Test Blu-ray : 10 Cloverfield lane

1
636

10 Cloverfield Lane

 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Réalisateur : Dan Trachtenberg
Scénario : Josh Campbell, Matthew Stuecken, Damien Chazelle
Acteurs : Mary Elizabeth Winstead, John Goodman, John Gallagher Jr
Éditeur : Paramount Pictures
Durée : 1h45
Genre : Science-fiction, thriller
Date de sortie cinéma : 16 mars 2016
Date de sortie DVD/BR : 26 juillet 2016

 

 

Une jeune femme se réveille dans une cave après un accident de voiture. Ne sachant pas comment elle a atterri dans cet endroit, elle pense tout d’abord avoir été kidnappée. Son gardien tente de la rassurer en lui disant qu’il lui a sauvé la vie après une attaque chimique d’envergure. En l’absence de certitude, elle décide de s’échapper…

 

 

Le film

[3,5/5]

« Cette suite prend à contre-courant tout ce qu’avait apporté le premier opus. Finie la débandade dans les rues métropolitaines, fini le monstre gigantesque fracassant tout sur son passage, le Cloferfield 2.0 prend un axe inédit et offre une expérience cinématographique totalement différente. 10 Cloverfield Lane a une finalité bien différente de son grand frère. Sans vraiment chercher à divertir, cette suite est déstabilisante et place son spectateur dans une ambiance claustrophobe et paranoïaque inquiétante.

Les interprètes sont dirigés à la perfection pour donner l’épaisseur nécessaire à leurs personnages complexes et profonds. Mary Elisabeth Winstead se place comme la combattante débrouillarde dans la ligne directe de Ripley et autres Sarah Connor. Mais le personnage, et par conséquent l’acteur, qui tire véritablement son épingle du jeu, est Howard, sous les traits de John Goodman, individu ambigu et pour le moins mystérieux. La réalisation et l’écriture de Trachtenberg se veulent perturbantes, déstabilisantes, pour un spectateur qui va hésiter constamment pour comprendre les intentions de Howard. Le cinéaste place son public dans des conditions identiques à celles de l’héroïne. Il ne sait rien de Howard, ne connaît pas sa réelle volonté, change sans arrêt d’avis sur cette figure paternelle oscillante entre inquiétude et réconfort. Quel est son but ? Sombre machination ou cherche-t-il véritablement à protéger Michelle ? Une question qui se résoudra à la toute conclusion du long métrage. La psychologie est travaillée, l’étude des caractères approfondies, Dan Trachtenberg ne se moque pas de son public et lui impose des personnages ancrés dans un réalisme froid et morose.

Angoissant et hypnotique, 10 Cloverfield Lane, traite du hasard et de la mort avec parfois une dose de naïveté touchante, avec une accélération de rythme certaine pour son dernier acte, véritable césure avec le reste du film, jusqu’à une conclusion en fin ouverte intéressante… »

Extrait de la critique d’Aubin Bouillé. Découvrez-la en intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Le Blu-ray édité par Paramount Pictures s’avère à nouveau un parfait exemple de l’excellence du support HD en matière d’immersion et de confort de visionnage. Pas la peine de chercher la petite bête, le transfert de 10 Cloverfield Lane est littéralement sublime, nous offrant un piqué, des textures et des couleurs d’une richesse impressionnante. Même sur les plans larges, c’est impeccable, irréprochable, avec des noirs profonds et une profondeur de champ exceptionnelle. Côté enceintes, c’est surtout dans le dernier acte du film que débutera le feu d’artifice sonore avec une VO encodée en Dolby Atmos, que la plupart des amplis décoderont en Dolby TrueHD 7.1 : le mixage en envoie plein les esgourdes et fait littéralement trembler les murs pendant les dernières scènes du film (le début quant à lui est une démonstration en termes de finesse, de placement des voix et de restitution des échos). En comparaison, la VF, simplement proposée en Dolby Digital 5.1, se démène comme une bougresse mais s’avère vraiment très inférieure. C’est dommage pour les amateurs de versions françaises – et on sait qu’ils sont nombreux, surtout sur ce genre de films.

La section suppléments quant à elle nous propose un commentaire audio de Dan Trachtenberg (réalisateur) et J.J. Abrams (producteur) ainsi qu’un passionnant et très complet making of, divisé en plusieurs parties thématiques revenant grosso modo sur tous les aspects de cette singulière production.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici