Ted 2, Jason Bourne en franchise… L’avenir d’Universal se précise

0
95

Ted 2, Jason Bourne en franchise... L'avenir d'Universal se précise

La comédie de et le spinoff de Jason Bourne feront l’objet de suites alors qu’ met au clair son calendrier.

 

, CEO de Universal vient de mettre en lumière une partie du calendrier d’Universal, principalement concentré sur les « suites & franchises » que la major exploite. Ainsi, a-t-on appris que la comédie phénomène , de Seth MacFarlane avec Mark Wahlberg et Mila Kunis, aura une suite. Il faut bien avouer que le box-office du film, ne serait-ce que domestique, a rapporté 217 millions de dollars. La peluche s’apprête à conquérir la France dès le 10 octobre alors qu’elle aura déjà apporté plus de 400 millions de billets verts à Universal… pour un budget initial de 50 millions de dollars. Avouons-le, on a peur de voir ce que donnerait un Ted 2, et surtout comment Seth MacFarlane – impossible de faire sans lui – tournerait la chose afin de la rendre aussi intéressante.

 

L’autre gros chantier se situe avec Jason Bourne et son spinoff emmené par qui deviendra une franchise. De là à faire de l’acteur un élément bankable, difficile à dire. En effet, Jason Bourne : L’Héritage, s’il n’est pas sorti partout (la France, le Japon et la Grèce manquent à l’appel), peine à rentabiliser. Le film de vient de dépasser la barre symbolique des 100 millions de dollars amassés et ne rentabilisera pas uniquement grâce à son score sur le territoire américain. Pour un budget de 125 millions de dollars, Jason Bourne : L’Héritage a réuni seulement 182 millions de billets verts à travers le monde. Pour Universal, les projections semblent suffisantes, au point d’annoncer que le spinoff donnera bien lieu à une franchise. Première information côté Tony Gilroy, le réalisateur n’a pas voulu évoquer une quelconque idée de suite ni même dire s’il s’engagerait.

 

Universal planche également sur l’après , la franchise à succès va voir prochainement débarquer un sixième épisode – prévu pour mai 2013 – ainsi qu’à un septième pour 2014 preuve que la saga menée par et ne s’essouffle pas.

 

Enfin, Universal s’est fixé l’objectif de livrer deux films d’animation par an sur les trois prochaines années. Avec comme colonne vertébrale Moi, moche et méchant, dont l’animation est issue d’un studio français. En effet, le hit de et a amassé près de 550 millions de dollars pour un budget de 69 millions. Universal avait déjà mis en route une suite prévue pour 2014, mais également un spinoff autour des Minions – pour 2013 – qui pourrait également avoir une suite si succès il y a.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici