Accueil Tags Luke Bracey

Tag: Luke Bracey

Test Blu-ray : Lucky day

0
Conçu à l'origine comme une suite de Killing Zoé, Lucky day devait suivre la cavale de Zed et Zoé (Eric Stoltz et Julie Delpy) à travers la France et Monaco, les deux tourtereaux étant poursuivis par le frère d'Eric (Jean-Hugues Anglade), assoiffé de vengeance.

Test Blu-ray : Tu ne tueras point

0
Personnalité controversée, Mel Gibson n’en demeure pas moins l’un des cinéastes contemporains en activité les plus intéressants à ce jour. Plein d’emphase, de lyrisme et de noblesse d’âme, son cinéma est cependant –et bien malheureusement– souvent jugé à l’aune des dérives de sa vie personnelle. Ainsi, les personnages peuplant ses films peuvent faire preuve d’une foi inébranlable en ce qui leur tient à cœur et, souvent, les détermine en tant qu’hommes ; mais cette foi, fut-elle justifiée par des éléments concrets du récit qu’il met en scène, apparait souvent comme une espèce de prosélytisme forcené pour une partie du public, qui semble clairement porter des œillères pour ne pas voir les immenses, monumentaux, viscéraux morceaux de cinéma que Mel Gibson nous offre avec une belle régularité depuis maintenant plus de vingt ans.

Test Blu-ray : Point break

1
Petit classique du film d'action des années 90, ayant acquis au fil des ans le statut de film culte, Point break avait fait exploser en son temps les carrières de Kathryn Bigelow et de Keanu Reeves, tout en confirmant le statut de superstar de l'époque pour Patrick Swayze. Tourné en 2015, le remake du film n'en fera probablement pas de même avec les héritiers spirituels

Lori Petty et John Carpenter griffent les remakes

0
Dans Point Break de Kathryn Bigelow, devenu avec les années un film culte de plus en plus respecté avec le passage du temps (ah,...

Test Blu-ray : The November Man

1
Plus de dix ans après avoir quitté la défroque de James Bond, Pierce Brosnan revient à l'espionnage dans la peau de Devereaux, personnage créé par Bill Granger dans « Un nommé Novembre », et dont quelques aventures ont été publiées chez Stock dans le courant des années 80. S'il s'agit bien d'un film d'espionnage mâtiné d'action à la Bourne-moi le cul, The November man égratigne par mal la légende de l'espion séducteur.