On notera par ailleurs que le doublage français est très soigné.

Pas de suppléments sur la galette Blu-ray 4K Ultra HD, mais un making of d’une durée de 55 minutes est disponible sur le Blu-ray disponible au sein du Combo. En plus de l’édition « classique » avec un boîtier plastique, on notera que le Blu-ray 4K Ultra HD de The Creator édité par 20th Century Studios est également présenté dans un superbe Steelbook aux couleurs du film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici