Accueil Tags Richard Pryor

Tag: Richard Pryor

Test Blu-ray : Blue collar

0
Quand il choisit de passer à la réalisation avec Blue collar en 1978, Paul Schrader n’est pas tout à fait en terrain inconnu : il avait en effet déjà évoqué la camaraderie entre collègues de la classe ouvrière au détour d’une séquence ou deux de son scénario de Taxi driver deux ans auparavant...

Test Blu-ray : Comment claquer un million de dollars par jour

0
Récréation dans la carrière de Walter Hill (il s’agit d’ailleurs de sa seule comédie), Comment claquer un million de dollars par jour est un coup de pied en bonne et due forme au cul de l’American Dream, qui aurait certainement pu, depuis 1985, perdre une bonne partie de sa charge satirique. Cependant, quand on revoit le film aujourd’hui, soit quelques mois après la victoire de Donal Trump aux élections américaines, il est quasi-impossible de ne pas dresser de passerelles mentales entre Brewster, incarné par un Richard Pryor haut en couleurs, et Trump… Surtout quand ce vieil anar’ de Walter Hill sous-entend, dans la dernière partie de son film, qu’étant donné la « marchandisation » de la politique, la solution la plus sage est sans doute de ne voter pour aucun des candidats qui se présentent !

Test Blu-ray : Car wash

0
Réalisé par Michael Schultz en 1976, Car wash est un film de studio Hollywoodien surfait sur la vague de la « Blaxploitation », très en vogue à l’époque aux États-Unis. Écrit par le très blanc Joel Schumacher (futur réalisateur de Chute libre ou Batman forever), Car wash est une comédie fleurant bon l’opportunisme, développant sur le mode du film « choral » à la Robert Altman l’image d’une Amérique unie autour de toutes les races (blancs, latinos et noirs), contrairement au discours très politisé d’affirmation raciale que véhiculaient les « classiques » de la blaxploitation (Foxy Brown, Coffy la panthère noire de Harlem, Detroit 9000, Dynamite Jones…) : il s’agissait pour l’essentiel de films au cœur desquels les blancs étaient toujours -ou souvent du moins- représentés comme des personnages négatifs et racistes, très enclins à opprimer les afro-américains.

Eddie Murphy dans un biopic sur Richard Pryor

0
L'acteur révélé par ses stand-ups puis par les films Un Fauteuil pour deux de John Landis et Le Flic de Beverly Hills de Martin...

Cette semaine sur la planète ciné

0
Jennifer Lawrence est-elle partout ? à vérifier dans les news suivantes sur les films Hateful Eight, Godzilla 2, Spotlight, un biopic sur Richard Pryor,...