Accueil Tags Stéphane Kazandjian

Tag: Stéphane Kazandjian

Test Blu-ray : Taxi 5

0
Déjà ringard l'année de sa sortie, le premier opus de la saga Taxi avait contre toute attente rencontré un immense succès populaire en 1998 (6,5 millions d’entrées) et généré de solides bénéfices pour EuropaCorp. De fait, le film de Gérard Pirès avait ouvert la voie à une franchise en mode « nanar » bien franchouillarde, qui donnerait naissance à un remake US et une série TV avant de s’éteindre de sa belle mort en 2007 avec un quatrième épisode qui tentait de capitaliser sur l’alchimie à l’écran des deux belges frappadingues de Dikkenek, Jean-Luc Couchard et François Damiens (et qui culminerait encore à plus de 4,5 millions d’entrées). Autant donc être clair d’entrée de jeu : contrairement à certains, on ne considère en aucun cas le premier Taxi comme un film « mythique », et on n’entretient pas la plus petite once de nostalgie à son égard. En revanche, on avoue clairement avoir un faible pour les comédies policières et autres buddy movies mettant en scène le contraste entre deux personnalités opposées, à condition bien sûr que le film soit drôle et que les scènes d’action soient correctement filmées – en gros à peu près tout ce que les premiers Taxi n’étaient pas.

Test Blu-ray : Jour J

0
Souvent présentée de façon assez réductrice comme « la fille de la Bande à Fifi », Reem Kherici est tout de même parvenu, entre 2013 et 2017, à réunir sur son seul nom presque un million de spectateurs venus suivre au cinéma ses déboires sentimentaux dans Paris à tout prix et Jour J. Et au cœur d’un cinéma français ayant décidément la dent dure avec ses actrices, surtout venues de la scène (hier tout en haut de l’affiche, Florence Foresti est par exemple aujourd’hui reléguée aux seconds-rôles et aux apparitions furtives), on en viendrait presque à penser que Reem Kherici est en train de devenir, à sa manière, un exemple de longévité discrète. Sans doute a-t-elle eu raison de se placer (volontairement ou pas) à l’arrière-plan de la comédie française quand d’autres ont fini par se brûler les ailes à force d’être systématiquement sous le feu des médias et des réseaux sociaux…

Test Blu-ray : Pattaya

0
Quelques années après Les kaïra, Franck Gastambide démontre à nouveau avec Pattaya qu’il est une des valeurs sûres du rire « à la française », même si comme ses camarades de La bande à Fifi et leur diptyque Babysitting, ses influences rythmiques et thématiques vont clairement chercher du côté des américains, comme le soulignait fort justement notre chroniqueur Aubin Bouillé à l’occasion de sa critique du film en février 

Critique : Pattaya

2
Réalisé par Franck Gastambide, metteur en scène des Kaïras, Pattaya est une comédie française réunissant les humoristes Gad Elmaleh, Ramzy Bedia et Malik Bentalha et qui raconte le départ des deux protagonistes principaux, interprétés par Gastambide et Bentalha, à la station balnéaire de Pattaya.

Un monstre à Paris

0
Eric (dit Bibo) Bergeron nous avait déjà agréablement surpris avec son Gang De Requins il y a quelques années. Il revient avec un film français, Un monstre à Paris, distribué par EuropaCorp, qui signe l’avènement du duo d’inséparables –M- et Vanessa Paradis. Alors, réussite ou échec ?